FC Barcelone : c'est déjà l'hécatombe...

La trêve est en train d'être particulièrement dure pour le Barça, qui fait face à plusieurs blessures importantes.

Jules Koundé sous le maillot du Barça
Jules Koundé sous le maillot du Barça ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le virus FIFA. Chaque trêve internationale, les clubs craignent de laisser partir leurs joueurs pour les voir revenir blessés. Surtout cette saison, avec un calendrier particulièrement intense pour les clubs qui disputent les compétitions européennes. Et on tient déjà une première grosse victime de ce fameux virus : le FC Barcelone.

Plutôt bien lancé en Liga, avec seize points pris sur dix-huit possibles, le club barcelonais est sur une dynamique plutôt positive, alors qu'un sacré mois d'octobre arrive. Au cours de ce dixième mois de l'année, les troupes de Xavi défieront notamment l'Inter à deux reprises en Ligue des Champions, le Bayern également, un Clasico arrive vite et il y aura des rencontres difficiles face à des équipes solides de Liga comme Villarreal ou l'Athletic.

Une défense déjà décimée

Un retour à la compétition qui démarrera samedi prochain face à Mallorca en déplacement. Un duel pour lequel Xavi a déjà perdu Jules Koundé, Ronald Araujo et Memphis Depay. Ousmane Dembélé lui reste incertain. Le défenseur tricolore souffre d'une blessure au biceps fémoral, alors que l'Uruguayen a un problème au tendon de l'adducteur droit. Dans les deux cas, on parle déjà de plusieurs semaines d'absence. Un coup dur pour le coach du Barça qui perd là ses deux meilleurs défenseurs centraux. Quant au Néerlandais, il s'agit aussi d'un souci au biceps fémoral qui va l'éloigner des terrains pendant un mois. Même s'il avait un rôle de remplaçant, il aurait bien dépanné en temps de calendrier frénétique, surtout que son dernier match avec le Barça, en tant que titulaire face à Elche, avait été plus que satisfaisant.

Dembélé souffre lui de gênes musculaires et reste incertain pour le retour, mais rien de grave. Frenkie de Jong a aussi eu quelques pépins lors du premier match de sa sélection, mais pas de blessure à signaler. De quoi rassurer Xavi ? Pas vraiment, puisque ce dernier veut tout faire pour éviter les blessures. Selon Mundo Deportivo, le coach catalan aurait ainsi demandé à Pedri de faire attention et de ne pas trop forcer. Nul doute que l'ancien milieu de terrain de la Roja va croiser les doigts lors des prochains matchs...

Plus d'infos

Commentaires