Ligue 1 : l'OL dispose du RC Lens, le LOSC surpris par Angers, l'OM se reprend bien et s'offre Montpellier

Avec son succès étriqué face à Lens (3-2) l'Olympique Lyonnais reste leader du championnat. Lille se fait surprendre par Angers à domicile (1-2) et l'OM retrouve enfin le chemin de la victoire face à Montpellier (3-1).

Memphis Depay et l'OL l'emportent face à Lens
Memphis Depay et l'OL l'emportent face à Lens ©Maxppp
La suite après cette publicité

La Ligue 1 reprenait ses droits ce mercredi soir avec la deuxième partie de la 18ème journée. Particulièrement brillant en fin d'année dernière, l'Olympique Lyonnais voulait confirmer ses belles dispositions au Groupama Stadium face au Racing Club de Lens. Privé de Bruno Guimaraes et Karl Toko Ekambi positifs au Covid-19, Rudi Garcia s'appuyait sur un 4-3-3 et titularisait notamment Diomandé, De Sciglio ou encore Thiago Mendes. L'OL ne tardait pas à entrer dans son match, avec Paqueta dans la surface dont la frappe était déviée en corner (2e). Le milieu brésilien servait idéalement Cornet dans la profondeur qui croisait trop sa frappe devant Leca (6e). Très entreprenant, l'OL faisait le siège de la surface lensoise et Depay voyait le cadre se dérober de peu (9e). Il fallait attendre le quart d'heure de jeu pour entrevoir la première occasion lensoise avec Clauss, dont la tentative lointaine était déviée en corner par Lopes. Une opportunité qui réveillait les Sang et or, désormais beaucoup plus inspirés dans le jeu.

Les hommes de Garcia éprouvaient plus de difficultés à s'approcher des buts de Leca même si Aouar sollicitait le portier nordiste (24e). Fort logiquement, l'Olympique Lyonnais ouvrait le score avant la pause. Paqueta alertait Kadewere qui d'une judicieuse talonnade trouvait Depay qui gagnait son duel face à Leca (1-0, 39e). Au retour des vestiaires, l'OL effectuait le break. Bien décalé sur la droite par Aouar, Dubois voyait son centre repoussé par Leca sur Fortes qui marquait contre son camp (2-0, 46e). Le leader du championnat obtenait un penalty quatre minutes plus tard suite à un contact entre Leca et Cornet dans la surface (50e). Depay ne tremblait pas et s'offrait un doublé (3-0, 52e). Dans le dur, le Racing réagissait quatre minutes plus tard grâce à une superbe frappe enroulée de Sotoca qui se logeait dans la lucarne de Lopes (3-1, 56e). La rencontre s'animait à nouveau et la frappe flottante de Depay était repoussée par Leca (60e). Lens terminait mieux la rencontre et Sotoca servait bien Ganago dans la surface mais le buteur nordiste était trop court pour tenter sa chance (75e). Lyon se faisait peur en fin de match et Doucouré d'une superbe frappe remettait les siens sur les bons rails (3-2, 89e). Grâce à ce onzième succès de la saison, l'OL comptait trois points d'avance sur le PSG au classement.

Angers piège le LOSC

De son côté, le LOSC accueillait Angers au stade Pierre-Mauroy. Victorieux au forceps à Montpellier avant la trêve (3-2), les Dogues souhaitaient poursuivre leur belle dynamique face au SCO, et pourquoi pas, profiter d'un faux pas lyonnais pour reprendre les commandes de la Ligue 1. Christophe Galtier alignait un 4-4-2 classique avec le duo David - Yilmaz en attaque. Les hommes de Galtier se faisaient surprendre en début de match. Suite à un centre mal négocié par Djalo, le cuir revenait sur Thomas dont la frappe enveloppée trompait Maignan (0-1, 6e). Cinq minutes plus tard, le SCO réalisait le break grâce à Thomas qui s'offrait un doublé.

