Entretien avec Bernard Mendy : « Revenir en L1 dans un club au challenge sportif ambitieux »

À Hull City depuis deux ans, Bernard Mendy va quitter un club quasiment condamné à la relégation. Libre de s'engager dans le club de son choix, l'ancien Parisien, aujourd'hui âgé de 28 ans, n'exclut aucune possibilité quant à sa future destination et affirme qu'un retour en France ne serait pas pour lui déplaire. Entretien.

Bernard Mendy prêt à revenir dans un club de L1 ambitieux
Bernard Mendy prêt à revenir dans un club de L1 ambitieux ©Maxppp

FM : Bernard Mendy, on vous a un peu perdu de vue en France depuis votre départ du PSG, pouvez-vous nous raconter comment vous avez atterri à Hull et comment se sont passés ces deux dernières saisons ?

La suite après cette publicité

BM : Tout va bien merci. J'ai signé durant l'été 2008, un contrat de 3 ans avec Hull City avec des clauses chaque année en cas de relégation. La première année, cela s'est super bien passé, j'ai terminé meilleur passeur de l'équipe, j'ai marqué 2 buts et j'ai disputé 28 matches de Premier League et la deuxième année a été plus difficile pour moi, car j'ai moins joué. Et puis on a joué toute la saison le maintien et finalement ça va être très difficile pour nous de rester en Premier League.

FM : Avec du recul, et après deux saisons mitigées, regrettez-vous d'avoir rejoint Hull City ?

BM : Non, pas du tout, je regrette pas. C'était une bonne expérience, je connaissais déjà l'entraineur (Nldr : Phil Brown, qui a été remplacé depuis par Iain Dowie) et les fans ont été fabuleux durant ces deux saisons, à la base c'est un club familial qui me fait penser à un club comme Caen (Ndlr : son club formateur).

FM : À l'époque, il s'agissait de la meilleure offre que vous aviez reçue ?

BM : J'avais le choix et j'aurais pu rejoindre un bon club en Allemagne, mais il aurait fallu que ma famille me suive et au final, j'ai privilégié l'aspect sportif et familial.

FM : Vous avez joué sept saisons à Paris, et vous faisiez partie des cadres. Pourquoi avoir quitté le club de la capitale ?

BM : Avec Paris, on ne s'est pas entendu sur les conditions contractuelles et c'est la raison pour laquelle j'ai souhaité partir. Je ne cracherais jamais sur le PSG, c'est le club qui m'a fait découvrir le haut niveau et ça restera toujours mon club de cœur. En fin de contrat, les dirigeants parisiens m'avaient proposé une prolongation de contrat de trois ans, mais je l'avais refusé, car les conditions ne correspondaient pas à mes attentes.

FM : Hull City est quasiment relégué en Championship à moins d'un miracle. Comment envisagez-vous votre avenir ?

BM : Je n'ai pas encore parlé avec Hull de ce qu'ils voulaient faire et s'ils ont envie de me conserver. Mais bon, jouer en Championship, ça ne m'intéresse pas vraiment. Le fait que je sois libre est une bonne opportunité pour moi afin de rebondir ailleurs et pourquoi pas rebondir dans un bon club de Premier League.

FM : Du fait de votre statut d'agent libre, vous allez être très courtisé l'été prochain, souhaitez-vous rebondir en Ligue 1 et si oui, quel est le club qui vous ferait envie ?

BM : Bien sûr que j'aimerais bien revenir en Ligue 1, mais à la condition que ce soit dans un club au challenge sportif ambitieux. Même à Paris, si on s'entend sur un projet correspondant à mes attentes pourquoi pas ? De plus, je pourrais apporter mon expérience et mon vécu en Ligue 1 pour encadrer des jeunes à Paris ou ailleurs. Mais les autres grands championnats m'intéresse aussi, l'Espagne, l'Allemagne ou même l'Italie.

FM : Vous avez trois sélections en Équipe de France, avez vous aujourd'hui des regrets ?

BM : On est toujours fier d'avoir porté le maillot de l'Équipe de France, trois sélections, ça n'est pas rien. Maintenant, quand on joue dans un club promu, ce n’est pas évident de se montrer pour réintégrer le groupe France. Aujourd'hui, il y a des bons éléments, et la priorité pour moi est de trouver un bon club, après on verra ce que l'avenir nous réserve. Mais je vais suivre à la TV le Mondial en Afrique du Sud afin de supporter les Bleus !

Plus d'infos

Commentaires