Équipe de France : Didier Deschamps réagit à la lourde suspension de Paul Pogba

Par Matthieu Margueritte
2 min.
Didier Deschamps et Paul Pogba @Maxppp

Ce jeudi, Paul Pogba a appris qu’il avait écopé d’une suspension de quatre ans pour dopage. Une sanction face à laquelle vient de réagir le sélectionneur national.

C’est la grosse information de ce jeudi 29 février 2024. Après plusieurs mois d’attente et de suspension préventive, Paul Pogba (30 ans) a écopé d’une suspension de quatre ans par la justice italienne pour avoir enfreint les articles 2.1 et 2.2 du Codice Sportivo Antidoping di NADO Italia (CSA). Quelques instants plus tard, le milieu de la Juventus a réagi sur son compte Instagram pour contester cette décision.

La suite après cette publicité

Pogba compte se battre et a déjà annoncé qu’il allait faire appel devant le Tribunal arbitral du Sport (TAS). « En tant qu’athlète professionnel, je ne ferais jamais rien pour améliorer mes performances en utilisant des substances interdites et je n’ai jamais manqué de respect ou triché envers les autres athlètes et les supporters des équipes pour lesquelles j’ai joué, ou contre lesquelles j’ai joué. En conséquence de la décision annoncée aujourd’hui, je ferai appel devant le Tribunal arbitral du sport.» C’est désormais au tour de Didier Deschamps de réagir. L’homme qui a donné sa première cape à Pogba en mars 2013 n’a pas oublié un joueur qui ne fréquente plus les Bleus depuis 2022.

À lire OL : un ancien coéquipier d’Alexandre Lacazette fustige Didier Deschamps

Deschamps triste pour Pogba

« Je n’imagine pas un seul instant que Paul ait eu l’intention, la volonté de se doper. Pour bien le connaître, je sais que ce n’est pas du tout dans son état d’esprit. Maintenant, il y a les faits et ce que révèlent les deux prélèvements effectués. La présence de l’hormone illicite est incontestable. Le problème est là et Paul va devoir mener un nouveau combat pour se défendre, devant le Tribunal arbitral du Sport et convaincre les juges qu’il n’a pas pris sciemment des produits interdits », a-t-il déclaré, avant de conclure.

La suite après cette publicité

« À l’image de la peine prononcée ce jeudi par le Tribunal antidopage italien, ce que Paul vit depuis plusieurs mois est extrêmement dur et je ne peux évidemment pas rester insensible à sa peine, compte tenu de tout ce qu’il a réalisé en sélection et des relations que nous avons nouées en Équipe de France. Sa situation m’attriste et j’espère de tout cœur qu’elle pourra s’arranger. Je veux en tout cas y croire. » Pour rappel, Pogba chez les Bleus, ce sont 91 sélections, 11 buts inscrits, une finale d’Euro perdue (2016), une Coupe du Monde (2018) et une Ligue des Nations (2021).

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité