Il faudrait un exploit pour que l’Olympique Lyonnais, défait en barrage aller de Ligue des Champions à Gerland par la Real Sociedad (0-2), inverse la tendance et se qualifie pour la phase finale de C1. Un accident de parcours susceptible de pousser les Rhodaniens à se séparer d’un élément à forte valeur marchande d’ici la fin du mercato ? La question est posée. Naples en a en tout cas bien conscience des difficultés lyonnaises.

Selon le quotidien italien Il Mattino, les pensionnaires du San Paolo songent toujours à Maxime Gonalons (24 ans). Le capitaine des Gones serait estimé à 14 M€ par ses dirigeants d’après la publication transalpine. Seulement, les Napolitains ne semblent pas disposés à payer autant pour l’international tricolore. Mieux, ils pourraient même tenter de négocier un prêt avec option d’achat obligatoire. Plus certainement, les Partenoppei devraient proposer un peu moins de 14 M€.

La balle est donc dans le camp de l’OL. Si Jean-Michel Aulas répète à l’envi que son joueur est l’un des piliers du projet de l’OL nouveau, comment réagirait-il à une offensive de Naples en cas d’absence en Ligue des Champions ? Qu’il se rassure un peu, les actuels leaders de Serie A disposent d’une autre option en la personne de John Obi Mikel (26 ans, Chelsea). Mais la menace est là...