Vendredi, l’Inter Milan intronisait Antonio Conte au poste d’entraîneur. A peine débarqué en Lombardie, le technicien italien a fixé les priorités estivales à ses dirigeants pour le prochain mercato. Si l’avenir de Mauro Icardi en Lombardie demeure plus qu’incertain, le nom de son successeur est déjà connu : Romelu Lukaku. L’attaquant belge de Manchester United ne constitue pas en effet l’option privilégiée par Ole Gunnar Solskjaer depuis son arrivée sur le banc de United.

Titularisé à vingt-deux reprises la saison dernière pour douze buts marqués, l’international belge verrait d’un bon œil une expérience en Italie, un championnat qu’il apprécie particulièrement. L’intéressé le sait, ses émoluments vont sensiblement baisser la saison prochaine à Manchester. La faute à une sixième place en Premier League qui a ruiné les espoirs mancuniens de participer à la prochaine Ligue des champions. Ainsi, Lukaku pourrait perdre 38 000 Livres par semaine annonce le Mirror.

L’Inter Milan demande un geste à Manchester

En parallèle de cette information, le média anglais révèle également que l’Inter Milan aurait élaboré une stratégie pour enrôler le Diable Rouge cet été. Tout juste libéré de la menace constituée par le fair-play financier, le club milanais reste néanmoins dans le viseur de l’instance européenne. Il convient donc de rester cohérent sur le plan économique lors du mercato estival. Ainsi, l’Inter souhaiterait que United baisse ses prétentions pour le transfert de son buteur.

Dans l’entourage du joueur, on craint en effet que Lukaku ne soit relégué au second plan dans la hiérarchie des attaquants. Solskjaer pencherait en effet pour Rashford pour mener l’attaque des Red Devils la saison prochaine. Très apprécié par Antonio Conte, Romelu Lukaku pourrait donc s’envoler vers d’autres cieux cet été. Mais rien ne dit que Manchester qui avait déboursé 84 millions d’euros en 2017 pour le natif d’Anvers, ne réponde favorablement à la requête italienne...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10