Qualifs CdM 2022 : la Belgique qualifiée, les Pays-Bas se sabordent, le Pays de Galles a son destin en main

Les éliminatoires à la Coupe du Monde 2022 se poursuivaient, ce samedi soir. Après sa victoire contre l'Estonie (3-1), la Belgique a officiellement validé son billet pour le prochain Mondial. Accrochés dans les derniers instants par le Monténégro (2-2), les Pays-Bas devront quant à eux patienter alors que le Pays de Galles reste toujours en course après son large succès face à la Biélorussie (5-1). Retrouvez le résumé complet de la soirée.

Yannick Carrasco buteur avec la Belgique face à l'Estonie.
Yannick Carrasco buteur avec la Belgique face à l'Estonie. ©Maxppp

Après le nul concédé par la Norvège face à la Lettonie (0-0), les Pays-Bas avaient l'occasion d'assurer définitivement leur qualification pour la prochaine Coupe du Monde qui se tiendra au Qatar du 21 novembre au 18 décembre 2022. Leaders du groupe G avec 19 unités, au coup d'envoi, les Oranges devaient pour cela s'imposer sur la pelouse de Monténégro (4e, 11 pts) à l'occasion de la neuvième journée des éliminatoires. Pour cette rencontre, Louis Van Gaal alignait ainsi un 4-3-3 où Danjuma Groeneveld, Depay et Malen formaient le trio d'attaque. En face, les Braves Faucons se présentaient en 5-4-1 où Uros Djurdjevic, attaquant de Gijon, était titularisé en pointe. Quelque peu bousculés par des Monténégrins audacieux et exerçant un pressing très haut en début de rencontre, les Néerlandais profitaient finalement d'un contact entre Jankovic et Klaassen, qui s'effondrait à l'entrée de la surface de réparation monténégrine, pour obtenir un penalty.

La suite après cette publicité

Plein de sang froid, Depay se présentait face à Sarkic et transformer la sentence d'une frappe du droit, à mi-hauteur, imparable (0-1, 25e). Sans briller et profitant du manque de réalisme des Monténégrins (un seul tir cadré sur sept tentatives au cours du premier acte), les Bataves assuraient l'essentiel à la pause. Au retour des vestiaires, les Oranjes étaient récompensés de leur emprise collective (77% de possession de balle). Décalé par le Parisien Wijnaldum, Dumfries adressait un centre à ras de terre que Depay reprenait victorieusement d'une talonnade à la Madjer, laissant le portier monténégrin sans réponse (0-2, 54e). Forts de deux buts d'avance, les Oranjes allaient pourtant totalement se saborder en toute fin de rencontre. Après la réduction du score de Vukotic (1-2, 82e), Vujnovic permettait aux Hrabri Sokoli d'égaliser (2-2, 86e). Avec ce score nul (2-2), les Pays-Bas manquent l'occasion d'assurer leur première place et devront s'imposer contre la Norvège, mardi prochain, pour définitivement entrevoir le Qatar. Le Monténégro recevra quant à lui la Turquie.

Les Diables Rouges filent au Qatar, les Oranjes devront patienter !

Dans les autres rencontres de la soirée, le groupe E offrait également deux confrontations. Opposée à l'Estonie (4e, 4 pts) au stade Roi Baudoin, la Belgique, leader au coup d'envoi avec 16 unités, avait également l'opportunité d'assurer définitivement sa première place et donc sa qualification pour le Mondial 2022. Pour ce match, Roberto Martinez alignait donc un 3-4-3 où Vanaken et Eden Hazard, capitaine, soutenaient Benteke à la pointe de l'attaque belge. En face, les Estoniens se présentaient en 5-3-2 pour tenter de contrer les vagues belges. Mais les Diables Rouges réalisaient un début de match tonitruant. Sur un centre de Carrasco, Benteke, profitant d'une faute de main de Igonen, ouvrait le score (1-0, 11e). Dans la foulée, De Bruyne (15e) puis Benteke (21e), déjà buteur, trouvaient les montants estoniens et asphyxiaient totalement les hommes de Thomas Häberli, inexistants dans ce premier acte (un seul tir). Au retour des vestiaires, Carrasco parvenait logiquement à faire le break d'une frappe sublime du gauche terminant sa course dans la lucarne d'Igonen (2-0, 53e). Et si Sorga, opportuniste après une tentative de Sappinen, relançait le suspense (2-1, 70e), Thorgan Hazard, à la réception d'un centre de De Bruyne, redonnait, de la tête, deux buts d'avance aux siens (3-1, 74e). Sans forcer et sans vraiment trembler, la Belgique dominait ainsi l'Estonie (3-1). La première nation au classement Fifa est donc assurée de finir 1re du groupe E et se qualifie pour la Coupe du monde 2022.

Dans le même temps, le Pays de Galles (3e, 11 pts) recevait la Biélorussie d'ores et déjà éliminée de la course au Qatar (5e, 3 pts). Une rencontre très importante pour les hommes de Robert Page qui avaient l'opportunité de reprendre la deuxième place de barragiste occupée par la République Tchèque à la différence de but. Et les Gallois n'allaient pas faire dans la demi-mesure. Dès les premières minutes de cette partie, Ramsey trouvait la faille et mettait les siens sur de bons rails (1-0, 2e). Dans la foulée, le jeune latéral gauche Williams (20 ans, Liverpool) doublait la mise (2-0, 20e) pour mettre les Dragons à l'abri. Au retour des vestiaires, Ramsey s'offrait un doublé sur penalty (3-0, 50e) avant que Ben Davies n'aggrave le score (4-0, 77e). Malgré la réduction du score de Kontsevoy en toute fin de rencontre (4-1, 87e), Roberts parachevait le succès du Pays de Galles (5-1, 89e) qui accueillera la Belgique, mardi prochain, pour définitivement décrocher sa place de barragiste.

Le classement complet des groupes de la Zone Europe

Tous les résultats de la soirée

Groupe D

France 8-0 Kazakhstan : Mbappé (6e, 12e, 32e, 87e), Benzema (55e, 59e), Rabiot (75e), Griezmann (84e) pour la France

Groupe E

Belgique 3-1 Estonie : Benteke (11e), Carrasco (53e), T.Hazard (74e) pour la Belgique / Sorga (70e) pour l'Estonie

Pays de Galles 5-1 Biélorussie : Ramsey (2e, 50e), Williams (20e), Davies (77e), Roberts (89e) pour le Pays de Galles / Kontsevoy (87e) pour la Biélorussie

Groupe G

Monténégro 2-2 Pays-Bas : Vukotic (82e), Vujnovic (86e) pour Monténégro / Depay (25e, 54e) pour les Pays-Bas

Plus d'infos

Commentaires