La Serie A se déchire en pleine crise du coronavirus

Alors que le pays est plongé en pleine crise sanitaire et ne parvient pas à s'en sortir, trois clubs de Serie A ont provoqué un tollé en annonçant la reprise de leurs entraînements dans les jours à venir. Evidemment, cela fait polémique.

La Lazio et Naples doivent reprendre l'entraînement dans les prochains jours
La Lazio et Naples doivent reprendre l'entraînement dans les prochains jours ©Maxppp

L'Italie n'avait vraiment pas besoin de ça. Alors que le pays enterre toujours plus de morts et ne parvient pas encore à endiguer l'épidémie de coronavirus (la barre des 5000 décès est en passe d'être atteinte), certains clubs pensent déjà à reprendre le football et la Serie A. Malgré une reprise du championnat espérée le 2 mai par la fédération italienne, Naples, Cagliari ou encore la Lazio ont déjà prévu de faire leur retour à l'entraînement. Forcément, dans un tel contexte, c'est l'indignation en Italie.

La suite après cette publicité

La Lazio, Cagliari et Naples ont prévu de reprendre cette semaine

La Lazio, qui joue le titre rappelons-le, doit reprendre le chemin de l'entraînement dès lundi, comme elle l'annonce sur son site. Cagliari devait en faire de même, avant d'étendre finalement la période de confinement de ses joueurs au lundi suivant, le 31 mars. Le Napoli a lui communiqué sa date de reprise. Elle aura lieu au mercredi 25 mars. Il n'est pas encore certain de revoir les joueurs sur les terrains aux dates prévues d'après les médias italiens mais il n'en fallait pas plus pour que la polémique soit lancée dans un pays où le confinement doit prendre fin le 3 avril (pour le moment).

Le président du Syndicat des joueurs, qui est en première ligne depuis le début de la crise, Damiano Tommasi, a rapidement exprimé son désarroi par le biais d'un texte cinglant sur le site de l'association. « Je ne sais pas ce que certains ont dans la tête en pensant être avantagés en reprenant les entraînements. S'entraîner maintenant, deux mois avant la reprise du championnat, c'est insensé. Et dangereux. Restons à la maison. Le report de l'Euro nous aidera peut-être à terminer les championnats nationaux. Lorsque le ballon roulera de nouveau, nous serons presque sortis de ce cauchemar. »

Des voix s'élèvent pour appeler à la responsabilité

Et alors que les cas de coronavirus se multiplient au sein même des clubs de Serie A (Dybala a été déclaré positif samedi), le président de Brescia appelle à son tour au sens des responsabilités dans un entretien accordé au Corriere della Sport. «Il ne faut pas penser à quand on va recommencer, mais à survivre. Et si on parle de football, tout doit être remis à la saison prochaine. Soyons réalistes ! Ce virus c'est la peste» prévient Massimo Cellino. Le patron de Mario Balotelli va même plus loin et annonce tout simplement la fin du championnat.

«La saison est finie. Si quelqu'un veut ce scudetto maudit, qu'il le prenne. C'est fini. Et je ne dis pas ça parce que Brescia est dernier. On le mérite. La Coupe, le scudetto... Lotito (Claudio, le président de la Lazio) le veut, qu'il le prenne. Il est persuadé d'avoir une équipe imbattable, laissons-le le penser» déplore le président d'un club, dont la ville est particulièrement touchée depuis le début de l'épidémie. Voilà un peu de tensions dont ce serait bien passé le pays entier et les instances du football. Il y a d'autres chats à fouetter en ce moment.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires