PL : Manchester United crucifié sur le fil, Aston Villa consolide sa quatrième place

Par Justin Schroeder
2 min.
Fulham @Maxppp

Grosse contre-performance de Manchester United à domicile contre Fulham (1-2). Après une belle série, les Red Devils ont été stoppés dans leur élan par Cottagers. La situation s’est décantée en seconde mi-temps où Fulham a trouvé la faille grâce à une réalisation de Calvin Bassey (65e). Malgré l’égalisation de MU signée Harry Maguire (89e), les Londoniens ont été libérés par Alex Iwobi (90e+7) alors qu’ils n’avaient plus gagné depuis 2003 à Old Trafford. Le match le plus animé de l’après-midi a été incontestablement celui entre Aston Villa et Nottingham (4-2). Les Villans pensaient s’être rendu le tâche facile en inscrivant trois buts assez rapidement en première mi-temps avec l’incontournable Ollie Watkins (4e) accompagné d’un doublé du milieu brésilien Douglas Luiz (29e, 39e). C’était sans compter sur la réaction de Forest, avant la mi-temps par Moussa Niakhate (45e+5) puis juste après la pause avec Morgan Gibbs-White (48e). Finalement, les Villans se sont mis à l’abri suite un quatrième but par l’intermédiaire de Leon Bailey (61e) pour consolider leur 4e place.

La suite après cette publicité

Classement live Premier League

# Équipe Pts J DIF G N D BP BC
1 Man City Man City 73 32 44 22 7 3 76 32
2 Arsenal Arsenal 71 31 51 22 5 4 75 24
3 Liverpool Liverpool 71 31 42 21 8 2 72 30
4 Aston Villa Aston Villa 60 32 17 18 6 8 66 49
5 Tottenham Tottenham 60 32 16 18 6 8 65 49
6 Newcastle Newcastle 50 32 17 15 5 12 69 52
7 Man United Man United 50 32 -1 15 5 12 47 48
8 West Ham West Ham 48 32 -4 13 9 10 52 56
9 Chelsea Chelsea 44 30 3 12 8 10 55 52
10 Brighton Brighton 44 32 2 11 11 10 52 50
Voir le classement complet

Pour la première d’Oliver Glasner sur le banc de Crystal Palace, les Eagles ont renoué avec la victoire contre Burnley (3-0). En supériorité numérique dès la 35e et l’exclusion de Josh Brownhill, Crystal Palace a mis du temps à trouver le chemin des filets. Dès l’ouverture du score acquise par Chris Richards (68e), son premier but au club, les Eagles ont déroulés avec des anciens de Ligue 1. Déjà avec Jordan Ayew (72e) puis Jean-Philippe Mateta (77e). Burnley a réduit le score par David Datro Fofana (87e), mais la victoire est nette pour Palace qui possède désormais 8 points d’avance sur la zone de relégation. Toujours dans la lutte pour le maintien, Everton aurait pu également réaliser une très belle opération. Supérieurs à Brighton en deuxième mi-temps, après une première mi-temps où les Seagulls ont trop vendangé, les joueurs de Sean Dyche ont concrétisé leurs occasions grâce à Jarrad Branthwaite (73e). Une première victoire depuis plus de deux mois se dessinait pour Everton. Mais Brighton a égalisé avec Lewis Dunk dans le temps additionnel (90e+5). L’Europe s’éloigne tout de même pour les joueurs de Roberto De Zerbi.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité