L'OM, Nice et Rennes plombent l'indice UEFA de la France !

La saison passée, la France terminait l'année 2019 dans le dur, mais était maintenue en vie grâce au PSG et à l'OL. Mais cette saison, le club rhodanien n'est pas là et le club parisien ne suffit pas à sauver le foot français qui vient de toucher le fond, notamment du fait des prestations catastrophiques de l'OM, de Nice et de Rennes...

Serhou Guirassy face à Thiago Silva
Serhou Guirassy face à Thiago Silva ©Maxppp
La suite après cette publicité

13 décembre 2019. Comme elle en a pris la fâcheuse habitude ces dernières saisons, la France terminait l'année civile sur un bilan plus que décevant sur la scène européenne. La campagne de Ligue Europa est terrible avec 1 victoire en 12 matches pour l'ASSE et Rennes. Fort heureusement, le quasi-sans-faute du PSG en Ligue des Champions et la qualification inespérée de l’OL en 1/8e de finale de la compétition permettaient alors de sauver les meubles et de terminer, avec 8,500 points, au 7e rang du classement de l'indice UEFA. On se disait alors que la situation était grave, mais que les clubs français pourraient difficilement faire pire...

C'était mal connaître la capacité de nos clubs à faillir que ce soit contre des adversaires plus coriaces (Chelsea, Séville, Manchester City, Bayer Leverkusen) ou plus faibles (Hapoël Beer Sheva, Krasnodar, Slavia Prague etc..). Résultat, si le PSG et le LOSC se sont qualifiés pour le tour suivant après avoir respectivement terminé la phase de poules de Ligue des Champions en boulet de canon et fini deuxième de son groupe malgré sa dernière défaite face au Celtic (3-2), ce n'est pas le cas des autres formations françaises présentes sur la scène européenne en début de saison et qui ont déjà dit adieu à l'Europe.

La France au fond du trou… et ce n’est sans doute pas terminé

En effet, Rennes a encore été défait à domicile face à Séville (1-3), l’OM a lourdement été battu à Manchester face à City (3-0) et Nice a encore perdu face à l’Hapoël Beer Sheva (1-0). Résultat : ces trois écuries ont une nouvelle fois plombé l’indice UEFA de la France qui peut regretter l'absence du club rhodanien, généralement grand pourvoyeur de points au classement de l'indice, en Coupe d'Europe. Et pour ces trois formations, le bilan européen est terrible. En 18 matches, les équipes françaises ont concédé 15 défaites pour un nul et seulement deux victoires. Résultat, la France, sevrée de points, ne termine que 9e du classement de l’indice à mi-parcours... soit le pire total de son histoire. Pire, l’Écosse, Israël et les Pays-Bas terminent l’année devant la France. Le slogan « La Ligue des Talents » va avoir bien du mal à se justifier.

D’autant qu’avec 2 qualifiés pour le printemps européen, la France se place tout juste au niveau des Pays-Bas, de l’Autriche, de l’Ukraine et à des années lumières de l’Angleterre (7 qualifiés), de l’Espagne, l’Italie et l’Allemagne (6 qualifiés). Et plutôt que d’espérer rattraper ce qui peut représenter désormais le Big 4 européen, la France doit désormais regarder derrière puisque le Portugal revient très fort… La dégringolade n’est peut-être pas encore terminée.

Classement des nations au coefficient UEFA pour la saison 2020/21 (entre parenthèses, le nombre de clubs restants en compétition et le nombre de clubs qualifiés cette saison pour les compétitions européennes) arrêté au 11/12/20 :

    1. Angleterre 14.500 (7/7)
    1. Espagne 13.928 (7/7)
    1. Allemagne 13.500 (6/7)
    1. Italie 13.142 (6/7)
    1. Portugal 8.400 (3/5)
    1. Ecosse 7.250 (1/4)
    1. Israël 7.000 (1/4)
    1. Pays-Bas 6.800 (2/5)
  • 9. France 6.750 (2/6)

    1. Autriche 6.700 (2/5)

Classement des nations au coefficient UEFA sur les cinq dernières saisons (entre 2015 et 2020) :

    1. Espagne 92.283
    1. Angleterre 90.712
    1. Italie 72.295
    1. Allemagne 71.856
  • 5. France 54.915

    1. Portugal 47.349
    1. Russie 38.382
    1. Pays-Bas 36.800
    1. Belgique 36.300
    1. Autriche 35.825

Plus d'infos

Commentaires