Real Madrid, Eintracht Francfort : Luka Jovic est toujours dans l'ombre

De retour à Francfort, l'attaquant serbe peine à trouver sa place, dans l'ombre d'André Silva notamment.

Luka Jovic avec l'Eintracht
Luka Jovic avec l'Eintracht ©Maxppp
La suite après cette publicité

En janvier dernier, lorsque Luka Jovic signait son retour à Francfort, le joueur serbe comme les fans de l'écurie allemande avaient de quoi avoir le sourire. Après une saison et demie pratiquement anecdotique à Madrid, l'ancien de Benfica retournait au bercail, où il avait notamment marqué 17 buts en 32 rencontres de championnat avant de filer en Espagne. Et cette deuxième aventure allemande avait même plutôt bien démarré.

« Je suis très heureux d'être de retour. Je me sens très à l'aise et ça se voit sur le terrain. J'ai marqué deux buts pendant tout mon séjour au Real Madrid et maintenant j'en suis à trois ici. La ville, le club et, surtout, les équipements sont faits sur mesure pour moi », lançait-il le 26 janvier dernier, après avoir fait trembler les filets à trois reprises sur ses trois premiers matchs, en entrant en jeu à chaque fois. De quoi présager un retour au premier plan pour lui...

Il n'est pas encore au niveau physiquement

Mais depuis, plus grand-chose... Le Serbe n’a ensuite disputé cinq rencontres, dont quatre en sortie de banc, avec aucun but au compteur et un apport plutôt terne dans le jeu. Il faut dire que le système d'Adi Hütter à une seule pointe avec un André Silva qui marche sur l'eau n'aide pas, mais ce n'est pas la seule raison des non-titularisations du joueur prêté par le Real Madrid. Comme l'explique AS, qui s'appuie sur ce qui se dit en Allemagne, le joueur est arrivé en méforme complète, entre manque de rythme et soucis musculaires, bien loin de ce à quoi s'attendait le staff du club.

Un plan a ainsi été établi pour qu'il retrouve une condition physique optimale, et selon les prévisions faites en interne, il doit retrouver son meilleur niveau physique au cours de ce mois de mars. Mais rien n'indique qu'il pourra s'emparer de la place de titulaire dans les semaines à venir.« Vu comment on joue maintenant, le bonheur de l'un fait le malheur de l'autre. Moi j'ai la responsabilité que l'équipe continue de marquer et gagner. Je peux comprendre que Luka ne soit pas totalement content parce qu'il aimerait avoir plus de temps de jeu », expliquait récemment le coach de l'Eintracht. André Silva semble en tout cas indéboulonnable pour l'instant...

Plus d'infos

Commentaires