JT Foot Mercato : la grande valse des entraîneurs va bousculer l’Europe

Par La rédaction du JT
4 min.
JT Foot mercato du 21 novembre 2023 @Maxppp

Au programme de ce JT Foot Mercato : les changements sur les bancs à travers l’Europe, la future destination de Varane et les officiels du jour.

Mouvements sur les bancs européens

En Ligue 1, ça a déjà bougé ! Ces derniers jours, c’est Bruno Genesio qui a décidé de claquer la porte du Stade Rennais. Le coach de 57 ans n’a pas résisté au début de saison plus que moyen de son équipe. Il a donc été décidé de mettre un terme à son aventure bretonne d’un commun accord avec ses dirigeants, en raison d’une forme d’usure par rapport au métier et pour des raisons personnelles. C’est donc Julien Stéphan, l’ancien coach rennais, qui prend la suite et aura la lourde tâche de qualifier le club en coupe d’Europe la saison prochaine. Du côté de l’Olympique de Marseille, Gennaro Gattuso galère depuis son arrivée avec une seule victoire en Ligue 1. L’Italien a un contrat jusqu’à la fin de la saison avec une année supplémentaire à la condition que le club marseillais termine dans le top 4 du championnat. En Espagne, Carlo Ancelotti est sous contrat avec le club merengue jusqu’à la fin de la saison. Si ces derniers jours, la presse espagnole annonçait que l’Italien pourrait prolonger son bail de deux ans, rien n’est moins sûr, car Ancelotti est courtisé par le Brésil depuis des mois. En cas de départ de l’ancien coach de l’AC Milan, la Casa Blanca a contacté l’entraîneur de Brighton, le très coté Roberto De Zerbi selon Sport. Mais il faudra signer un beau chèque à Brighton, car son contrat court jusqu’en 2026. Autre nom qui revient régulièrement dans les travées du Santiago Bernabeu, c’est Xabi Alonso. L’Espagnol cartonne avec le Bayer Leverkusen et le Real Madrid suit évidemment avec attention son évolution. Plus encore, Bild révélait récemment que l’ancien joueur des Merengues, sous contrat jusqu’en juin 2026, disposait d’une clause secrète. Cette dernière lui permettrait de rejoindre dès l’été prochain trois destinations : le Real Madrid, le Bayern Munich et Liverpool. Dans un entretien accordé à TalkSPORT, Fernando Carro, PDG de Leverkusen, a nié l’existence d’une telle clause. Surtout que le Real Madrid n’oublie pas Zinedine Zidane, qui est toujours sans club depuis son départ de la capitale espagnole en 2021. En Angleterre, malgré un bel exercice précédant, l’avenir d’Erik ten Hag est encore incertain la saison prochaine à cause de problèmes en interne avec plusieurs joueurs. En Italie, Stefano Pioli traverse une période compliquée à la tête des Rossoneri depuis le début de la saison. Son équipe patine en championnat avec une 3e place en Serie A, à 8 points du rival intériste. De plus en plus de voix s’élèvent pour demander le retour de Zlatan Ibrahimovic, dans un rôle de conseiller ou directeur sportif. Le Suédois pourrait ramener de l’ordre, remotiver les troupes et aider Pioli. Enfin en Allemagne, Thomas Tuchel est loin de faire l’unanimité. Arrivé en sauveur en mars dernier, l’ancien coach du PSG n’arrive pas à imprimer sa patte en Bavière et avec les premiers résultats décevants, l’Allemand est régulièrement critiqué, surtout après l’élimination en Coupe d’Allemagne par un club de troisième division.

La suite après cette publicité

Varane fait de l’œil à un mastodonte européen

Raphaël Varane est dans le viseur du Bayern Munich ! Avec les blessures à répétition de Mathjis de Ligt, les Bavarois veulent un quatrième défenseur de haut niveau. Sky Sports nous informe que le board munichois pense à Raphaël Varane. Très apprécié par la direction du Bayern, le défenseur de 30 ans pourrait être vendu par la direction des Red Devils. Même si un transfert hivernal semble peu probable du côté de l’ancien du Real Madrid, Manchester United pourrait céder contre un chèque de 20 ou 30 millions d’euros.

À lire RB Leizpig : Xavi Simons a rendu son appartement !

Les officiels du jour

On connait la durée d’indisponibilité de Warren Zaïre-Emery. Sorti sur blessure juste après avoir marqué son premier but avec l’équipe de France, le Français souffre d’une grosse entorse de la cheville. Pas de fracture, mais le milieu de terrain de 17 ans ne rejouera pas avant le mois de janvier 2024, a annoncé le PSG hier soir. De son côté, le sélectionneur de la République tchèque démissionne malgré la qualification ! Le sélectionneur Jaroslav Šilhavý, 62 ans, a en effet annoncé son départ à l’issue de la rencontre face à la Moldavie (3-0), après avoir informé le président de la Fédération en amont de la rencontre. Il était en poste depuis septembre 2018.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité