Euro 2020 : l'Allemagne se qualifie dans la douleur après un match fou contre la Hongrie !

Au terme d'un match fou, l’Allemagne se qualifie pour les huitièmes de finale et accroche la deuxième place grâce à son match nul face à la Hongrie (2-2). Les Allemands ne sont pas passés loin de l'élimination.

Match fou entre l'Allemagne et la Hongrie
Match fou entre l'Allemagne et la Hongrie ©Maxppp

Pour la dernière journée du groupe F, l’Allemagne avait son destin en main à domicile. En cas de victoire, la Mannschaft pouvait rêver d’une première place si la France ne prenait pas les trois points contre le Portugal. De son côté, la Hongrie, dernière au coup d’envoi avec un petit point, n’avait pas d’autre choix que de s’imposer pour se qualifier en tant que meilleur troisième. Pour cette rencontre, Joachim Low décidait d’aligner une nouvelle ligne d’attaque avec le retour de Leroy Sané au côté de Gnabry et Kai Havertz dans le traditionnel 3-4-3. Un choix dicté par l’absence de Thomas Muller. La Hongrie de Marco Rossi se présentait avec le même onze que face à la France.

La suite après cette publicité

Sous une pluie diluvienne, l’Allemagne dominait presque logiquement le début de match. Les nombreux mouvements des attaquants et la suractivité de Kimmich dans son couloir droit donnaient du fil à retordre à la défense hongroise. Le polyvalent joueur du Bayern Munich se créait d’ailleurs la première occasion du match. Après un très bon appel dans le dos de la défense, il voyait sa frappe repoussée par le bon Gulacsi. Mais comme face à la France, la Hongrie n’a pas joué petit bras et n’a pas hésité à se projeter vers l’avant. Sur leur quasi première occasion, les Hongrois trouvaient même la faille. Sur une merveille de centre de Roland Sallai, le capitaine de la sélection Ádám Szalai plaçait une belle tête plongeante. Imparable pour Neuer (0-1, 11e). Face à ce scénario qui éliminait l’Allemagne, les coéquipiers de Toni Kroos ont acceleré, mais se sont heurtés toute la première mi-temps face au mur hongrois. Matts Hummels trouvait la barre d’une belle tête (20e), Ginter butait sur Gulaczs (22e), Havertz voyait ses frappes contrées par Orban (33e, 36e).

L'Allemagne a eu très chaud

La deuxième période débutait sur le même rythme que le premier acte. L’Allemagne monopolisait le ballon, mais ne semblait pas inquiéter une défense hongroise imperméable. Leroy Sané, titulaire ce soir, manquait d’idée. Serge Gnabry ne parvenait pas à faire la différence. Seul Kai Havertz semblait en mesure de se montrer dangereux avec plusieurs appels très intéressants. Le buteur de la dernière finale de Ligue des champions inscrivait, encore une fois un but ô combien important. Après une sortie très hasardeuse d’un Gulacsi jusqu’ici irréprochable, Havertz reprenait miraculeusement le cuir et plaçait une tête dans le but vide (1-1, 67e).

Avec ce but, l’Allemagne passait de la dernière place à la deuxième place. La Hongrie, elle, repassait dernière et était donc éliminée. Il fallait donc conserver ce score pour les Allemands, mais la Hongrie n’aura finalement même pas doutée une seule seconde. Seulement une minute plus tard, le jeune Andras Schafer combinait merveilleusement bien avec Ádám Szalai, toujours dans les bons coups. Le milieu de 22 ans prenait de vitesse toute la défense et devançait la sortie de Manuel Neuer (1-2, 68e). De quoi faire paniquer un peu plus Joachim Low qui faisait rentrer Thomas Muller, Leon Goretzka, Musiala et Werner. Au fond du trou après ce but, il était difficile de voir la Mannschaft revenir. Aucun joueur ne semblait être en mesure de bouger une Hongrie encore plus motivée que jamais. La frappe de Toni Kroos, sur l’une des rares percées allemandes, ne passait pas loin du but (82e). Mais le scénario de ce match était totalement fou. Le nouvel entrant Goretzka profitait d’un mauvais renvoie Botka pour placer une belle frappe (2-2, 86e). Un but ultra décisif. Par la suite, les Allemands ont cherché à gérer le score et la Hongrie ne parviendra pas à reprendre l’avantage. Au terme d’un match fou et après une très grosse frayeur, l’Allemagne se qualifie finalement pour les huitièmes de finale avec ce match nul. La Hongrie est éliminée malgré une belle prestation.

Le tableau final ici.

Plus d'infos

Commentaires