A la réception d'un corner, le défenseur central coupait la trajectoire de la tête et ajustait Maignan (0-2, 11e). Une entame catastrophique qui compliquait clairement la tâche du LOSC. Mais l'adversaire des Nordistes allait les relancer malgré lui. Capelle perdait le ballon aux abords de sa surface, Bamba en profitait pour servir Yilmaz qui feintait la frappe avant de tromper Bernardoni (1-2, 42e). Juste avant l'heure de jeu, Lille frôlait la correctionnelle. Diony alertait Capelle dont la frappe passait au-dessus (57e). Le LOSC poussait en fin de match et Yilmaz, sur coup-franc, voyait sa frappe heurter la transversale (78e). Avec ce deuxième revers de la saison, les Dogues chutait à la troisième place.

L'OM renoue avec le succès

Battu par Angers (2-1) avant la trêve hivernale, l'Olympique de Marseille devait absolument se reprendre à l'Orange Vélodrome face à Montpellier pour ne pas se laisser trop distancer dans la course à la Ligue des champions. Pour ce match de reprise, André Villas-Boas optait pour un 4-2-3-1 avec le seul Benedetto en pointe. L'entame de match s'avérait plutôt brouillonne même si Thauvin, très remuant, tentait de secouer le cocotier (16e). L'OM se procurait sa première grosse opportunité du match six minutes plus tard. Sur la gauche, Gueye distillait un bon centre à Dario Benedetto, qui ratait l'immanquable devant le but vide (22e). Deux minutes plus tard, l'attaquant argentin ratait le coche de la tête sur un bon centre délivré par Thauvin (24e). En souffrance, le MHSC réagissait sporadiquement par Laborde dont la frappe était bien captée par Mandanda (27e). Dans un temps fort, les Olympiens se montraient une nouvelle fois dangereux par Radonjic dont la frappe enroulée était repoussée par Omlin (33e). Dans tous les bons coups depuis le début du match, Thauvin décochait un centre dans le dos de la défense pour Radonjic, qui ajustait Omlin de la tête (1-0, 41e).

Deux minutes plus tard, les hommes de Der Zakarian rataient l'égalisation de peu par Delort. Seul au six mètres, ce dernier, de la tête, ne trouvait pas le cadre (43e). Contre toute attente, le MHSC recollait au score après la pause. Ferri lançait Mollet sur la droite dont la frappe croisée trompait Mandanda (1-1, 52e). Les Héraultais affichaient un autre visage depuis l'égalisation, et la déviation de Laborde sur un centre de Sambia filait juste à côté (57e). En fin de match, les hommes d'André Villas-Boas prenaient l'avantage. Kamara servait Payet qui se faufilait dans la défense héraultaise et décochait une belle frappe tendue pour tromper Omlin (2-1, 80e). Un but qui galvanisait les Marseillais. Ces derniers en profitaient pour prendre le large grâce à Germain qui profitait d'un centre de Khaoui pour ajuster de près Omlin (3-1, 84e). Avec ce neuvième succès de la saison, l'OM restait au cinquième rang de la Ligue 1. Dans les autres matchs de la soirée, le Stade de Reims recevait Dijon à Auguste Delaune, les deux équipes se quittent sur un score nul et vierge (0-0). Enfin, le Paris Saint-Germain qui se déplaçait à Geoffroy-Guichard pour y affronter l'AS Saint-Etienne ne pouvait faire mieux que le nul (1-1) pour la première de Mauricio Pochettino sur le banc.

Les résultats de la soirée

Reims 0-0 Dijon

Olympique de Marseille 3-1 Montpellier : Radonjic (41e), Payet (80e), Germain (84e) pour l'OM ; Mollet (52e) pour le MHSC

Saint-Etienne 1-1 PSG : Hamouma (19e) pour l'ASSE ; Kean (22e) pour le PSG

LOSC 1-2 Angers : Yilmaz (42e) pour le LOSC ; Thomas (6e, 11e) pour Angers

Olympique Lyonnais 3-2 RC Lens : Depay (39e, 52e sp), Fortes (46e, csc) pour l'Olympique Lyonnais ; Sotoca (56e), Doucouré (89e) pour Lens

Retrouvez le classement de Ligue 1 ici.

Plus d'infos

Commentaires