PSG : un état d'esprit qui change tout

Le Paris Saint-Germain l'a emporté 2-0 sur la pelouse de Manchester United, principalement grâce à un état d'esprit remarquable, qui lui a parfois fait défaut cette saison.

Presnel Kimpembe et ses coéquipiers célèbrent le but du défenseur
Presnel Kimpembe et ses coéquipiers célèbrent le but du défenseur ©Maxppp
La suite après cette publicité

Privé de sa plus grande star, Neymar, et de son buteur Edinson Cavani, le Paris Saint-Germain était très attendu au niveau de l'état d'esprit face à Manchester United. Car le passé, récent ou plus lointain, a montré que le club de la capitale pouvait grandement pécher à ce sujet. Gianluigi Buffon ne se privait d'ailleurs pas de le rappeler samedi dernier après le match face à Bordeaux. Pour vaincre Manchester avec une équipe loin d'être type, il fallait être impeccable dans la combativité, l'agressivité et la solidarité. Paris l'a été et l'a emporté, sans la moindre contestation possible. De quoi ravir l'entraîneur Thomas Tuchel.

« Nous avons fait un très bon match, très concentrés. On a été très resserrés, très agressifs. Mais d’un autre côté, on a été cool aussi. (...) On avait décidé d'être ensemble que l'on presse haut ou que l'on défende bas. Nous avons joué comme une équipe. C'était la clé », a-t-il déclaré en conférence de presse. Jouer comme une équipe, le PSG ne l'a pas toujours fait cette saison, les éléments du secteur offensif se permettant une certaine nonchalance dans le replacement défensif. Pas mardi soir à Old Trafford. « Quand mon équipe joue comme ça, je l’aime. Avec le caractère et la bonne mentalité. Il n’y a pas eu une personne qui n’a pas couru, qui n'a pas donné 100%. On a tout donné sur le terrain », s'est félicité Marquinhos.

### « Une grande satisfaction »

Le capitaine Thiago Silva a lui aussi dit sa fierté d'avoir vu tout le monde mettre la main à la pâte. « C'est une grande satisfaction en tant que capitaine parce que les gens parlent beaucoup parfois, de notre système, du nombre de buts qu'on prend. C'est vrai, j'étais aussi énervé parce que dernièrement on a commencé à encaisser beaucoup de buts faciles. Aujourd'hui, on a démontré que si on joue comme ça, avec la bonne mentalité, être costaud défensivement, on pourra faire de grandes choses. C'est pour ça que je ne dois pas féliciter seulement Kimpembe, Bernat et Thilo mais aussi les deux attaquants, Draxler et Kylian, qui ont bien travaillé défensivement. Et après ils sont très forts en contre-attaque. Di Maria a mis un bon ballon pour Kylian pour le deuxième. Et après, c'était plus facile pour nous », a-t-il assuré en zone mixte.

Alors, comme souvent avec le PSG, faut-il se satisfaire d'une telle prestation ou regretter qu'elle soit encore trop rare, notamment en championnat ? La victoire à Old Trafford et le succès acquis au Parc des Princes face à Liverpool sont deux bons indicateurs de ce que les joueurs de Thomas Tuchel sont capables de faire. Cette attitude-là leur a permis de surpasser les absences de Neymar et Cavani et doit leur donner confiance quant à la suite des événements. Mais tout relâchement sera interdit pour espérer aller encore plus loin en Ligue des Champions.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires