L'OM lance le dossier Caio Henrique !

N'ayant pas trouvé de concurrent à Jordan Amavi depuis deux saisons et demies, l'Olympique de Marseille aimerait tenter une piste séduisante. De retour de prêt, Caio Henrique voit son avenir bouché à l'Atlético de Madrid. Aux Phocéens de profiter de la fenêtre de tir.

Caio Henrique en Copa Libertadores avec Gremio
Caio Henrique en Copa Libertadores avec Gremio ©Maxppp

Depuis plusieurs mercato et le licenciement de Patrice Evra (en 2017), la question d'un recrutement sur le flanc gauche de la défense de l'Olympique de Marseille se pose. L'été dernier, le jeune défenseur formé à Barcelone Juan Miranda avait été contacté, mais il avait finalement pris le chemin de Schalke 04. Niels Nkounkou n'ayant pas souhaité signer professionnel, l'OM avait alors trois options derrière Jordan Amavi. Hiroki Sakai pour dépanner, Saïf-Eddine Khaoui dans le même registre que le Japonais et Christopher Rocchia de retour d'un prêt satisfaisant à Sochaux. Ce dernier est considéré comme une possible doublure à Jordan Amavi, mais il rencontre actuellement des problèmes physiques.

La suite après cette publicité

Face au manque de garanties à ce poste, l'Olympique de Marseille aurait décidé de passer à la vitesse supérieure et d'activer certaines pistes. L'une d'elles vient d'être révélée par La Provence. Le quotidien régional explique que la formation d'André Villas-Boas aurait des vues sur Caio Henrique, le latéral gauche brésilien de 23 ans (il a soufflé ses bougies hier) qui appartient à l'Atlético de Madrid. Arrivé de Santos en février 2016, Caio Henrique a évolué avec les jeunes colchoneros avant d'avoir plusieurs prêts dans son pays local. Que ça soit à Paranà, Fluminense et plus récemment Gremio.

Attention à Porto et Benfica

De retour depuis fin mai et la fin de son expérience à Gremio, Caio Henrique - qui est international U23 avec le Brésil - ne sait pas de quoi son avenir est fait en Espagne. À l'Atlético de Madrid, Renan Lodi fait figure d’indéboulonnable et Mario Hermoso ainsi que Saúl Ñíguez peuvent dépanner derrière lui. Si la possibilité de jouer les doublures derrière son compatriote existe, le joueur ne serait pas contre à un départ. Celui-ci pourrait avoir lieu en prêt (avec ou sans option d'achat) ou bien de transfert sec.

Aucun prix n'est sorti pour l'instant, mais l'Olympique de Marseille devra être vigilant compte tenu de ses limites financières. Pouvant offrir une belle exposition au joueur ainsi que l'opportunité de jouer la Ligue des Champions, Marseille pourra mettre en avant ses atouts pour séduire le joueur. Cependant, il faudra faire attention à la concurrence. Les clubs portugais du FC Porto et de Benfica seraient sur le dossier et pourraient passer à l'attaque. Face à cette sérieuse concurrence, Marseille va devoir jouer des coudes.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires