Les destins contrastés des joueurs de l'Ajax Amsterdam 2018/2019

Véritable sensation de la saison 2018/2019, l'Ajax Amsterdam d'Erik Ten Haag avait impressionné en ralliant les demi-finales de la Ligue des Champions. Les Lanciers avaient notamment sorti le Real Madrid et la Juventus en affichant un jeu séduisant et de belles individualités. Néanmoins, les lendemains sont assez difficiles pour la plupart de ces joueurs.

André Onana avec l'Ajax
André Onana avec l'Ajax ©Maxppp

Il y a des équipes qui marquent les esprits et l'Ajax Amsterdam 2018/2019 en fait partie. Victorieuse de l'Eredivisie et de la Coupe des Pays-Bas, l'équipe néerlandaise avait brillé en Ligue des Champions avec une épopée débutant du 2e tour préliminaire jusqu'à la dernière seconde des demi-finales. Éliminant le Real Madrid et la Juventus, l'Ajax Amsterdam a échoué contre Tottenham sur un but en fin de match de Lucas Moura auteur d'un triplé (défaite 3-2 après la victoire 1-0 du match aller). Un véritable traumatisme pour les Godenzonen qui n'a pas gâché le joli bilan de la saison. Certains joueurs comme Matthijs De Ligt (Juventus) et Frenkie De Jong (FC Barcelone) ont pu se servir de cette épopée comme d'un tremplin dans leur carrière, mais les choses ont été plus difficiles depuis pour la plupart.

La suite après cette publicité

La défense s'en sort un minimum

Dans les buts, André Onana (25 ans) est toujours au club, mais cela risque de changer bientôt, car il sera en fin de contrat en juin 2022. Toujours performant au cours des dernières saisons, il a néanmoins été suspendu en février dernier pour infraction aux règles anti-dopage. Le portier camerounais ne retrouvera pas les terrains avant le 4 novembre prochain. Cet été, il était très proche d'aller à Lyon, mais le dossier ne s'est pas bouclé. Toujours à l'Ajax Amsterdam également, Noussair Mazraoui (23 ans) n'est pas forcément dans une situation de pure réussite. S'il est redevenu titulaire en ce début de saison, il a connu des difficultés face à la concurrence incarnée par Sergiño Dest et plus récemment Devyne Rensch. Dans le même temps, il a aussi vécu des moments compliqués avec la sélection marocaine puisqu'il n'est plus sélectionné depuis près d'un an. En défense centrale, Daley Blind (31 ans) est toujours au club malgré un problème au cœur qui l'oblige désormais à évoluer avec un pacemaker. Toujours important, il alterne entre latéral gauche, défenseur central et même parfois milieu défensif.

Son ancien partenaire de l'axe qu'il retrouve en sélection des Pays-Bas, Matthijs De Ligt (22 ans), vit des moments contrastés avec la Juventus. Si après une première saison compliquée, il est monté en puissance, il a connu quelques blessures l'an dernier. Les derniers mois ont été aussi assez rudes avec l'échec contre le FC Porto en Ligue des Champions et la perte du titre en Serie A avec la Juventus ainsi que l'élimination des Pays-Bas à l'Euro 2020 suite à son carton rouge. Le natif de Leiderdorp a même perdu sa place de titulaire avec les Oranjes. Nicolás Tagliafico (29 ans) est lui aussi toujours à l'Ajax comme la plupart des défenseurs de l'équipe de 2018/2019. Vainqueur l'été dernier de la Copa America avec l'Argentine, il est toujours utile aux Godenzonen. Néanmoins, son été chargé ne l'a pas avantagé en ce début de saison où il a peu joué. Rien d'inquiétant pour le moment même si on note qu'il aurait pu partir à plusieurs reprises, mais il n'a jamais trouvé de porte de sortie.

