Son départ du Real Madrid, ses débuts à Manchester United : les confessions de Raphaël Varane

Arrivé en Angleterre depuis près de quatre mois, l'international français explique les raisons de son départ du Real Madrid et analyse les difficultés rencontrées par Manchester United depuis le début de la saison.

Raphaël Varane est un joueur de Manchester United
Raphaël Varane est un joueur de Manchester United ©Maxppp
La suite après cette publicité

Après dix ans passés au Real Madrid, Raphaël Varane a fait le choix de rejoindre Manchester United l’été dernier. Une décision forte, car l’international français se sentait bien dans la capitale espagnole, où il a remporté notamment quatre Ligues des Champions. Mais le défenseur formé au RC Lens avait besoin de quelque chose de nouveau. «J'ai tout gagné à Madrid, alors peut-être que je cherchais un sentiment différent», a-t-il confié dans une interview accordée au Telegraph. Varane voulait également changer d’atmosphère, après avoir été sous la pression des supporters de la Casa Blanca pendant tant d’années : «après avoir gagné la Ligue des champions, les fans ne vous félicitent pas. C'était "ok, la prochaine" après la première que j'ai gagnée. Quatre Ligues des champions ! Et ils me disent : "ok, passe à la suivante". Je veux juste dire que parfois il faut profiter de ce que l'on a. C'était bien !»

Quand bien même, il admet que c’est cette pression permanente qui fait de ce club ce qu’il est aujourd’hui. «C'est pourquoi Madrid est spécial. C'est aussi à cause de cette mentalité spéciale. C'est différent. C'est pourquoi j'ai voulu changer, pas parce que je n'aime pas cette mentalité ou parce qu'elle est mauvaise. C'est très bien, mais je voulais simplement essayer quelque chose de différent.» Varane décide donc de s’envoler pour Manchester United, club historique, mais qui n’a plus été sacré champion de Premier League depuis maintenant huit ans. À peine quelques mois après son arrivée dans le nord de l’Angleterre, le Français a vu Ole Gunnar Solskjaer faire les frais des mauvais résultats depuis le début de la saison. Malgré tout, Varane garde un très bon souvenir de l’entraîneur norvégien : «Ole est une très bonne personne et humble avec des valeurs importantes En peu de temps ici, il m'a appris beaucoup de choses sur le club, la mentalité. Il représente beaucoup de choses dans ce club

«Manchester United est spécial»

Même si les Mancuniens étaient englués dans une spirale de résultats négatifs, les supporters n’ont jamais cessé d’encourager et de soutenir l’équipe, y compris Ole Gunnar Solskjaer, notamment lors de la rencontre de Ligue des Champions face à l’Atalanta le 20 novembre dernier. Alors qu’ils étaient menés 2-0 à la pause, les Mancuniens ont réussi à renverser la situation et s’imposer 3-2. «Le stade a poussé l'équipe», insiste Varane. «Dans tous les pays, c'est très différent si vous perdez 2-0 à domicile, l'atmosphère sera très différente.» C’est justement cette atmosphère qui lui a donné envie de rejoindre les Red Devils : «c'est l'une des raisons pour lesquelles je suis venu ici, à cause de l'atmosphère différente, du sentiment différent dans les stades. Manchester United est spécial et en Angleterre, c'est différent par rapport aux autres pays d'Europe.» Pour lui, le problème de Manchester United est avant tout mental. «Je me souviens de matchs, par exemple, contre le Bayern Munich (avec le Real Madrid, ndlr) en Ligue des champions et ils étaient meilleurs que nous, mais nous avons gagné. C'est de la confiance et nous avons dû la construire. Avant de commencer à gagner la Ligue des champions consécutivement, ce n'était pas pareil. L'équipe avait la même qualité, mais pas le même résultat. Alors pourquoi ? C'est quelque chose de mental. »

Varane est persuadé que «si nous continuons à travailler, les résultats viendront. Nous devons y croire. Nous devons rester calmes et nous concentrer sur notre travail. C'est ce que je dis à mes coéquipiers dans le vestiaire. Il n'y a pas d'autre choix.» Parmi ses coéquipiers, il y a notamment Harry Maguire, avec qui il a pu disputer quelques rencontres en défense centrale. Statistique intéressante, Manchester United n’a jamais perdu quand les deux hommes ont été associés et qu’ils ont disputé l’intégralité du match. «Nous avons des qualités complémentaires», a expliqué l’international français. «J'aime protéger le dos de la défense et il aime aller au contact. Donc nous pouvons faire les deux, mais, évidemment, à cause de nos caractéristiques, nous préférons certaines situations et c'est pour cela que nous sommes complémentaires. Nous pouvons aussi jouer avec Victor, Eric ou Phil, qui ont leurs propres qualités, donc il y a beaucoup d'options.» Oui, mais depuis le début du mois de novembre, Varane souffre d’une élongation aux ischio-jambiers. Avant la rencontre face à Arsenal (3-2) jeudi soir, Michael Carrick avait confié que la rééducation du Français se passait bien et qu’il pourrait être de retour la semaine prochaine. Ça tombe bien, car les Red Devils auraient bien besoin d’un peu de solidité défensive.

Plus d'infos

Commentaires