Le Bayern Munich veut blinder sa nouvelle pépite Paul Wanner !

Débutant le plus jeune de l'histoire du Bayern Munich, Paul Wanner semble promis à un avenir radieux. Le joueur de 16 ans découvre enfin le monde professionnel et sa situation contractuelle pousse le club bavarois a vite s'activer.

Paul Wanner remplace Malik Tillman
Paul Wanner remplace Malik Tillman ©Maxppp
La suite après cette publicité

Alors que Jamal Musiala (18 ans) s'impose comme un joueur important du Bayern Munich (6 buts et 5 offrandes en 25 matches) et que Malik Tillman (19 ans) pointe le bout de son nez (1 but en 7 matches), un nouveau jeune talent vient d'être lancé par le Bayern Munich. Fêtant son seizième anniversaire le 23 décembre dernier, Paul Wanner est devenu le plus jeune joueur à faire ses débuts en Bundesliga en entrant en jeu contre le Borussia Mönchengladbach (défaite 2-1). Âgé de 16 ans et 15 jours, il a largement écrasé le précédent record détenu par Jamal Musiala (17 ans et 115 jours). Échouant à 14 jours du record du championnat détenu par Youssoufa Moukoko, le natif de Dornbirn en Autriche vient de participer aux deux derniers matches, soit 15 minutes contre les Fohlen et 7 minutes contre le FC Cologne. Une belle marque de confiance déjà pour l'international U17 allemand (7 capes, 2 buts).

Polyvalent milieu de terrain pouvant évoluer comme relayeur mais aussi sur les deux côtés, Paul Wanner est avant tout un milieu offensif. Vivant un rêve éveillé en ce début d'année 2022, celui qui est lycéen en seconde a vite impressionné au sein de l'effectif bavarois. Enfant de la région, il est arrivé au club en 2018 en provenance du FV Ravensburg. L'observant depuis qu'il joue en U10, le coach de l'équipe U17 du Bayern Munich Alexander Moj l'a développé depuis trois ans des U14 aux U16. Comme le rapporte Sport 1, il a fait l'éloge de Paul Wanner : «Paul est un garçon calme, terre-à-terre et absolument concentré. Il sait ce qu'il veut et travaille extrêmement dur pour atteindre ses objectifs. C'est quelqu'un de compétitif qui aime les défis. En plus, il a un bon environnement et une super famille. Paul est très créatif et intuitif dans ses actions. Sa technique, notamment son premier contact, et le face à face sont ses plus grandes armes. C'est une sorte de footballeur de rue. Je continuerai à suivre son parcours avec intérêt.»

En fin de contrat en juin

Car oui, l'avenir de Paul Wanner ne semble plus se cantonner au sein des équipes jeunes du club bavarois, mais à un niveau professionnel. Brillant sur les minutes qu'il a eues à sa disposition, il a séduit Thomas Müller dernier joueur originaire de Bavière à s'être imposé au sein du Rekordmeister. Le champion du monde 2014 a loué son jeune coéquipier : «personnellement, je suis très heureux lorsque des joueurs de ma propre région arrivent. Paul fait bonne figure pour son âge, également à l'entraînement. L'avenir est devant lui, maintenant c'est à lui d'en faire quelque chose.» Un enthousiasme que tout le monde partage au sein du Bayern Munich à l'instar du coach Julian Nagelsmann (34 ans) dont l'émergence et l'accompagnant de jeunes talents a toujours été une marque de fabrique : «Paul est un talent incroyable. Il est très rapide, très sûr du ballon et aussi courageux.» Acclamé de toute part, Paul Wanner devra désormais prouver sur la durée, car les exemples de jeunes prometteurs qui se sont cassés les dents comme Jan-Fiete Arp, Gianluca Guadino ou encore Lucas Scholl ne manquent pas.

De plus son avenir n'est pas encore défini. Disposant de touches en Angleterre et en Allemagne, Paul Wanner arrive en fin de contrat à l'issue de la saison. Demandant avant tout des perspectives claires au Bayern Munich dans l'optique d'une prolongation, le joueur est considéré comme une priorité absolue pour le club bavarois. Des mots forts qui témoignent de la volonté du Rekordmeister de sécuriser son jeune talent. Le PDG du club Oliver Kahn, le directeur sportif Hasan Salihamidzic et le directeur technique Marco Neppe ont pris les choses en main et n'ont pas laissé ce dossier à l'académie du Bayern Munich. Cela montre une fois de l'envie de compter sur lui même pour le court-moyen terme. Selon Kicker, l'idée est de trouver un accord au cours des prochaines semaines pour une prolongation à long terme et si possible de le prêter rapidement pour qu'il puisse progresser à l'image de ce qui a été fait avec Philipp Lahm (entre 2003 et 2005 à Stuttgart), Toni Kroos (en 2009/2010 au Bayer Leverkusen) ou encore David Alaba (en 2011 au TSG Hoffenheim) par le passé. Encore une fois, le Bayern Munich fait preuve d'une belle anticipation.

Plus d'infos

Commentaires