Des fortunes diverses

Vétéran dans l'entrejeu, Lasse Schøne (35 ans) est sur la fin de sa carrière et vieillit de plus en plus vite. Parti juste après l'épopée, le milieu danois a effectué des expériences sans gloire au Genoa et à Heerenveen et évolue désormais avec le promu du NEC Nijmegen. Celui qui évoluait alors à ses côtés dans le double pivot, Frenkie de Jong (24 ans), est lui dans une bonne dynamique. Depuis la saison dernière, il a pris en importance dans le jeu du FC Barcelone et dans celui de la sélection. Cependant, un point noir subsiste et il n'en est qu'une victime collatérale. La situation compliquée du FC Barcelone fait qu'il subit la mauvaise planification sportive des Blaugranas et doit souvent jouer au pompier de service. Le troisième larron de l'entrejeu, Donny van de Beek (24 ans) est dans une situation bien plus compliquée. Recruté par Manchester United à l'été 2020, il n'est qu'une solution d'appoint au sein du club anglais. Sur ce début de saison, il n'a disputé que 51 minutes et sa situation semble même s'empirer.

Dans une situation un peu plus favorable, notamment collectivement puisqu'il a remporté la dernière Ligue des Champions, Hakim Ziyech (28 ans) est quand même en difficulté à Chelsea. Si certaines blessures ne l'ont pas aidé, il n'a pas su encore convaincre son coach Thomas Tuchel qu'il pouvait être plus qu'une doublure. Avec 204 minutes disputés en 4 matches et 1 but inscrit pour le moment, le Marocain - qui est en brouille avec son sélectionneur Vahid Halilhodzic - ne semble pas capable d'inverser la tendance. La dynamique joue aussi contre David Neres (24 ans). Le virevoltant ailier brésilien est toujours à l'Ajax Amsterdam, mais la concurrence d'Antony, de Dusan Tadic et de Steven Berghuis l'a fait reculer dans la hiérarchie. L'Ajax Amsterdam vient même de recruter à son poste le jeune danois Mohamed Daramy. Enfin, le capitaine Dusan Tadic (32 ans) est fidèle à sa réputation. Évoluant côté gauche, il a bien débuté la saison et reste l'homme fort des Godenzonen.

Des remplaçants qui ont aussi connu des difficultés

Ceux qui figuraient remplaçants cette saison-là ont également connu des moments compliqués pour la grande majorité. Le défenseur argentin Lisandro Magallàn (27 ans) n'a jamais réussi à se faire sa place et enchaîne depuis les prêts (Alavés, Crotone et désormais Anderlecht). Vite catégorisé comme un joueur prometteur, Daley Sinkgraven (26 ans) était en perte de vitesse lors de la saison 2018/2019. Parti depuis au Bayer Leverkusen où il avait retrouvé Peter Bosz, il n'est qu'un remplaçant désormais. Joël Veltman (29 ans) avait eu du temps de jeu grâce à sa polyvalence et ne s'en sort pas si mal par rapport à certains de ses coéquipiers. S'il évolue désormais à Brighton & Hove Albion, il obtient un temps de jeu relativement correct. Carel Eiting (23 ans, Genk), Jurgen Ekkelenkamp (21 ans, Hertha Berlin) ou encore Dani De Wit (23 ans, AZ Alkmaar) n'ont pas su s'imposer à l'Ajax Amsterdam et sont partis ailleurs.

Le Marocain Zakaria Labyad (28 ans) est resté, mais à part l'an dernier par moment, il n'a pas vraiment eu de rôle important dans l'équipe. Celui qui s'en sort le mieux est bien entendu Ryan Gravenberch (19 ans). Pointant alors le bout de son nez, il est désormais un cadre de l'équipe première. Désormais à l'OGC Nice, Kasper Dolberg (23 ans) relance sa carrière après une première saison encourageant et une deuxième plus compliquée. Depuis quelques mois, le Danois semble enfin retrouver son meilleur niveau. Enfin, Klaas-Jan Huntelaar (38 ans) est désormais sans club. L'attaquant néerlandais évoluait lors de la saison 2018/2019 comme joker de luxe avec 23 buts et 7 passes décisives en 43 matches. Il sort d'un exercice catastrophique où il a été relégué avec Schalke 04. Enfin, la situation du coach Erik Ten Hag (51 ans) est parfaite puisqu'il reste sur deux victoires en Eredivisie et en Coupe des Pays-Bas (les éditions 2019/2020 ont été annulées suite au Covid-19 alors que l'Ajax était au coude à coude avec l'AZ Alkmaar en championnat).

Plus d'infos

Commentaires