L'OM ouvre une procédure interne après les propos racistes prononcés contre Hyun-Jun Suk

Pablo Longoria lors de Montpellier-OM
Pablo Longoria lors de Montpellier-OM ©Maxppp

Après avoir présenté des excuses à Hyun-Jun Suk et au club de Troyes, Pablo Longoria a également décidé de passer à l'action en interne suite aux propos racistes prononcés contre le joueur troyen, dimanche dernier, lors de la victoire marseillaise face au club de l'Aube (1-0). Dans cette optique, RMC Sport indique l'ouverture d'une procédure du côté de l'Olympique de Marseille ainsi que des sanctions à venir.

La suite après cette publicité

Par ailleurs, Pablo Longoria, le président du club phocéen, a reçu ce vendredi matin l’un des auteurs des propos discriminatoires envers l’attaquant sud-coréen de Troyes Hyun-Jun Suk, à savoir celui ayant employé le terme «sushis» pour rigoler du geste de Suk. Si l'OM s'était déjà associé à Troyes pour rappeler son «engagement contre le racisme» au sein d'un communiqué, le patron marseillais a également instauré de nouvelles règles pour le staff et les joueurs olympiens. Ainsi, tous ceux qui se trouveront sur le banc de touche de l’OM ne devront plus jamais s'adresser ou parler des joueurs adverses, sous peine d'être lourdement sanctionnés. Une règle que Pablo Longoria a d'ailleurs qualifié de non négociable.

Plus d'infos

Commentaires