Serie A : la Juve et Cristiano Ronaldo se réveillent enfin !

Pour le compte de cette 27e journée en Serie A, la Juventus se déplaçait à Bologne. En difficulté ces derniers temps, la Vieille Dame a pu se rassurer.

Cristiano Ronaldo célébré par ses partenaires à la Juventus
Cristiano Ronaldo célébré par ses partenaires à la Juventus ©Maxppp

La Juventus Turin a visiblement eu du mal à retrouver les terrains. En effet, avant cette rencontre face à Bologne, pour le compte de la reprise (pour les Turinois) et de la 27e journée de Serie A, la Vieille Dame avait déjà joué deux rencontres de Coupe d'Italie. Elle n'en avait gagné aucune (deux rencontres nulles) et s'était inclinée en finale aux tirs au but contre le Napoli de Gennaro Gattuso. Mais ce soir, le leader du championnat italien avait l'occasion de se refaire la cerise. Et cette journée en Italie a été une histoire de penalties. Déjà deux dans l'après-midi lors des rencontres entre la Fiorentina et Brescia puis lors de Lecce-AC Milan.

La suite après cette publicité

Évidemment, avec Gianluca Rocchi au sifflet pour le match de la Juve, nous n'avons pas été déçus. Sur un corner venu de la gauche, Matthijs de Ligt, le défenseur central néerlandais, était accroché et s'écroulait. Après visionnage de la VAR, l'arbitre désignait le point de penalty. CR7 s'avançait alors et, pour se rassurer puisqu'il en avait raté un lors de la demi-finale de la Coupe d'Italie contre l'AC Milan, tirait au milieu (0-1, 23e). La Juventus dominait, mais peinait à se montrer vraiment dangereuse et restait soumise à un coup de génie de Bologne. Coup d'éclat qui ne viendra pas et les locaux allaient encore se faire punir grâce à une merveille de frappe.

La Juve prend de l'air en tête de la Serie A

Après une belle séquence de passes, Federico Bernardeschi trouvait Paulo Dybala à l'entrée de la surface. La Joya se retournait, se retrouvait sur son pied gauche et envoyait une mine au fond des filets (0-2, 36e). À la pause, les Juventini menaient assez logiquement. Au retour sur le rectangle vert, les joueurs de la Vieille Dame voulaient encore asseoir leur supériorité. Ainsi, bien lancé par Bernardeschi, Cristiano Ronaldo se retrouvait un peu excentré, il est vrai, en tête à tête avec le portier adverse. Sa tentative passait de peu à côté du poteau (52e). Quasiment dans la foulée, Bernardeschi envoyait une belle frappe du gauche qui heurtait le poteau (53e).

Bologne peinait un peu à se réveiller et les locaux pensaient obtenir un penalty, mais la VAR et Gianluca Rocchi en décidaient autrement (60e). Dans la foulée, Riccardo Orsolini tentait de se frayer un chemin et frappait au but, mais ne cadrait pas (61e). Plus de dix minutes plus tard, Cristiano Ronaldo s'essayait encore. Le champion d'Europe 2016 tentait à nouveau sa chance sans cadrer. Logiquement, lors des 20 dernières minutes de la rencontre, le rythme retombait peu à peu et cela faisait le jeu de la Juventus, qui s'en allait remporter cette rencontre avec assurance. Cr7 croyait s'offrir un doublé, mais Douglas Costa, entré en jeu, était hors jeu (89e). En toute fin de rencontre, Danilo écopait de deux cartons jaunes (82, 90e +1) et était donc exclu. Grâce à cette victoire, les Juventini confortent leur position de leader du championnat en prenant quatre points d'avance sur son dauphin, la Lazio.

Plus d'infos

Commentaires