LdC : accroché par le RB Leipzig, le PSG perd la première place du groupe

Kylian Mbappé face à Mohamed Simakan lors de Leipzig-PSG
Kylian Mbappé face à Mohamed Simakan lors de Leipzig-PSG ©Maxppp
La suite après cette publicité

Deux semaines après la rencontre au Parc des Princes, remportée dans la douleur (3-2) par le club de la capitale, le RB Leipzig et le Paris Saint-Germain se retrouvaient ce mercredi soir à la Red Bull Arena, dans le cadre de la 4e journée de la phase de poules de Ligue des Champions. En tête du groupe A avec sept points, la formation entraînée par Mauricio Pochettino avait l'occasion de conserver sa place de leader en cas de succès face au RBL, dernier avec un zéro pointé après trois matches disputés. L'équipe de Jesse Marsch, justement, ne devait pas se manquer devant son public pour garder un réel espoir de voir les huitièmes de finale de cette C1. Pour aller chercher une nouvelle victoire, l'entraîneur parisien du PSG, privé de Lionel Messi, alignait un 4-3-3 avec son trio Di Maria-Mbappé-Neymar devant et Donnarumma dans les cages. En face, Leipzig se présentait en 3-4-3 avec l'ancien Parisien Nkunku aligné aux côtés de Fosberg derrière André Silva. Bien bousculés à l'aller, les Parisiens l'étaient aussi au retour avec dès les premières secondes une opportunité pour André Silva, mais un hors-jeu était signalé (1ère). Dans le dur, les visiteurs souffraient et finissaient par craquer dès la 8e minute. Suite à une mauvaise passe de Di Maria, Silva interceptait et centrait vers l'ancien Titi Nkunku qui crucifiait son ancienne équipe de la tête (1-0). En feu, les locaux ne lâchaient rien et dans la surface, le malheureux Danilo faisait tomber Silva pour un penalty (10e). Le Portugais prenait le cuir et s'élançait mais Donnarumma, parti du bon côté, maintenait son équipe dans le match (12e).

Un arrêt plus que décisif de la part de l'Italien puisqu'après un pétard de Nkunku (17e), les Parisiens égalisaient. Neymar lançait Mbappé qui trouvait Wijnaldum pour le but parisien (21e, 1-1). Une égalisation contre le cours du jeu, mais le PSG était efficace puisque vingt minutes plus tard, le Néerlandais signait un doublé. Son coup de tête suite à un corner de Di Maria et une remise de Marquinhos était d'abord refusé pour un hors-jeu mais le but était ensuite validé avec l'aide de la VAR (41e, 1-2). Le PSG terminait bien le premier acte avec cette opportunité de Mbappé et l'arrêt de Gulacsi (45e+2). Après la pause, les Parisiens reprenaient leur travail avec une occasion de Di Maria, hors-jeu (48e), et une grosse opportunité pour Mbappé qui manquait totalement le cadre (53e). Le numéro 7, malheureux ce soir, tombait ensuite sur Gulacsi après une belle accélération (64e) tandis que Donnarumma brillait aussi (66e). Le RB Leipzig ne rendait pas non plus les armes et Szoboszlai, entré en jeu vers la 59e minute, voyait sa tentative fuir de peu le cadre parisien (72e). Derrière, les locaux offraient de belles séquences de possession de balle mais les occasions devenaient de plus en plus rares, alors que le PSG était trop timide en contre, comme sur cette frappe de Neymar (83e). Mais à force de gâcher, les Parisiens se faisaient punir. Sur un long ballon aérien, Kimpembe ne jouait pas le ballon et faisait tomber Nkunku. Avec l'aide de la VAR, l'arbitre offrait un autre penalty au RBL mais cette fois-ci, Szoboszlai transformait pour l'égalisation (90e+2, 2-2). Les deux équipes se quittaient donc dos à dos et le PSG perdait sa première place au profit de Manchester City, tombeur du FC Bruges (4-1).

Retrouvez le classement des différentes poules ici.

Plus d'infos

Commentaires