Comment Tottenham peut relancer Gareth Bale

Après une année tronquée au Real Madrid, Gareth Bale va retrouver Tottenham, le club qui l’a révélé de 2007 à 2013. Alors qu’il ne s’est jamais vraiment intégré en sept ans chez les Merengues, comment l’international gallois pourrait réussir son comeback chez les Spurs ? Voici quelques pistes.

Gareth Bale va-t-il se relancer à Tottenham ?
Gareth Bale va-t-il se relancer à Tottenham ? ©Maxppp

« Il n'en a rien à faire du foot et du Real Madrid ! » Dans l’émission El Chiringuito TV qu’il dirige depuis 2014, le journaliste Josep Pedrerol était catégorique sur Gareth Bale. Il faut dire que les relations entre le Gallois et le Real Madrid n’ont cessé de se détériorer année après année depuis son transfert record (à l’époque) en 2013. La saison passée, le Gallois n’a disputé que 20 rencontres avec les Merengues, dont 14 en tant que titulaire, pour seulement 3 buts et 2 passes décisives. Un bilan famélique pour Bale, dont le manque d’entrain en dehors et sur le terrain mais surtout sa passion envahissante pour le golf ont fini par exaspérer le camp madrilène qui cherchait désespérément à s’en débarrasser.

La suite après cette publicité

C’est désormais chose faite et c’est désormais Tottenham et José Mourinho qui ont pour mission de relancer la carrière du Gallois. Âgé de 31 ans, Gareth Bale a normalement encore de belles années devant lui. Mais comment Tottenham devra s’y prendre pour réussir à le relancer ?

Le mettre dans les bonnes conditions sur le terrain

À Tottenham, Gareth Bale devrait retrouver une place de titulaire. Dans le 4-2-3-1 privilégié par José Mourinho depuis son arrivée sur le banc des Spurs, le Gallois devrait prendre le poste d’ailier droit de Lucas Moura. Dans les faits, ce dispositif évolue lorsque Tottenham est en possession du ballon et il se transforme en 3-2-5 avec un latéral droit (Doherty ou Aurier) qui monte très haut pour devenir un véritable ailier. De quoi permettre à Bale d’évoluer dans le demi-espace droit, une zone où sa frappe de balle et sa capacité de création peut faire des ravages.

Moins rapide qu’à ses débuts mais toujours capables de percussions dévastatrices comme il peut encore le démontrer en sélection nationale, Bale pourrait aussi évoluer dans un rôle d’ailier plus classique dans un 4-3-3, 5-4-1 voire un 3-4-3.

Peu probable mais tout de même possible, Mourinho pourrait tenter de faire jouer le Gallois en piston dans un 3-5-2 ou 3-4-3.

Lui donner des responsabilités

Quelle que soit sa position sur le terrain, Gareth Bale aura besoin d’avoir des responsabilités pour se sentir pleinement concerné par le projet des Spurs. Même lors de ses périodes fluctuantes avec le Real Madrid, Bale a toujours gardé un haut niveau de performance avec sa sélection nationale, dont il est devenu le capitaine en 2019 (en attendant un éventuel retour d’Ashley Williams.

Malgré les apparences et même s’il se dit imperméable à la pression, Gareth Bale a aussi déjà avoué qu’il était particulièrement sensible. Au Real Madrid, le joueur s’était notamment plaint d’un certain manque de reconnaissance de sa direction mais aussi de ses supporters : « J’ai eu 80 000 personnes qui m’ont sifflé au Bernabéu… Si vous ne passez pas un bon moment sur le terrain, vous vous attendez à ce qu’ils vous soutiennent, mais ils font le contraire et ils vous sifflent. Cela vous fait vous sentir encore plus mal, vous perdez confiance et vous jouez encore moins bien » avait expliqué le joueur lors d’une interview avec Erik Anders Lang pour la chaîne Youtube Random Golf Club Films.

Il faut dire que le Gallois ne s’est jamais vraiment habitué à la barrière de la langue, lui qui ne parle toujours pas castillan, et sans doute jamais aussi à la culture latine. Un retour aux sources, qui plus est dans un environnement qu'il connaît très bien, pourrait donc lui permettre de retrouver une certaine sécurité et un confort lui permettant de se libérer sur le terrain.

Le challenge sportif que lui propose Tottenham (retrouver le Top 4 de Premier League) pourrait aussi être un élément déterminant pour relancer la motivation du joueur, qui a peut-être connu une période de déprime habituelle chez les sportifs de haut niveau ayant rapidement atteint leur but ultime (ex : la Ligue des champions, les titres nationaux) comme nous l’avait expliqué la psychologue du sport Delphine Herblin.

Et pour ceux et celles qui doutent de la passion du Gallois pour le football, ce dernier a assuré qu’il « était encore motivé pour jouer au football et qu’il se sentait encore en grande forme » lors du dernier rassemblement du Pays de Galles.

Quid du golf ?

Reste à résoudre une question et non des moindres. Le club va-t-il laisser Bale jouer régulièrement au golf ? C’était un point de discorde au Real Madrid, et ça pourrait être de nouveau le cas à Tottenham si le Gallois n’est pas performant sur le terrain. En réalité, le club londonien aurait tout intérêt à permettre à Bale de s’adonner à sa passion en dehors des entraînements et des matches, pour sa stabilité personnelle comme il l’a expliqué à Random Golf Club Films : « ce sport me permet de m'éloigner de tout ce qui est négatif et m'aide à retrouver mon calme. Le lendemain, je me sens un peu plus frais, prêt à me concentrer et à me sentir mieux pour le football. Cela ne devrait pas être un problème pour moi de jouer au golf, mais c'en est un. Beaucoup de gens ont des problèmes avec le fait que je joue au golf. Je ne sais pas pourquoi, j'en ai parlé plusieurs fois et tout le monde est d'accord avec ça. (...) Pose-t-on la question au basketteur Steph Curry. Il joue le matin des matchs de basket. Moi, si je joue deux jours avant un match, les gens vont dire "mais qu’est-ce qu’il fait ?" »

Heureusement pour lui, le Gallois retrouvera à Tottenham un autre joueur qui partage sa passion pour le golf : Harry Kane. La complicité que les deux joueurs pourrait nouer sur les parcours de golf pourrait également être bénéfique pour l'équipe sur les pelouses de Premier League. José Mourinho, qui a ardemment milité pour la venue du Gallois, en a sans doute déjà conscience et devrait lâcher un peu de lest au Gallois pour le mettre dans les meilleures dispositions pour performer. Ces prochains mois nous permettront de constater si les qualités de management du “Mou” sont encore au beau fixe et si Gareth Bale en a encore sous le capot !

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires