Le PSG a fixé le prix du très courtisé Edouard Michut

L'avenir d'Édouard Michut s'écrit probablement loin de Paris. Après une première offre du Celtic, le PSG a fixé le prix de départ de son milieu de terrain, dont les courtisans continuent de se signaler.

Edouard Michut ici en amical
Edouard Michut ici en amical ©Maxppp
La suite après cette publicité

La situation s'est rapidement tendue autour d'Edouard Michut. A peine la nouvelle direction sportive est arrivée qu'elle a dû sanctionner le jeune milieu de terrain. Ce dernier ne s'était pas présenté à un rendez-vous en compagnie de Luis Campos au Camp des Loges. Le PSG lui a infligé un simple rappel à l'ordre mais personne ne s'y trompe. Michut vit probablement ses dernières semaines au sein de son club formateur. Il faut dire que la sortie d'un membre de son entourage a fait beaucoup de bruit début mai, accusant le club de la capitale de ne jamais faire confiance aux jeunes.

«C’est un éternel recommencement. Avant, l’excuse, c’était le groupe trop conséquent, après cela a été le changement d’entraîneur. Mais là, quand on voit qu’il est en tribune pour le match de Troyes… Cela fait un an et demi qu'il attend, il n'y a pas d'impatience de sa part. On lui a vendu un projet, mais s'il n'y a pas de projet... Le traitement (de Michut, ndlr) est catastrophique. La question à se poser, c’est : "comment un garçon qui voulait faire toute sa carrière au PSG a désormais envie de partir le plus loin possible ?" Il a 19 ans, il veut jouer au football. » Le vœu sera très probablement exaucé.

Le PSG veut 6 M€

Après Xavi Simons qui est parti libre en direction du PSV Eindhoven, c'est Edouard Michut qui risque de suivre le mouvement. Plus tôt dans la semaine, on apprenait que le Celtic allait formuler une première offre de 2,5 M€. Ange Postecoglou, l'entraîneur des Bhoys, aimerait l'attirer au club. En conférence de presse, il a même parlé «d'un bon joueur» lorsqu'une question sur le sujet lui a été posée. Visiblement, cette offre a été refusée pour celui qui est encore sous contrat jusqu'en 2025. Selon les informations de Sky Sports, la direction parisienne attend au moins 5M£, soit un peu moins de 6 M€.

Malgré la tension qui entoure le jeune milieu de terrain, elle possède un avantage dans cette affaire. Elle peut faire jouer la concurrence pour tenter de faire grimper les enchères. Le club écossais, qui a déjà négocié avec le PSG ces dernières années dans le cadre du transfert d'Odsonne Edouard, n'est pas seul sur ce dossier. Le média anglais évoque les intérêts de l'OGC Nice et de Toulouse pour la Ligue 1. En Espagne, le Séville FC qui place ses pions. Aucune offre n'a en revanche été proposée mais les courtisans savent déjà quoi faire pour convaincre le champion de France.

Plus d'infos

Commentaires