OL : un club prend l'avantage pour Jeff Reine-Adélaïde

Le joueur de l'Olympique Lyonnais a déjà plusieurs clubs intéressés par ses services. Et l'un d'entre eux aurait déjà bien avancé...

Jeff Reine-Adélaïde sous le maillot de l'OL
Jeff Reine-Adélaïde sous le maillot de l'OL ©Maxppp

« Il doit y avoir des échanges avec le club. Le discours de l'Olympique Lyonnais et le mien ne sont plus en adéquation, donc il doit y avoir des discussions pour parler d'un éventuel départ. Je ne vois pas forcément mon avenir proche à Lyon. Ma progression est arrêtée depuis un moment et il faut qu'on trouve une solution. J'ai besoin d'avancer. Oui, j'ai déjà parlé à ce sujet avec le coach et même avec le directeur sportif (Juninho ndlr). Ils sont au courant de ma frustration ». L'interview de Jeff Reine-Adelaïde (22 ans) au quotidien l'Equipe avait énormément fait parler en milieu de semaine dernière.

La suite après cette publicité

Depuis, plusieurs acteurs de l'Olympique Lyonnais se sont exprimés. « Si on fait passer notre ego après tout le reste, on peut envisager des résultats. La seule déception, c'est que cette déclaration relève d'une démarche individualiste et il ne faut pas que ça nuise au groupe. Je veillerai à cela », a par exemple lancé Rudi Garcia vendredi, alors que Juninho s'était exprimé plus tôt : « ça ne fait même pas un an qu'il joue pour nous, comment pourrait-on penser un instant à un transfert ? Je pense qu'il s'est mis une pression plus importante qu'il ne le devait. Je peux le comprendre parce que j'étais comme ça quand j'étais joueur ».

L'Espagne ou l'Allemagne

Blessé lors du match des Espoirs face à la Géorgie, l'ancien d'Angers ne manque pas de prétendants, avec plusieurs clubs qui sont sérieusement intéressés par ses services. C'est le cas du Bayer Leverkusen, qui vient de faire ses adieux à Kai Havertz, parti rejoindre Chelsea. Un projet qui a déjà convaincu le joueur, tenté par un départ vers le club de Bundesliga selon le quotidien l'Equipe. Le Hertha Berlin, nouveau club de Lucas Tousart, serait aussi sur le coup.

Des intérêts existent aussi en Espagne, mais aucun nom de club n'est cité par le journal. Reste aussi à savoir si l'état-major sera prêt à le laisser filer sans trop de complications ou s'il se montrera gourmand pour le joueur qui avait à l'époque coûté 25 millions d'euros. Une vente de JRA pourrait aussi accélérer le mercato rhodanien dans le sens des arrivées...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires