L’année dernière, les clubs anglais avaient décidé à l’unanimité de chambouler les dates du mercato estival et avaient choisi une année de Coupe du Monde pour mener à bien leur projet. Résultat, abandonnés à leur propre sort par les autres grands championnats européens qui peuvent encore recruter, ils ont réalisé l’un des pires mercatos de toute l’histoire de la Premier League. La faute à la fin tardive de la Coupe du Monde et à des effectifs bien remplis. Voici malgré tout les 10 plus gros transferts du mercato estival 2018 de la Premier League. Un classement où Liverpool (186,5M€ dépensés cet été), Chelsea (137 M€ de dépense) et plus surprenant, Everton (106,2 M€) se taillent la part du lion avec des joueurs loin du gotha du football mondial, mais qui possèdent un fort potentiel.

Joueur le plus cher de l’été en Angleterre (80 M€) Kepa Arrizabalaga aura tout à prouver en Premier League et aura la lourde tâche de remplacer Thibaut Courtois dans les buts de Chelsea. Pas une mince affaire et un pari risqué pour les Blues de confier les clés de ses buts à un portier certes prometteur, mais qui n’a quasiment aucune expérience internationale hors de la Liga. Recruté par les Citizens contre 67,8 M€, Riyad Mahrez va avoir aussi beaucoup à prouver à Manchester City. Le meilleur joueur de Premier League en 2015-16 reste sur deux saisons très moyennes avec Leicester. Enfin pour compléter le podium des joueurs les plus chers du mercato anglais, un autre gardien, Alisson. Liverpool n’a pas hésité à mettre 60 M€ sur la table pour arracher le talentueux portier brésilien à l’AS Roma.

Pour la suite du classement, on retrouve le milieu brésilien du Shakhtar Donetsk Fred fraîchement recruté par Manchester United, l’international italien du Napoli Jorginho que souhaitait ardemment Maurizio Sarri à Chelsea, le bien connu Fabinho qui va tenter de franchir un cap à Liverpool après avoir tout connu à Monaco, et le roc défensif colombien Yerry Mina auteur d’un grand Mondial et qui a signé à Everton. Enfin, d’autres joueurs moins connus complètent ce top 10. Du milieu offensif Richarlison qui débarque de Watford à Everton, en passant par Felipe Anderson (ex-Lazio), les clubs de Premier League ont dépensé des fortunes pour des promesses. Souhaitons pour ces clubs que ces joueurs régaleront rapidement de l’autre côté de la Manche…