PSG : la nouvelle masterclass de Lionel Messi régale le Parc des Princes

Rayonnant, Lionel Messi a régalé le Parc des Princes tout au long du match gagné face à l'OGC Nice (2-1), pour le compte de la 9ème journée de Ligue 1.

Lionel Messi avec le PSG contre Nice
Lionel Messi avec le PSG contre Nice ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le Parc des Princes n'était pas vraiment habitué à cela l'année dernière. La tendance semble toutefois se confirmer au regard des superbes prestations offertes par Lionel Messi depuis le début de la saison 2022-2023. Aligné aux côtés de Neymar Jr et d'Hugo Ekitike pour affronter l'OGC Nice ce samedi (9ème journée de Ligue 1), l'Argentin de 35 ans a rappelé à tout le monde qu'il était encore loin d'être devenu un joueur quelconque dans le monde du football.

Si le club de la capitale est parvenu à s'imposer 2-1 face aux Aiglons, reprenant ainsi les commandes du championnat, l'homme aux 7 Ballons d'Or, élu homme du match par notre rédaction, y est assurément pour quelque chose. D'abord parce que c'est lui qui a ouvert le score, d'un majestueux coup franc (qu'il a lui-même obtenu) ayant laissé de marbre Kasper Schmeichel (29e) après son échec en guise d'échauffement quelques minutes auparavant (12e). Mais aussi car au cœur d'une soirée où la fête n'était pas forcément au rendez-vous, Leo Messi a fait rugir le public, son public, à plusieurs reprises.

Messi peut redevenir « le meilleur joueur du monde », assure Galtier

Les chanceux présents dans l'enceinte parisienne ont pu se demander si le Messi du Barça n'était pas de retour sur le pré du Parc. Tantôt capable de mettre son vis-à-vis dans le vent en l'espace d'une touche, tantôt de mettre ses adversaires sur les fesses avec une accélération dans un espace pourtant restreint dont il se sort sans accroc, la Pulga a fait mal aux Niçois au fil de la partie. Sans une parade de l'ancien gardien de Leicester, il aurait pu s'offrir un doublé juste avant la pause (45e). Il aurait également pu se muer en passeur sur cet éclair de génie pour Nuno Mendes que le Portugais n'a pas su convertir, la faute, encore, à un Schmeichel vaillant (71e).

Sur chaque toucher de balle soyeux de l'international albiceleste, le Parc frissonnait, rappelant une sensation d'ivresse de bonheur. Les supporters lui ont au passage réservé une belle ovation au moment de sa sortie (88e). Présent en conférence de presse à l'issue de la rencontre, Christophe Galtier a d'ailleurs eu des mots très forts à l'égard de son n°30. « J'ai un plaisir incroyable de le voir tous les matins à l'entraînement. Il est bien dans sa tête, très heureux. C'est un joueur très altruiste, qui anime le jeu qui a toujours eu l'habitude de marquer. Il reprend le goût de marquer. Est-ce qu'il peut redevenir le meilleur joueur du monde ? Oui s'il est dans un été de forme incroyable. Il est bien préparé. Il est heureux. Et quand il est heureux, il est performant. » Et si l'incroyable Leo Messi était bel et bien finalement de retour ? Le Parc pourrait bien devoir s'y habituer.

Plus d'infos

Commentaires