Manchester United : le phénix Luke Shaw renaît de ses cendres

Dans une impasse à Manchester United sous les ordres de José Mourinho, Luke Shaw est en train de revenir sur le devant la scène. Gros plan.

Luke Shaw retrouve des couleurs à Manchester United
Luke Shaw retrouve des couleurs à Manchester United ©Maxppp

Le vilain petit canard. Lorsqu'il était sur le banc de Manchester United, José Mourinho ne s'est pas privé pour critiquer, tailler voire humilier Luke Shaw avec des déclarations parfois assassines. Comme son prédécesseur Louis Van Gaal, le Special One a pointé du doigt à plusieurs reprises le manque d'investissement du joueur arrivé en 2014 contre 33 millions d'euros. En février 2017, il avait confié : « je ne peux pas comparer la façon dont il s’entraîne, sa manière de s’investir, sa concentration, son ambition. Je ne peux pas comparer. Il est loin derrière ». Des sorties médiatiques comme celles-ci, le technicien portugais en a fait un paquet durant son aventure mancunienne.

La suite après cette publicité

La victime préférée de José Mourinho

Le ton est aussi parfois monté dans le vestiaire entre lui et le latéral anglais, lassé de jouer les souffre-douleur ou les victimes. Une période dont se souvient Salim Baungally, journaliste et spécialiste du foot anglais sur RMC Sport. «Lorsque Mourinho était à Manchester United, il était très critique envers lui. Je me souviens d'une phrase après un match à Everton où Mourinho avait dit : "vous voyez c'était son corps avec mon cerveau. C'est moi qui lui donnait toutes les directives et il les faisait". C'était assez dur de sa part. A l'époque, on avait l'impression que Luke Shaw tremblait presque devant Mourinho».

Alors quand ce dernier a été limogé de son poste le 18 décembre 2018, Luke Shaw, qui n'a pas évolué à son meilleur niveau, s'est dit qu'un nouveau départ s'offrait à lui. Petit à petit, il a réussi à retrouver la confiance et à être enfin à la hauteur des espoirs placés en lui cette saison. Titulaire en puissance (23 titularisations en 27 matches toutes compétitions confondues), le footballeur né en 1995 apporte sur son côté gauche (5 assists) sous les ordres d'Ole Gunnar Solskjaer. Un entraîneur qui a su le relancer comme il l'a avoué à la BBC. «Le style d'Ole est celui qui m'a le plus profité depuis longtemps. Son traitement des gens est incomparable, il est vraiment bon. J'ai l'impression qu'il sait exactement ce qu'il doit faire pour tirer le meilleur parti de ses joueurs».

Solskjaer l'a sorti de la galère

Il poursuit : «c'est toujours agréable de sentir un bras autour des épaules, je mentirais si je disais que cela ne me fait pas me sentir mieux. C'est la confiance et la confiance de l'entraîneur en moi qui m'ont poussé au niveau supérieur. Je suis encore jeune et je pense que j'ai le temps de m'améliorer ». Reconnaissant envers OGS, Shaw (25 ans) a aussi vidé son sac au sujet de Mourinho. «C'était un moment très difficile, parce que parfois les mots ne sortaient pas ou les gens n'écoutaient qu'une seule version de l'histoire. Je savais à l'époque qu'il valait mieux se taire. Beaucoup de gens étaient derrière moi ici, donc je savais que j'avais du soutien, mais je savais que je devais garder le silence et m'améliorer. J'ai traversé beaucoup de choses qui ont fait de moi une meilleure personne».

Ce qui permet au joueur sous contrat jusqu'en 2023 de renaître de ses cendres comme nous l'explique Salim Baungally. «C'est vrai que lorsque l'on pense à lui, on pense à un joueur en surpoids et qui se blesse. C'est terrible et triste, alors que ça a changé. Il s'est affiné et c'est un joueur qui se blesse un peu moins. Cette saison, il est devenu un joueur intéressant, avec une certaine concurrence car Alex Telles ce n'est pas non plus un joueur lambda. La concurrence lui a sans doute fait du bien. Il y a sans doute aussi cette notion de confiance qui est non négligeable. Sur ce côté gauche, quand vous avez Rashford ou Martial, il y a un lien technique plutôt intéressant. En additionnant tout ça, ça donne un joueur beaucoup plus décisif. Il est devenu aujourd'hui l'un des meilleurs arrière-gauche de Premier League». Une belle renaissance.

Plus d'infos

Commentaires