Exclu FM Ligue 1

Clap de fin entre Jordan et le PSG !

Par Sebastien Denis
3 min.
Collec PSG x Jordan @Maxppp

Depuis 2018, le partenariat Jordan x PSG est l’un des plus lucratifs de l’histoire du marketing sportif. Mais depuis quelques mois, celui-ci plafonne et commence même à montrer quelques signes de faiblesse et de lassitude auprès du grand public. Dès lors, Nike et la marque au célèbre logo Jumpman ont décidé de mettre un terme à cette collaboration à la fin de la saison 2024-25. Par la suite, c’est un club anglais qui devrait récupérer la poule aux oeufs d’or. Un sacré coup dur à venir pour le PSG.

Septembre 2018. Le PSG frappait un grand coup et dévoilait son partenariat avec la marque Jordan Brand avec comme porte étendard un troisième maillot orné du célèbre logo Jumpman pour la première fois dans un match de Ligue des Champions face à Liverpool. Une opération marketing sans précédent présentée en grandes pompes par le Président du PSG, Nasser Al-Khelaifi, et le Président de Jordan Brand, Larry Miller, à une période où le club de de la Capitale est en en quête de renommée à l’international. Et ce malgré la présence dans son effectif d’un Neymar encore tout puissant et d’un Kylian Mbappé tout juste auréolé d’un titre de champion du Monde en Russie avec les Bleus.

La suite après cette publicité

Un contrat hors norme qui a fait passer le PSG dans une autre dimension marketing

Une opération win / win pour le PSG qui s’associait alors à une marque forte mondialement connue et aussi pour Jordan qui cherchait à exister dans le lifestyle en dehors de l’univers basket. Malgré quelques réticences et interrogations sur le rapport entre le football et une marque fondée par le plus grand basketteur de l’histoire, l’impact est alors immédiat. Grâce à cette association pour le moins inattendue, le PSG fait exploser son aura marketing dans le monde entier fort de collections toujours aussi originales allant des maillots aux collections lifestyle en passant par les sneakers. C’est simple, on s’arrache littéralement depuis plus de 4 ans les produits Jordan x PSG. Paris est comblé, d’autant que cette position ultra dominante lui permet de passer devant le FC Barcelone dans le club très fermé des formations les plus importantes de la planète football au niveau marketing.

À lire LdC : le Barça risque gros après les saluts nazis et gestes racistes de ses supporters

Pourtant, depuis quelques mois la machine s’est enrayée. La faute à un contexte géopolitique particulier, aux multiples contre-performances du PSG en Ligue des Champions, aux récents départs de Neymar et de Lionel Messi de la capitale française sans oublier la baisse de popularité marquante ces derniers mois d’un Kylian Mbappé plus agaçant qu’attachant. Il n’en fallait pas plus pour s’interroger sur l’avenir de ce partenariat qui restera quoi qu’il arrive dans l’histoire du marketing sportif. Voyant les ventes s’essouffler et ne voyant pas comment relancer la mécanique, Nike et Jordan ont décidé de mettre un terme au tandem Jordan x PSG. Selon nos informations, les fans du PSG et du célèbre Jumpman pourront profiter d’une dernière collection en 2024-25 avant de voir un autre club de l’équipementier américain (un club basé à Londres est évoqué) bénéficier de la marque créée par Michael Jordan.

La suite après cette publicité

Jordan et Nike vont délaisser le PSG pour un club anglais

Pas de quoi pour autant remettre en question le deal Nike qui court jusqu’en 2032. Les relations sont en effet bien meilleures entre la marque au swoosh et le PSG qu’entre Nike et le Barça par exemple où le torchon brûle. Il n’empêche que cela va être un véritable coup dur à venir pour l’image du club parisien déjà amputé de Neymar, de Lionel Messi et sans doute bien de Kylian Mbappé. Dès lors, il faut s’attendre à une baisse, à très moyen terme, des revenus au niveau marketing pour le PSG.

De son côté, Nike poursuit son virage à 180 degrés. En disgrâce avec le FC Barcelone, dans l’idée de réduire la voilure avec le PSG, l’équipementier américain va se recentrer sur ses clubs et ses nations phares, à commencer par l’Equipe de France. Mais attention, si le contrat court jusqu’en juin 2026, une offensive d’un nouvel équipementier (sans doute allemand) est à prévoir. Nike le sait et est déjà prêt. Suffisant pour résister ? Réponse dans quelques mois.

Plus d'infos sur...

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité