L'incroyable anecdote de Sadio Mané lors de son arrivée au FC Metz

Sadio Mané lors des CAF Awards 2022.
Sadio Mané lors des CAF Awards 2022. ©Maxppp
La suite après cette publicité

Sadio Mané (30 ans) s'est livré comme jamais lors d'un entretien avec l'UEFA. Le nouveau joueur du Bayern est revenu sur sa victoire en C1 avec Liverpool, sur le sacre en Coupe d'Afrique des Nations, son adaptation à son nouveau club mais a également raconté un souvenir un peu plus lointain. C'était lorsqu'il est arrivé en France au FC Metz évoluant en Ligue 2 à l'époque, lors de son premier entraînement en Europe, il y a plus de 10 ans désormais, moment ou personne ne savait encore l'incroyable carrière qui serait la sienne. Un changement total pas facile pour le Sénégalais au départ : « Ça n'a pas été évident au début, quitter le Sénégal pour aller en France, il y a une différence de culture, et aussi de temps ! Je me rappelle, je suis arrivé en plein mois de janvier. Pour mon premier jour en France, je suis arrivé vers 10-11 heures, et Olivier Perrin (Educateur) m’a demandé si je pouvais m’entraîner, avec le voyage. Je lui ai dit « y’a pas de problème », car je voulais jouer, j’étais excité, je venais d’arriver donc j’avais envie de montrer de quoi je suis capable ».

« Ce jour là, il y avait le soleil, synonyme de température donc je me suis habillé en manches courtes. J’étais un peu en retard, les autres joueurs étaient déjà sur le terrain. Quand je suis sorti, en tant que nouveau arrivée avec mes habits tout courts, tout le monde s’est mis à rigoler ! Je me suis dit « c’est quoi ça, qu’est ce qui se passe, ils me trouvent drôle ou quoi ? », alors que ce n’était pas ça. Je me suis présenté, « Je suis Sadio, nouvel arrivé », et là je n’ai pas pu tenir cinq minutes ! Et j’ai compris pourquoi ils rigolaient… Il faisait tellement froid, le soleil m’a trompé, pour moi c’était comme au Sénégal ! Je suis rentré aux vestiaires et mes mains étaient gelées, j’ai dû les mettre dans l’eau chaude ! Ce jour-là était tellement compliqué, je ne l’oublierai jamais ». Le froid ne l'a pas empêché de disputer 19 matchs de Ligue 2 lors de la saison 2011-2012 avant de rejoindre Salzbourg (Autriche) contre un chèque de 4 millions d'euros.

Plus d'infos

Commentaires