29 août 2019. Poussé dehors par Manchester United durant tout l’été, Alexis Sanchez saisit une porte de sortie en fin de mercato. L’international chilien est prêté pour la saison 2019-2020 à l’Inter, et rejoint donc par la même occasion son coéquipier chez les Red Devils, Romelu Lukaku, qui a également garni les rangs de la formation milanaise, mais définitivement. Accueilli comme une star, le joueur de 30 ans était alors très attendu par les tifosi nerazzurri. Mais les débuts ont été plutôt mitigés. Après un temps d’adaptation, l’ancien Mancunien a marqué son premier but le 28 septembre contre la Sampdoria (avant d’être expulsé). Et quelques jours plus tard, le principal concerné a délivré une passe décisive lors du match de Ligue des Champions face au Barça.

Présent lors de la trêve internationale avec La Roja, Alexis Sanchez voulait donc faire forte impression. Mais ce dernier a été stoppé net. Titulaire contre la Colombie samedi dernier, le Nerazzurro s’est blessé à la cheville et a dû céder sa place. Rapidement, les premiers résultats sont tombés, et le natif de Tocopilla a été contraint de déclarer forfait pour la rencontre face à la Guinée. Revenu à Milan, le Chilien a alors pris la direction de Barcelone pour passer des examens plus poussés avec un médecin. Et finalement, le joueur a été opéré ce mercredi de sa cheville. Un véritable coup dur pour Sanchez, certainement absent jusqu’à la fin de l’année 2019.

Déjà quatre blessures en 2018-2019 !

Un véritable calvaire donc pour Alexis Sanchez, qui traverse une passe très compliquée. Indésirable à MU, où il n’a jamais réussi à s’imposer depuis son arrivée en janvier 2018, le Chilien a aussi été barré par les blessures. La saison passée, l’ancien Red Devil a connu quatre blessures : un claquage en décembre 2018, une autre blessure à la cuisse en janvier dernier, un problème au genou entre mars et avril, et enfin une gêne à cheville de mai à juin... En tout, ce dernier a donc manqué 124 jours de compétition, si l’on se réfère aux chiffres de Transfermarkt, ce qui fait beaucoup sur une saison, durant laquelle il a fait 27 apparitions toutes compétitions confondues pour deux buts et quatre caviars.

Le sort s’acharne donc sur le Chilien, qui apparaît beaucoup dans la presse du jour en Italie. Du côté de La Gazzetta dello Sport, on parle tout simplement du « calvaire Sanchez ». Le papier rose lui consacre quasiment une page entière. C’est également le cas pour Le Corriere dello Sport. L’autre quotidien sportif transalpin en parle dans ses premières pages avec le jeune Sebastiano Esposito, qui devrait remplacer provisoirement le Chilien, si l’on en croit les informations du média italien. Alexis Sanchez, lui, va donc devoir encore une fois passer par l’infirmerie pour se soigner et revenir le plus rapidement possible. En espérant que dans quelques mois, le calvaire soit enfin fini...