La soirée de Kylian Mbappé avec Emmanuel Macron et l’Émir du Qatar fait trembler l’Espagne

Par Matthieu Margueritte
3 min.
Mbappé, Macron et Tamim ben Hamad Al Thani @Maxppp

Sans surprise, la présence de Kylian Mbappé aux côtés d’Emmanuel Macron et de l’Émir du Qatar hier soir fait jaser. Surtout de l’autre côté des Pyrénées.

Il fallait s’y attendre. À l’annonce de la présence de Kylian Mbappé à un dîner organisé par l’Élysée alors que l’Émir du Qatar se trouve à Paris dans le cadre des négociations concernant une trêve à Gaza, les rumeurs ont fusé. À l’heure où le Bondynois est en train de se séparer du Paris Saint-Germain, certains ont sauté sur l’occasion pour annoncer un dîner de la dernière chance pour les Qataris.

La suite après cette publicité

Tamim ben Hamad Al Thani a-t-il réellement tenté de convaincre le champion du monde 2018 de prolonger chez les Rouge et Bleu alors qu’un avenir merengue se profile à l’horizon ? Personne ne le sait. Mais une scène a donné encore plus de poids aux rumeurs entourant cette soirée très médiatisée. Alors que l’Émir du Qatar est en train de souffler quelques mots dans l’oreille du buteur français sur le perron de l’Élysée, Emmanuel Macron a lâché une phrase pas vraiment passée inaperçue. «Vous allez encore nous créer des ennuis.»

À lire PSG : la gestion de Luis Enrique avec Mbappé écoeure une légende française

L’Espagne se méfie

Que disait le dirigeant qatari à Mbappé ? La phrase de Macron était-elle en rapport avec l’avenir du Parisien ? Là encore, impossible à savoir. Mais comme prévu, ce dîner fait beaucoup parler en Espagne où chaque média y voit le signe qu’il veut bien voir concernant une éventuelle tentative des Qataris de retenir Mbappé. Pour El Chiringuito, la publication d’une photo du dîner où l’on voit Mbappé assis très loin de Nasser Al-Khelaïfi et de l’Émir n’est pas franchement un signe de rapprochement. Tout comme la poignée de main très sobre et rapide de l’Émir à NAK.

La suite après cette publicité

Pour Marca, la phrase de Macron « fait le tour du monde », mais là encore, rien n’est interprété comme un signe potentiel de volte-face du Bondynois. Pour le journaliste de l’émission El Larguero, Julio Pulido, ce dîner a même marqué les adieux du Français à son pays. « Quel meilleur endroit que l’Élysée pour officialiser le départ de Mbappé du PSG ? C’était comme le dernier dîner où il a dit au revoir à Macron, Al-Khelaïfi et à l’Émir. »

En revanche, la radio Cadena COPE s’est montrée un peu plus sceptique. Lui aussi marqué par la déclaration du président de la République française, le présentateur de l’émission Partidazo de la Cope, Juanma Casteño, s’est étonné de voir Mbappé comme étant l’unique joueur du PSG à venir à l’Élysée. « Si ce n’est pas le cas (en parlant d’une tentative du Qatar de convaincre Mbappé), ça y ressemble. Qu’aucun joueur du PSG n’y aille ! Là, Mbappé est avec Macron et Al Thani, c’est incroyable ». Même quand un avenir à Madrid est acquis, Mbappé arrive toujours à faire trembler les médias espagnols.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité