Le milieu de l'OL n'en finit plus d'impressionner

Le succès de l'OL acquis au Parc des Princes dimanche soir (0-1) doit beaucoup à la domination de son entrejeu, avec un trio Mendes-Paqueta-Aouar très impliqué et complémentaire. De quoi ravir Rudi Garcia.

Paqueta et Mendes dominent Verratti, au sol
Paqueta et Mendes dominent Verratti, au sol ©Maxppp
La suite après cette publicité

Du côté du PSG, on a longtemps cherché la meilleure équation au milieu de terrain, Thomas Tuchel se permettant même de reculer d'un cran sa recrue Danilo, sentinelle de référence au Portugal. L'entraîneur allemand pensait avoir trouvé une bonne formule ces derniers temps avec un 3-5-2 et le retour de l'incontournable Marco Verratti. Mais face à l'Olympique Lyonnais dimanche soir, le petit Italien et son adjudant Leandro Paredes n'ont pas fait le poids face au trio lyonnais composé de Thiago Mendes, Lucas Paqueta, Houssem Aouar. Pendant que Tuchel multiplie les brouillons, Rudi Garcia a rendu une copie parfaite en alignant régulièrement ces trois joueurs ensemble.

À Thiago Mendes le rôle de sentinelle, de gratteur de ballons, avec une dimension physique supérieure, à Houssem Aouar la responsabilité du liant entre les lignes, de se déplacer dans les bons intervalles et de lâcher la passe qui tue, à Lucas Paqueta le travail de harcèlement permanent et la volonté de jouer vers l'avant. L'association fonctionnement clairement et elle a totalement dominé l'entrejeu du PSG dimanche soir au Parc des Princes. De quoi ravir Rudi Garcia.

Rudi Garcia a le choix

« On a d'excellents joueurs dans cette zone-là, ce n'est donc pas un hasard si on joue à 3 au milieu. On a la « malchance » de pouvoir travailler toute la semaine, sur des circuits préférentiels, des déplacements combinés. On a beaucoup de milieux mais ils sont plutôt complémentaires, avec des qualités différentes. Le seul vraiment défensif à 100 %, c'est Mendes, il a fait un match énorme. Grâce à Maxence (Caqueret, ndlr), Paqueta, Guimarães et Aouar - c'est pour ça que c'est dur pour Jean Lucas - j'ai des solutions différentes et l'équipe s'en porte bien, je suis d'accord », a expliqué le coach lyonnais en conférence de presse.

Abondance de biens ne nuit pas, et l'OL, et plus particulièrement son directeur sportif Juninho, a été bien inspiré d'aller chercher un Lucas Paqueta en échec à l'AC Milan. Contre le PSG, le Brésilien a été dans tous les bons coups, et a brillé par son abattage, harcelant sans cesse le porteur du ballon, avec une saine agressivité. Et lorsque Rudi Garcia a décidé de lancer du sang neuf, ce sont Caqueret et Bruno Guimarães qui ont fait leur apparition, amenant leur aisance technique dans la sortie du ballon. C'est sûrement beaucoup pour une équipe qui ne joue pas en milieu de semaine, mais cela fait gagner des matches.

Plus d'infos

Commentaires