AC Milan : Zlatan Ibrahimovic a aussi fait le show après la victoire contre la Juventus

Auteur du premier but de la remontée milanaise mardi soir face à la Juventus, Zlatan Ibrahimovic a contribué à l'éclatante victoire de l'AC Milan. Et il ne s'est pas arrêté là, puisqu'il a aussi fait parler sa science de la provocation face aux micros.

Zlatan Ibrahimovic célèbre un but avec l'AC Milan
Zlatan Ibrahimovic célèbre un but avec l'AC Milan ©Maxppp

C'est un match fou qui s'est tenu à San Siro mardi soir. Leader de la Serie A, la Juventus s'est liquéfiée alors qu'elle menait 2 buts à 0, grâce à des réalisations d'Adrien Rabiot et Cristiano Ronaldo. Il a suffi d'un penalty obtenu presque généreusement pour que l'AC Milan renverse tout, avec notamment un Ibrahimovic inspiré sur la pelouse. Le Suédois a lancé la remontée de son équipe en inscrivant ce penalty sans trembler, puis en décalant Kessié dans la surface pour le deuxième but milanais.

La suite après cette publicité

L'ancien buteur du PSG a aussi brillé face aux micros. Interrogé à l'issue de la rencontre sur DAZN, il a multiplié les déclarations fracassantes. Il a d'abord commenté son niveau actuel, plutôt impressionnant pour un joueur de 38 ans ! « Je suis vieux, ce n'est pas un secret, mais l'âge n'est qu'un nombre. Je fais des bons entraînements, je gère mon rythme et aujourd'hui j'ai joué plus que contre la Lazio. Je vais bien et j'essaie d'aider l'équipe de quelque manière que ce soit ».

Ibra annonce presque son départ

Il ne faut pas chercher bien loin pour retrouver l'arrogance assumée d'Ibrahimovic. Interrogé sur son implication même en dehors du terrain, il a glissé : « je suis président, entraîneur et joueur, tout ça ensemble, mais ils ne me paient que pour un seul rôle. Si j'avais été là depuis le premier jour, nous aurions gagné le Scudetto. » Revenu en janvier à Milan, il a inscrit 6 buts en 13 rencontres toutes compétitions confondues et a surtout su diffuser sa soif de vaincre à ses coéquipiers. Avant de les quitter à la fin de la saison, comme il l'a laissé entendre.

« Il reste encore un mois pour s'amuser puis viendront des choses que nous ne pouvons pas contrôler. Nous faisons notre travail, nous sommes des professionnels. Je suis heureux de jouer mais je suis désolé pour les fans car c'était peut-être la dernière fois qu'ils pouvaient me voir en live. Dans quel sens? Il suffit de lire entre les lignes. La situation avec des stades vides est étrange. C'est dommage d'être sans supporters. Aujourd'hui, San Siro aurait été à guichets fermés, ça aurait été sympa, ils auraient pu s'amuser avec nous. » Lui profite en tout cas pleinement de ses probables derniers instants à l'AC Milan.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires