Real Madrid : Sergio Ramos commence à s'inquiéter

En fin de contrat dans moins de trois mois, Sergio Ramos ne sait pas de quoi l'avenir sera fait. Mais, pour lui, la donne se complique très sérieusement.

Sergio Ramos, le capitaine emblématique du Real Madrid
Sergio Ramos, le capitaine emblématique du Real Madrid ©Maxppp
La suite après cette publicité

Sergio Ramos pensait avoir les mains libres. En fin de contrat dans moins de trois mois, tout comme Lionel Messi, le défenseur central du Real Madrid a le choix pour décider de son avenir. Oui, mais voilà, plus le temps avance plus étonnement, la donne se complique. Dans son édition du jour, Marca explique comment l'international espagnol se retrouve dans une situation qui demeure complexe.

Le 30 mars dernier, il a fêté ses 35 ans, ce qui fait de lui un joueur presque en fin de carrière. Il reste toutefois attractif, mais selon le quotidien espagnol, aucun cador européen n'est venu toquer à la porte pour lui à l'heure actuelle. Renouveler chez les Merengues, pour le capitaine, pourrait donc être une option. Mais, souvent blessé cette saison, il a vu son équipe reprendre du poil de la bête.

Militão et Nacho s'imposent

Il dispose bien d'une offre pour prolonger, mais, alors qu'il pensait que le temps serait son plus fidèle allié, c'est tout l'inverse. Depuis son absence, Zinedine Zidane a tenté beaucoup de choses, parfois sans succès. Mais depuis quelques rencontres maintenant, la Casa Blanca tourne plutôt bien, en témoigne sa belle victoire sur Liverpool en quart de finale aller de la Ligue des Champions ce mardi (3-1).

Varane reste un titulaire et derrière Nacho commence à s'imposer aussi tout comme Éder Militão, qui a impressionné contre le trio Salah-Mané-Jota. Il ne faut pas oublier non plus que le Real Madrid aurait bouclé le recrutement de David Alaba, même si ce dernier, actuellement au Bayern Munich, préférerait évoluer au milieu de terrain comme ce fut le cas ce mercredi contre le Paris Saint-Germain après la sortie de Leon Goretzka. En décembre, il était impossible d'imaginer un Real sans Ramos, aujourd'hui, il se retrouve comme la cinquième roue d'un carrosse qui avance vite... et sans lui.

Plus d'infos

Commentaires