PL : dominé, Manchester United s'en sort in extremis à Brighton

Marcus Rashford libère Manchester United
Marcus Rashford libère Manchester United ©Maxppp

Après sa défaite inaugurale contre Crystal Palace (1-3), Manchester United voulait lancer sa saison de Premier League en gagnant à Brighton. Les Seagulls avaient battu Newcastle lors du dernier match (3-0) après avoir perdu à Chelsea en ouverture (1-3). Et malgré la présence du quatuor Martial-Fernandes-Greenwood-Rashford, les hommes d'Ole Gunnar Solskjaer ont souffert. Une première mi-temps qui aura vu l'équipe de Graham Potter toucher les montants à deux reprises, avant d'ouvrir logiquement le score sur un penalty et une panenka de Neal Maupay (1-0, 40e).

Les Mancuniens ont rapidement réagi sur un coup franc de Bruno Fernandes, remis sur Harry Maguire par Nemanja Matic (1-1, 43e). Puis c'était une histoire de VAR : d'abord pour annuler un penalty sifflé pour les locaux (47e) puis pour refuser un but pour un hors-jeu de Rashford (52e). Ce même Rashford allait se faire vengeance en donnant l'avantage à son équipe (1-2, 55e). Deux nouveaux montants touchés par les locaux venaient faire croire à un destin favorable pour Ole Gunnar Solskjaer et ses hommes. Mais il aura fallu attendre la 90e+5 pour voir l'égalisation de Brighton par March (2-2, 90e+5) puis de voir Bruno Fernandes donner la victoire aux siens sur un penalty plein de sang froid (2-3, 90e+10). Avec ce résultat, United passe à la 14e place pendant que Brighton monte au 6e rang. Prochains matchs : Tottenham pour les Red Devils et Everton pour les Seagulls.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires