OL : le plan de Tony Parker pour aller titiller le PSG

Pour Jean-Michel Aulas, le plan paraît déjà bien ficelé. Tony Parker apparaît comme la personne idéale pour lui succéder à la tête de l’OL. Le principal intéressé ne dit pas non bien au contraire et il a déjà quelques idées en tête pour tenter d’aller briser la toute puissance du PSG en Ligue 1.

Tony Parker avec Jean-Michel Aulas au Groupama Stadium
Tony Parker avec Jean-Michel Aulas au Groupama Stadium ©Maxppp

Il y a quelques jours, Jean-Michel Aulas assurait qu’il voyait Tony Parker - ancien basketteur, président de l’équipe de basket de l’ASVEL et ambassadeur de l’OL à l’international - comme son possible successeur en tant que président de l’Olympique Lyonnais. Une déclaration pas inédite mais qui confirmait les envies de JMA d’aller vaquer à d’autres occupations dans un avenir proche, à savoir dans 4 ans, lorsqu’il atteindra l’âge de 75 ans. De son côté, Tony Parker, lui, se disait flatté de cette belle marque de confiance.

La suite après cette publicité

Jeudi soir dans les colonnes de So Foot, TP s’est longuement épanché sur ce possible futur rôle majeur au sein du club septuple champion de France. Et à l’écouter, il est déjà prêt à relever le défi lorsque le président lyonnais passera la main. « Pour moi, c’est un honneur d’être considéré comme tel et que Jean-Michel pense à moi pour ce poste-là. Bien sûr, je me rends compte de ce que ça implique et du travail qu’il y a derrière. Je sais que j’ai beaucoup de choses à apprendre. Mais si un jour, il me demande de prendre sa succession, ça ne se refuse pas », explique-t-il avant de tresser des louanges à JMA. « Selon moi, l’OL est un des clubs les mieux structurés d’Europe. Ce que Jean-Michel a mis en place est quelque chose d’assez unique. »

Tony Parker veut voir JMA partir de l'OL sur un titre de champion ou d'Europe

Mais l’ancienne star des San Antonio Spurs voit déjà plus loin et pense même que Lyon peut viser un titre européen ou un titre de champion dans un avenir proche. « Quand il aura eu le remboursement de tous les investissements – j’allais dire « on » – le club pourra réinvestir encore plus dans le sportif. Ce serait incroyable pour Jean-Michel Aulas de terminer avec un titre européen ou un autre titre de champion de France. Et selon moi, c’est tout à fait possible. » Comprenez, aller chercher le PSG, le club qui domine outrageusement la Ligue 1 depuis maintenant plusieurs saisons. Là encore, celui qui était un grand fan de Football Manager dans sa jeunesse, s’explique sur l’écart conséquent qu'il existe entre le PSG et les autres et comment faire pour le réduire. « Il est conséquent, c'est certain. Mais ce qui fait la beauté du sport, c’est que tout est possible. Tu peux avoir le plus gros budget et ne pas gagner. D’ailleurs, Paris n’a toujours pas gagné la Ligue des champions, malgré les investissements. Et j’ai envie de dire heureusement, parce que ça serait trop facile », détaille-t-il.

Avant de s’intégrer déjà le projet et d’évoquer un budget susceptible de réduire l’écart avec Paris, mais aussi avec les autres clubs européens qui bénéficient d’avantages, notamment au niveau des taxes selon Parker. « Ça sera toujours dur de concurrencer d’autres championnats parce qu’on n'a pas les mêmes règles au niveau des taxes. À nous de construire le budget intelligemment pour réduire cet écart et construire un projet qui permettra à Jean-Michel de partir avec un titre. » S’il n’est pas encore officiellement au conseil d’administration de l’OL, Tony Parker a déjà pris la mesure de son possible futur rôle à Lyon et ne manque pas d'ambitions. Pour le plus grand bonheur de Jean-Michel Aulas…

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires