Ligue 1 : Saint-Étienne tient tête à Strasbourg et sort de la zone rouge, Rennes et Montpellier se relancent !

À l'occasion de la 25ème journée de Ligue 1, Saint-Etienne a enchainé un quatrième match sans défaite face à Strasbourg (2-2) pour sortir de la zone rouge. Dans les autres rencontres, Montpellier et Rennes, vainqueurs de Lorient et Troyes, se relancent. À noter également le nul entre le Stade de Reims et le Stade Brestois.

Wahbi Khazri en action avec les Verts.
Wahbi Khazri en action avec les Verts. ©Maxppp

À l'heure où les amoureux des cartes s'emballaient autour d'une partie de tarot et où les plus festifs se remettaient doucement d'une nuit écourtée, la 25ème journée de Ligue 1 se poursuivait ce dimanche avec quatre affiches programmées à 15 heures. Au Stade Geoffroy-Guichard, Strasbourg affrontait Saint-Etienne et devait répondre à la courte victoire de l'OGC Nice face au SCO d'Angers (1-0). Organisés en 3-5-2, les Strasbourgeois, qui restaient sur deux succès face à Nantes (1-0) et Angers (1-0), voulaient poursuivre leur marche en avant pour rester proche du podium. Une rencontre que les Verts entamaient pourtant de la meilleure des manières puisque c'est Boudebouz qui ouvrait le score à la suite d'un coup franc indirect à dix mètres de la ligne de but alsacienne (1-0, 4e).

La suite après cette publicité

Les Verts sortent du rouge !

Mené au score, le Racing parvenait finalement à totalement renverser cette partie en moins de dix minutes. D'abord par l'intermédiaire de Diallo (1-1, 21e) puis grâce à Perrin, auteur d'une magnifique volée du droit (1-2, 30e). Sonnés mais non résignés, les Stéphanois réagissaient dans la foulée grâce à Khazri qui égalisait d'un plat du pied droit sur la deuxième frappe cadrée des siens (2-2, 34e). Dos à dos à l'issue d'un premier acte spectaculaire, les deux formations se neutralisaient au retour des vestiaires. Une rencontre qui était tout proche de basculer dans les derniers instants mais après le penalty refusé aux Alsaciens (78e), Youssouf voyait sa tête passer juste au-dessus du but de Sels (80e). Un match nul qui permet cependant aux Verts de sortir de la zone rouge. De son côté Strasbourg, quatrième, laisse filer Nice et l'OM en haut du classement. Toujours dans le haut du tableau, le Stade Rennais, septième au coup d'envoi, accueillait de son côté Troyes, seizième. Battus dans les ultimes instants contre le PSG (0-1), les Bretons voulaient relever la tête pour intégrer le top 5 du championnat.

Une rencontre qui démarrait d'ailleurs idéalement pour les locaux puisque Guirassy, auteur d'un doublé (14e, 20e), permettait aux siens de prendre rapidement le large. Maîtres des débats, les Rennais se faisaient pourtant surprendre juste avant la pause sur l'une des seules occasions troyennes. Nouvelle recrue de l'ESTAC, Ugbo redonnait ainsi espoir au club de l'Aube d'une tête piquée (2-1, 39e). En vain. Bien plus tranchant offensivement, le club rennais repartait à l'attaque dès la reprise et si Gallon repoussait les tentatives de Traoré et Terrier (53e), l'ancien Lyonnais parvenait finalement, au terme d'un superbe mouvement collectif, à faire le break à l'entrée du dernier quart d'heure (3-1, 75e). En toute fin de rencontre, Laborde, d'une panenka sur penalty, parachevait même le succès des Bretons (4-1, 86e). Une victoire large et méritée (4-1) qui permet aux Rennais de se hisser dans le top 5 de Ligue 1. Troyes chute à la 17ème place.

Montpellier se relance, Brest bute sur Reims !

Dans les autres rencontres, Reims (14e, 27 pts) accueillait Brest (12e, 31 pts) et les Rémois prenaient rapidement l'avantage grâce à Faes (1-0, 4e). Dominés dans le jeu, les locaux perdaient Ekitike sur blessure et se faisaient assez logiquement rejoindre au score sur une réalisation signée Satriano, prêté par l'Inter Milan et superbement trouvé par Del Castillo (1-1, 34e). Au retour des vestiaires, Belaïli pensait bien donner l'avantage au SB29 mais Rajkovic détournait le penalty de l'algérien avant de s'interposer à nouveau face à Satriano (53e). Dominateurs, les visiteurs poussaient pour prendre l'avantage mais ni Satriano, qui trouvait la barre transversale (60e), ni Magnetti, qui touchait le poteau (66e), ne trouvaient la faille. Deux énormes occasions que les Brestois étaient proches de regretter mais Van Bergen voyait finalement son but refusé pour un hors-jeu initial de Hornby (74e). Malgré une dernière grosse situation signée Le Douaron (89e), Brest et Reims se quittaient dos à dos et restaient respectivement 12e et 14e de Ligue 1.

Enfin, dans le bas de tableau, Lorient, 17ème au coup d'envoi, a rendu les armes contre Montpellier (0-1). Emmenés par son duo Laurienté-Soumano, les Merlus dominaient pourtant le premier acte mais au retour des vestiaires, c'est bien Savanier d'une belle frappe enroulée qui permettait au MHSC de prendre les devants (56e). Solides défensivement, les Montpelliérains conservaient ce léger avantage en seconde période malgré une légère frayeur initiée par Laurienté (80e). Un succès étriqué qui permet aux Héraultais de se hisser à la 9ème place. De son côté, Lorient reste à une dangereuse 18ème place et pourrait même voir Bordeaux passer devant en cas de succès des Girondins face à Monaco (17h05).

Tous les résultats de 15h

  • Reims 1-1 Brest : Faes (4e) / Satriano (34e)

  • ASSE 2-2 Strasbourg : Boudebouz (4e) et Khazri (34e) / Diallo (21e) et Perrin (30e)

  • Rennes 4-1 Troyes : Guirassy (14e, 20e), Terrier (75e) et Laborde (86e) / Ugbo (39e)

  • Lorient 0-1 Montpellier : Savanier (56e)

Plus d'infos

Commentaires