Pep Guardiola s’était montré clair. L’entraîneur de Manchester City voulait se séparer des éléments prêtés la saison précédente. Wilfried Bony, Eliaquim Mangala ou encore Samir Nasri étaient concernés. Pour l’ancien international tricolore, les prétendants ne manquaient pas. Le Shanghaï Shenhua, Nice, Besiktas ou Galatasaray ont été liés au joueur formé du côté de l’Olympique de Marseille. Ces derniers jours, Antalyaspor s’est fortement rapproché du milieu de terrain. Et c’est bien là-bas qu’il poursuivra sa carrière.

Les Skyblues ont dégainé un communiqué de presse en début d’après midi. « Samir Nasri a quitté Manchester City pour rejoindre la Turquie et Antalyaspor pour un transfert définitif ». Dans la foulée, l’écurie turque a confirmé l’information. « Notre club a signé un contrat de deux ans avec le milieu de terrain de Manchester City Samir Nasri ». Il s’agit donc d’un transfert sec pour le footballeur né en 87. On avait pourtant parlé d’un nouveau prêt pour celui qui avait été cédé au FC Séville la saison dernière.

Pour Nasri, une nouvelle aventure commence. Le footballeur tricolore retrouvera là-bas une vieille connaissance puisque Jérémy Ménez, avec lequel il a fait partie de la fameuse génération 1987, a signé cet été. À 30 ans, il va découvrir la Süper Lig en Turquie et tenter de relancer de nouveau sa carrière après un passage en demi-teinte à Séville. Il croisera là-bas plusieurs anciens joueurs de Ligue 1 comme Bafétimbi Gomis (Galatasaray) ou encore Mathieu Valbuena (Fenerbahçe).