Gonzalo Higuain fait, depuis de longues années maintenant, partie de la gazette des transferts et un peu malgré lui. Après de belles saisons à Naples, l’attaquant international argentin est transféré du côté de la Juventus Turin, au grand dam de son entraîneur de l’époque, Maurizio Sarri. Finalement, du côté de la Vieille Dame, il ne convainc pas et finit par être prêté à l’AC Milan et ensuite à Chelsea. Mais dans ces deux clubs, la mayonnaise ne prend pas vraiment.

On se dit alors qu’on a perdu pour toujours le terrible attaquant qui avait marqué 36 buts en une saison de Serie A, un record, lors de la saison 2015-2016 avec le Napoli. Mais, cet été, tout a changé. Annoncé partant de Turin, Maurizio Sarri, débarqué dans le Piémont, lui maintient de la confiance et souhaite ardemment le conserver. Faute de sérieux courtisans, l’international argentin restera dans son club et il semble même maintenant vivre une seconde vie.

« J’ai essayé d’aider l’équipe et j’ai réussi »

Dans les gros matches cette saison, il a déjà plusieurs fois sauvé Sarri. Contre le Napoli en tout début de championnat, il marquait un but incroyable, faisant valser Kalidou Koulibaly, excusez du peu, avant d’envoyer une véritable mine sous la barre transversale (victoire quatre buts à trois des Juventini). Mais cette semaine, Pipita a encore frappé fort que ce soit en championnat national ou même en Ligue des Champions contre le Bayern Leverkusen.

Contre les Allemands, il y a été de son but, parachevant la victoire des siens (3-0). Ce dimanche, dans le derby d’Italie opposant l’Inter Milan d’Antonio Conte et la Juventus, il n’était pas titulaire. Maurizio Sarri l’a fait entrer peu après l’heure de jeu (62e) en remplacement de Federico Bernardeschi. Il n’a fallu que 18 petites minutes pour que l’Argentin se mette à l’ouvrage et envoie le ballon au fond des filets, donnant par la même occasion la victoire aux siens (2-1).

Il n’est donc pas étonnant de voir celui qui avait été, à maintes reprises, poussé dehors en Une des médias italiens, notamment du Corriere dello Sport. « Je suis sur le banc ? C’est une décision qui incombe à l’entraîneur. Dybala s’est bien comporté avec un but. J’étais absent, j’ai essayé d’aider l’équipe et j’ai réussi. J’essaie toujours de faire de mon mieux. C’est un excellent début de saison et nous devons rester calmes, (...) Nous voulons réussir dans toutes les compétitions », a lâché le principal héros de la soirée turinoise. Et pour cet objectif, Sarri aura bien besoin de lui.