Vente OM : la charge terrible de Mourad Boudjellal sur Jacques-Henri Eyraud !

Après la procédure judiciaire lancée par l'OM à l'encontre du duo Ajroudi-Boudjellal, le dernier cité a décidé de taper du poing sur la table. Et l'intéressé s'en prend ouvertement à l'actuel président marseillais Jacques-Henri Eyraud qu'il accuse de tous les maux phocéens sur le plan économique.

Mourad Boudjellal avant un match de Toulon (rugby)
Mourad Boudjellal avant un match de Toulon (rugby) ©Maxppp

Le torchon brûle entre l'Olympique de Marseille et le duo Mohamed Ajroudi et Mourad Boudjellal. Depuis plusieurs jours, les deux hommes clament leur désir de racheter l'OM malgré les nombreux démentis sur une possible vente du club, effectués par l'actionnaire majoritaire Frank McCourt. Il y a deux jours, la direction phocéenne décidait de muscler son discours en annonçant l'ouverture d'une procédure judiciaire à l'encontre des deux hommes. Une démarche juridique dans laquelle la formation olympienne réclamerait pas moins de 500 000 euros au duo, en guise de dommages et intérêts.

La suite après cette publicité

En effet, l'état major marseillais estime que Mohamed Ajroudi et Mourad Boudjellal se trouvent à l'origine d'une campagne de déstabilisation envers l'OM. La réponse de l'ancien président du RCT ne s'est pas faite attendre. Dans une interview accordée à RMC Sport, Mourad Boudjellal condamne avec fermeté les allégations portées à son encontre et à l'homme d'affaires franco-tunisien. Et le coupable est tout désigné selon lui : le président de l'Olympique de Marseille Jacques-Henri Eyraud.

Mourad Boudjellal allume Jacques-Henri Eyraud et sa gestion de l'OM

« C'est très bien joué parce que M.Eyraud n'est pas contre la vente de l'OM. Il est même favorable à ce que l'OM soit vendu si on le garde. Ce qui lui pose un problème, c'est qu'on a dit très vite qu'il n'était pas prévu de le conserver. Pourquoi on dit ça? Parce que l'OM est un club qui, depuis que M.Eyraud est là, perd environ 100 millions d'euros par an et ça ne fait qu'augmenter, » décrypte ainsi Boudejellal. Le principal protagoniste met donc en exergue l'incapacité d'Eyraud à gérer correctement le club phocéen sur le plan économique. Celui qui serait intronisé président de l'OM en cas de rachat par les futurs investisseurs, stigmatise ainsi les difficultés économiques rencontrées par le club olympien depuis la nomination de Jacques-Henri Eyraud à la présidence. « L'OM est dans une situation très compliquée à cause de lui. Les actifs et fonds propres sont en chute de 90 millions, c'est-à-dire qu'il doit les reconstituer. M.McCourt va mettre 20 millions, il en manque 70, » précise ainsi l'ancien président du Rugby Club Toulonnais.

Ce dernier pense donc que l'actuel président marseillais prépare une grande braderie de joueurs cet été pour remettre les comptes à flot. « Donc, M.Eyraud est simplement en train de préparer une vente massive de joueurs sur laquelle il aura plus ou moins envie de nous faire porter le chapeau. C'est inéluctable. Aujourd'hui, ce club vit uniquement sur ses recettes futures, il vit à crédit, » lâche la figure de proue du projet de rachat de l'OM. Propulsé sur le banc des accusés, Jacques-Henri Eyraud peu apprécié par les supporters olympiens, incarnerait donc l'échec financier de l'OM Champions Project. « Aujourd'hui, le véritable problème de ce club n'est pas la vente mais le départ de M.Eyraud. D'après mes échos, il a quand même un salaire de footballeur qui ne marque pas de but. » Après de telles accusations, on ne voit pas comment Jacques-Henri Eyraud ne pourrait pas sortir du silence...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires