OM - Rennes : la soirée croisée de Gennaro Gattuso et Julien Stéphan

Par Valentin Feuillette - Chemssdine Belgacem
4 min.
Gennaro Gattuso ici sur le banc de l'OM @Maxppp

L’OM a empoché un succès important contre le Stade Rennais (2-0), lors de la 14ème journée de Ligue 1 au stade Vélodrome. Un match particulier pour les deux entraîneurs qui tirent un bilan diamétralement opposé de ce duel.

Après une belle victoire (4-3) contre l’Ajax Amsterdam en Ligue Europa plus tôt dans la semaine, l’Olympique de Marseille ouvrait les portes, ce dimanche soir, de son stade Vélodrome au Stade Rennais, lors de la 14ème journée de Ligue 1. Et les Phocéens ont écrasé les Rouge et Noir (2-0) dans cette rencontre marquée par un scénario complètement fou en seconde période avec deux cartons rouges, un but et une troisième réalisation marseillaise refusée. Les Marseillais se devaient de faire le plein de points avant le choc contre l’Olympique Lyonnais au Vélodrome mercredi, dans le cadre de la journée en retard, tandis que les Rennais espéraient marquer de précieux points pour remonter la pente sous la houlette de son nouvel entraîneur Julien Stéphan. Mais ce sont bien les Phocéens qui concluent leur semaine avec les honneurs et un succès important, leur permettant de remonter à la 9ème position du classement du championnat.

La suite après cette publicité

«On avait montré beaucoup de caractère contre Reims. Sur leur première incursion, on concède ce pénalty. Je regrette aussi sur le deuxième but que l’on soit pas plus tranchants. On est à trois contre un et Ounahi arrive à marquer, c’est pas normal. Est-ce une question d’âge ? Je sais pas mais il faut apprendre vite à ce niveau là car face à des adversaires qui font preuve de belles qualités techniques et individuelles, ils profitent de la moindre opportunité. Le rapport de force du match nous a pas empêché de contrôler le jeu. Pour préparer Baptiste (Santamaria) pour le week-end prochain, c’était l’occasion de lui offrir du temps de jeu. Il y avait différentes raisons mais je ne pense pas que ce soit ça qui explique qu’on ait pas réussi à créer le danger dans les 20 mètres. Mais dans l’aspect offensif, ça reste insuffisant», a d’abord tenté d’expliquer Julien Stéphan qui a connu de meilleures dimanches. Au contraire de Gennaro Gattuso.

À lire PSG - Rennes : les compositions officielles

La grimace bretonne contre la fierté marseillaise

C’est tout simplement une soirée désastreuse pour le Stade Rennais qui ne compte que 15 points après 14 matches de Ligue 1, soit son plus faible total à ce stade depuis la saison 2003/04. C’est un Julien Stéphan avec une grise mine qui est passé aux micros de Prime Video : «La finition n’était pas à la hauteur de la qualité de nos approches. En première mi-temps, on a contrôlé le jeu en faisant pas mal de décalage. Donc on a manqué soit de justesse soit d’engagement dans nos courses, soit de présence dans la surface de réparation. Sur l’ensemble du match, on a pas cadré une seule fois. Il nous a manqué de la justesse. Je ne pense pas que ce soit lié à la fatigue car on a joué jeudi et eux aussi. Je pense qu’il y avait matière à faire beaucoup mieux. Le match se gagne dans la surface de réparation et malgré quelques situations favorables, on a pas réussi à être suffisamment dangereux. Et eux à contrario, avec assez peu ils se sont montrés efficaces et ont marqué tôt dans le match. Ils ont contrôlé en défendant bas et en nous contrant», a analysé l’entraîneur breton, qui a également dû encaisser deux autres mauvaises nouvelles avec la blessure de Arthur Theate et l’exclusion de Christopher Wooh. La navire breton est encore loin de remonter à la surface et cette rencontre perdue contre un concurrent proche au classement risque de faire mal avant une affiche de choc contre l’AS Monaco le weekend prochain.

La suite après cette publicité

Classement live

De l’autre côté, les heures sont joyeuses pour Gennaro Gattuso. Son Olympique de Marseille vient de boucler une semaine parfaite avec une victoire face à l’Ajax et contre le Stade Rennais : «Aujourd’hui, c’était un match difficile. On a mal commencé. Leur défense à trois nous a mis en difficulté. On n’a pas mis le pressing que l’on voulait. On va retenir la victoire. On doit se satisfaire de cela même si ce n’est pas une belle prestation. On veut jouer et avoir la possession du ballon. C’est difficile en France donc on doit encore progresser. On joue contre des blocs défensifs et on doit être meilleur dans les transitions. Cela ne m’a pas plu, on a manqué de force et on doit respecter tous les adversaires. En première période, ils ont eu des difficultés. En deuxième période, ils ont été moins dangereux. Je le répété, en ce moment, j’aime gagner ce genre de rencontres. On doit s’améliorer mais dans le même temps, on doit enchaîner avec ces trois rencontres. C’est très important pour nous de remonter au classement. Je dois remercier ce groupe de garçons. Il y a eu des moments difficiles mais avec le travail, on va être plus heureux. On doit faire mieux», s’est réjoui l’Italien. A noter aussi, le nouveau but de Pierre Emerick Aubameyang ce soir qui est sa quatrième réalisation cette semaine mais aussi un Azzedine Ounahi qui a retrouvé le chemin des filets.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité