Euro 2020 : le Portugal se défait de la Hongrie avec un doublé de Cristiano Ronaldo !

Pour ce premier match de l'Euro avec un stade totalement rempli, le Portugal a fait le boulot en l'emportant 3-0 contre la Hongrie. Non sans souffrir, puisqu'il a fallu attendre la fin du match pour que la situation se débloque...

Cristiano Ronaldo face à la Hongrie
Cristiano Ronaldo face à la Hongrie ©Maxppp

Elle nous semble loin cette finale 2016. Même si on a tendance à l'oublier, surtout à cause du report de cet Euro 2020, le Portugal est toujours champion d'Europe. Et la première bataille pour défendre sa couronne démarrait cet après-midi à 18h, à la Puskás Aréna de Budapest, face à l'équipe locale, la Hongrie. Un groupe du match des Bleus et pour lequel Fernando Santos était notamment privé de Cancelo, touché par le covid. Les Lusitaniens affichaient cependant une belle équipe, avec un quatuor Diogo Jota, Bruno Fernandes, Bernardo Silva et Cristiano Ronaldo devant notamment, alors que le Parisien Danilo était présent dans le double-pivot. En face, la star Dominik Szoboszlai est absente mais le sélectionneur hongrois Marco Rossi pouvait compter sur quelques atouts dangereux comme Ádám Szalai.

La suite après cette publicité

La Hongrie affichait d'entrée un visage assez combatif, faisant savoir qu'elle n'avait pas l'intention de faire de la figuration dans ce groupe de la mort. Si Péter Gulácsi devait intervenir devant Jota dès la troisième minute, les Lusitaniens avaient du mal à déployer leur jeu. Face au pressing intense des Magyars, la bande de Cristiano Ronaldo n'y arrivait pas, et la star de la Juventus était d'ailleurs en grosse difficulté à la pointe de l'attaque. Seul Diogo Jota parvenait vraiment à faire des différences côté lusitanien. Il laissait d'ailleurs passer un joli ballon de Guerreiro dans la surface, mais derrière, CR7 ne trouvait pas le cadre (43e).

La Hongrie a tout perdu en deux minutes

Ce score de parité à la pause était plutôt logique, puisque même si les champions d'Europe dominaient la partie, ils ne s'étaient pas vraiment créé d'occasions flagrantes. On sentait d'ailleurs une certaine frustration chez les Portugais. Il faut dire qu'à l'image de la Suède hier, les Hongrois avaient posé le bus comme on dit dans le jargon, et si Rui Patricio était salarié de la fédération portugaise ce jour lui aurait été comptabilisé comme congé... Au retour des vestiaires, la Hongrie commençait à montrer un peu plus de mordant, sans pour autant se découvrir, à l'image de la tentative de Szalai, facilement captée par le portier lusitanien (50e). Sallai concluait également une contre-attaque intéressante par un tir un peu trop facile à attraper pour Rui Patricio (57e). Le chrono défilait, et le Portugal avait de plus en plus de mal à se frayer des chemins vers les derniers mètres adverses.

Gulácsi devait tout de même s'employer sur cette frappe de l'extérieur de la surface de Bruno Fernandes (68e). Fernando Santos ne changeait pas ses pièces, jusqu'à la sortie de Bernardo Silva, remplacé par son homonyme Rafa à vingt minutes de la fin. C'est même l'équipe locale, portée par son public, qui dominait les débats sur la fin de match. Schon pensait même avoir ouvert le score, mais son but était annulé en raison d'un hors jeu au départ de l'action (80e). Jusqu'à ce qu'avec un peu de réussite, Raphael Guerreiro permette aux Lusitaniens de prendre les trois points avec une frappe dans la surface contrée par Orban, trompant totalement Gulácsi (0-1, 84e). Dans la foulée, Rafa Silva était fauché par Orban dans la surface. Cristiano Ronaldo se chargeait de transformer le penalty, à contre-pied et en puissance (0-2, 87e). Le Turinois devient au passage le meilleur buteur des Euros avec 10 buts (puis 11) dans la compétition. En deux minutes seulement, la rencontre a totalement basculé. Mais les Hongrois n'étaient pas au bout de leurs peines, puisqu'après une belle combinaison avec Rafa Silva, Cristiano Ronaldo mystifiait le portier rival et s'offrait un doublé (90e+2). Le Portugal démarre donc son Euro de la meilleure des manières.

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté.

Plus d'infos

Commentaires