Ligue 1 : l'OL s'enfonce dans la crise après sa défaite à Nantes

L'Olympique Lyonnais se déplaçait à la Beaujoire dans le cadre de la 32e journée de Ligue 1. Et dans une rencontre capitale dans la course à la deuxième place, l'OL a une nouvelle fois chuté, cette fois contre Nantes (2-1).

L'Olympique Lyonnais a enregistré une troisième défaite de rang toutes compétitions confondues
L'Olympique Lyonnais a enregistré une troisième défaite de rang toutes compétitions confondues ©Maxppp

Pour cette deuxième affiche de la 32e journée de Ligue 1, le FC Nantes (15e) recevait l'Olympique Lyonnais (3e). Les hommes de Vahid Halilhodžić restaient sur trois revers consécutifs en championnat et voulaient inverser la tendance afin de se rapprocher encore un peu plus du maintien. De son côté, l'OL n'avait plus le droit à l'erreur dans la course à la deuxième place et devait impérativement l'emporter pour revenir à deux points du LOSC, qui affrontera le leader parisien dimanche au Stade Pierre Mauroy (21h). Pour ce rendez-vous crucial à la Beaujoire, Bruno Genesio faisait plusieurs choix forts : Nabil Fekir, Memphis Depay, Marcelo et Ferland Mendy n'étaient pas alignés (le dernier n'étant même pas sur le banc). Des sanctions consécutives à une bagarre à l'entraînement selon Canal +. Face à ces absences, l'entraîneur lyonnais usait d'un 4-3-3 avec notamment la nouvelle titularisation de Martin Terrier dans le couloir gauche. En face, Vahid Halilhodžić alignait un 4-4-2 avec Kalifa Coulibaly et Anthony Limbombe devant, alors que Thomas Basila faisait ses grands débuts en Ligue 1.

La suite après cette publicité

L'Olympique Lyonnais essayait de rapidement mettre la pression sur le but adverse, à l'image d'un joli rush en solitaire de Jason Denayer, mais son centre trop puissant ne profitait pas à Moussa Dembélé (3e). Si les Nantais faisaient un gros pressing, Diego Carlos manquait sa passe et Tanguy Ndombele en profitait pour remonter le terrain avant de servir Moussa Dembélé. L'ancien attaquant du Celtic Glasgow frappait pied gauche mais Ciprian Tătărușanu repoussait en corner (8e). Les Canaris répondaient sur coups de pied arrêtés mais la tête d'Anthony Limbombe au premier poteau ne surprenait pas Anthony Lopes (10e). Une alerte qui intervenait finalement quelques secondes avant l'ouverture du score. Martin Terrier perdait un ballon face à Fabio. Le Brésilien trouvait Majeed Waris qui lançait dans la profondeur le grand Kalifa Coulibaly. Le Malien filait dans le dos de la défense avant d'ajuster Anthony Lopes d'une frappe au sol qui lui passait entre les jambes (1-0, 12e).

Limbombe s'offre le scalp de l'OL en fin de match

Dans le dur, les Lyonnais souffraient dans le défi physique et Houssem Aouar, Lucas Tousart, Jason Denayer ou encore Tanguy Ndombele restaient successivement au sol en quelques minutes. Touché à la cheville, l'ancien Valenciennois quittait ses partenaires, remplacé par Memphis Depay (33e). Lyon sortait enfin après plusieurs minutes sans véritable fond de jeu mais la tête de Moussa Dembélé n'accrochait pas le cadre nantais (35e). Anthony Lopes devait ensuite s'employer à plusieurs reprises face à Valentin Rongier (38e) et Abdoulaye Touré notamment (39e). Et finalement, contre le cours du jeu, Martin Terrier égalisait et enroulait un amour de ballon qui terminait au fond des filets (1-1, 41e). Au retour des vestiaires, l'OL tentait de prendre l'avantage mais ni Memphis Depay, ni Houssem Aouar n'arrivaient à trouver le chemin des filets (48e). Majeed Waris s'essayait de la tête sans cadrer (53e), mais Lyon accélérait clairement et Memphis Depay passait tout proche de pousser le ballon au fond des filets (54e). Moussa Dembélé s'essayait encore une fois dans un angle très fermé, mais Ciprian Tătărușanu sauvait les siens d'un arrêt miraculeux (58e).

Mais Bruno Genesio voyait une nouvelle fois le sort s'acharner. Après Lucas Tousart, c'est Fernando Marçal qui se blessait et était contraint de céder sa place à Rafael (61e). Mais Lyon poussait encore et Martin Terrier obligeait le portier adverse à une nouvelle prouesse (64e). Nantes agissait en contre-attaque mais Kalifa Coulibaly forçait trop sa frappe après un joli crochet dans la surface (72e). Les deux équipes essayaient de prendre le dessus sur l'autre et Tanguy Ndombele accrochait Majeed Waris devant la surface. Anthony Limbombe se chargeait d'exécuter le coup-franc et trompait Anthony Lopes d'une sublime frappe pour inscrire son premier but avec les Canaris (2-1, 83e). Les Lyonnais tentaient alors de mettre la pression pour revenir dans la rencontre mais n'y parvenaient pas. Nantes s'imposait ainsi (2-1) et prend désormais 9 points d'avance sur Dijon, barragiste. De son côté, l'OL reste bloqué à cinq points du LOSC, qui aura l'occasion de distancer les Gones en cas de bon résultat contre le PSG en clôture de cette journée, mais peut surtout voir l'AS Saint-Etienne revenir à trois points en cas de succès contre Bordeaux dimanche (17h).

Revivez le film de la rencontre sur notre live détaillé.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires