Bundesliga : Erling Haaland sauve Dortmund, le Werder se donne de l'air et pousse Paderborn vers la relégation

Entré en cours de match, Erling Haaland a sorti le Borussia Dortmund du piège tendu par le Fortuna Düsseldorf et retardé le huitième sacre du Bayern Munich. Le Werder Brême garde un espoir de maintien en poussant Paderborn vers la deuxième division.

Erling Haaland célèbre sous les couleurs de Dortmund
Erling Haaland célèbre sous les couleurs de Dortmund ©Maxppp

On dispute la 31e journée de Bundesliga en Allemagne ce wee-kend. Sur la pelouse du Fortuna, Lucien Favre envoyait l'artillerie lourde, avec un trio d'attaque composé de Hazard, Brandt et Sancho. Après une blessure, Erling Braut Haaland était de retour dans le groupe de Dortmund mais débutait sur le banc. Le BvB devait l'emporter pour conserver un mince espoir de titre, à trois journées de la fin du championnat. En cas de défaite surprise, le Borussia laissait l'opportunité aux Bavarois de décrocher un 30e titre dès cet après-midi, contre le Borussia Monchengladbach (18h30). Butant irrémédiablement sur le bloc du Fortuna, qui luttait pour sa survie dans l'élite, le BvB pensait forcer la décision dans le deuxième acte grâce à son buteur providentiel Raphaël Guerreiro, mais l'arbitre, aidé du VAR, refusait l'ouverture du score pour une main du Portugais (65e). Dans les dix dernières minutes, Steven Skrzybski frappait les poteaux de Roman Bürki par deux fois (82e, 90e) et manquait de faire chuter Dortmund. Mais au bout du temps additionnel, l'ogre norvégien Erling Haaland surgissait pour reprendre de la tête un centre de Manuel Akanji et offrir un succès inespéré au BvB (0-1, 90e+5). Dortmund revenait à quatre points du Bayern et repoussait le sacre bavarois !

La suite après cette publicité

André Silva retourne le Hertha sous les yeux de Lucas Tousart

Sous les yeux de Lucas Tousart, recruté à l'Olympique Lyonnais en vue de la saison prochaine et présent en tribunes, le Hertha pensait reprendre sa marche en avant face à Francfort après l'ouverture du score de Krzysztof Piątek (1-0, 24e), une semaine après sa défaite à Dortmund. L'expulsion de Dedryck Boyata pour un croche-pied involontaire devant sa surface juste avant la pause aura tout changé. Bas Dost égalisait sur une remise de la tête d'André Silva (1-1, 51e), entré à la pause, avant que le Portugais ne conclut une action de génie de Daichi Kamada d'une talonnade sublime dans les six mètres (1-2, 62e). En supériorité numérique, Francfort assommait Berlin grâce à Théo Ndicka, buteur du gauche (1-3, 68e), avant qu'André Silva ne s'offre un doublé en fin de match (1-4, 86e). L'Eintracht rebondit après son élimination en demi-finale de Coupe d'Allemagne par le Bayern, mercredi, et double son adversaire du jour. Pourtant bien revenu après le confinement, le Hertha enchaîne lui une deuxième défaite.

Wolfsbourg repris par Fribourg dans un match fou

Mis en orbite par Wout Weghorst, double-buteur dans un premier acte qui voyait l'arbitre refuser, après utilisation du VAR, deux buts à Daniel Ginczek, Wolfsbourg pensait facilement l'emporter face à Fribourg et conforter sa 6e place, cinq points devant Hoffenheim, synonyme de dernier ticket pour l'Europe. Mais c'était sans compter sur la capacité de réaction de Fribourg, qui allait recoller par Lucas Holer avant la pause, puis égaliser au retour des vestiaires grâce à Roland Sallai (2-2, 46e). Wolfsbourg s'accroche au dernier ticket européen, trois points devant Hoffenheim, mais Fribourg peut y croire, quatre points derrière.

Pas encore mort, le Werder rapproche Paderborn de la D2

Le duel de la peur entre le Werder Brême, 17e, et Paderborn, la lanterne rouge, a tourné court ! Pire défense et pire attaque du championnat avant la 31e journée, le Werder pouvait néanmoins se targuer d'avoir remporté 19 de ses 25 points à l'extérieur - le ratio le plus élevé du championnat. Grâce à Davy Klaassen, auteur d'un doublé (20e, 39e) et Yuya Osako (34e), l'étonnant voyageur n'aura eu besoin que d'une mi-temps pour rapprocher encore un peu plus le promu Paderborn de la deuxième division. En seconde, Maximilian Eggestein aura corsé l'addition (0-4, 60e), avant qu'Abdelhamid Sabiri (14, 66e) ne sauve l'honneur. Brême garde un espoir de maintien à trois journées de la fin.

Vainqueur à Cologne, l'Union Berlin prend le chemin du maintien

Peut-être le match le moins attendu en Allemagne ce week-end, la réception de l'Union Berlin par le FC Cologne avait au moins le don de montrer au monde que l'absence de supporters dans les stades remettait totalement en question la notion de match à domicile et à l'extérieur. Toujours sans victoire depuis la reprise, le promu berlinois n'avait pris que deux points sur ses cinq derniers matches. Friedrich (39e) et Gentner (67e) ont réparé cet affront, offert une victoire 2-1 et trois précieux points à l'Union dans l'optique du maintien. Cordoba aura sauvé l'honneur (1-2, 90e+2) alors qu'Anthony Modeste n'aura pas inscrit un quatrième but en quatre journées.

Les résultats de la 31e journée de Bundesliga

-Fortuna Düsseldorf 0 - 1 Borussia Dortmund : Haaland (90e+5) pour Dortmund.

-FC Cologne 1 - 2 Union Berlin : Cordoba (90e+2) pour Cologne ; Friedrich (39e), Gentner (67e) pour l'Union Berlin.

-Hertha Berlin 1 - 3 Eintracht Francfort : Piatek (24e) pour le Hertha ; Dost (51e), Silva (62e, 86e), Ndicka (68e) pour l'Eintracht.

-Paderborn 1 - 4 Werder Brême : Sabiri (66e) pour Paderborn ; Klaassen (20e, 39e), Osako (34e), Eggestein (60e) pour le Werder Brême.

-Wolfsbourg 2 - 2 Fribourg : Weghorst (14e, 27e s.p.) pour Wolfsbourg ; Holer (43e), Sallai (46e) pour Fribourg.

Le classement de la Bundesliga après la 31e journée.

Plus d'infos

Commentaires