Coupe de France : l’énorme soulagement de l’OL

Par Aurélien Macedo - Maxime Barbaud
3 min.
L'OL a battu VA ce soir en demi-finale de Coupe de France @Maxppp

Joueurs, staff, entraineur, président, chacun sait d’où vient le club avant de se qualifier pour la finale de la Coupe de France. Les sourires étaient présent après la victoire contre Valenciennes.

12 ans plus tard, l’OL retrouve le Stade de France et la finale de Coupe de France. Cette demi-finale contre Valenciennes n’aura pas été la rencontre la plus difficile pour les Gones, victorieux 3-0 sur la lanterne rouge de Ligue 2, Valenciennes, mais elle est un véritable soulagement. La saison a été très compliquée de tous les points de vue entre les différents entraîneurs, la colère du public, l’insatisfaction des dirigeants, le tout avec la DNCG qui a également pointé le bout de son nez.

La suite après cette publicité

Il fallait un héros pour incarner cette grande soirée lyonnaise. Il ne fut pas très compliqué à trouver. Après la pause, Alexandre Lacazette a inscrit un doublé en 6 minutes, d’abord sur penalty, puis en prenant le meilleur sur Cuffaut et ajuster Louchet d’un tir croisé. «C’est l’équipe qui a été incroyable aujourd’hui. Je suis à la finition mais le collectif a été incroyable. On mérite parce que ça a été dur cette saison», s’enthousiasme le double buteur du soir sur beIN Sports, tout en ayant en mémoire le chemin parcouru.

À lire PSG : Bradley Barcola envoie un message fort

Tolisso : «C’est beau, surtout d’où l’on vient»

«Je suis content de voir tout le monde comme ça. La saison dernière, c’était un vrai regret et je me sentais responsable aussi. Je suis heureux qu’on soit en finale pour tous les Lyonnais», concluait le capitaine embarqué par Rayan Cherki pour vivre un bain de foule, comme Tolisso. «C’est beau, surtout d’où l’on vient. C’est une saison très compliquée, on a souffert en début d’année. Depuis que Pierre a repris l’équipe avec tout le staff on fait quelque chose de bien. Là de revenir en finale, ça me rappelle quand j’étais petit, que j’allais voir les professionnels et que le stade était envahi. C’est vraiment quelque chose d’exceptionnel.»

La suite après cette publicité

Tous soulignent l’apport de Pierre Sage, qui a su relever le club depuis son arrivée cet automne. Le coach lyonnais en profite d’ailleurs pour fixer un nouvel objectif à ses hommes. «C’est excitant cette finale et cela nous permet de nourrir un deuxième objectif en finale car la septième place en championnat donne une deuxième possibilité. Il faut être ambitieux et le discours va un peu changer sur la fin du championnat alors qu’on aurait dû être en Ligue 2 après la 14e journée», affirme le coach, affirmant au passage «ne pas aller à Lille en touristes.» De quoi rendre heureux son président.

Textor à propos de Sage : «Je pense que maintenant c’est bien un coach principal.»

«Pierre Sage n’a jamais été coach principal avant mais c’est le plus grand cerveau que l’on avait dans le club, affirme le propriétaire américain, toujours sur beIN Sports. Il le voit encore pour un moment alors que son contrat se termine à la fin de la saison. Je pense que maintenant c’est bien un coach principal. Pour l’avenir, le but c’est de continuer de gagner. Je suis très heureux pour lui. On ira à la finale pour gagner mais on sait que l’on pourra perdre aussi.» Rendez-vous le 25 mai au Stade de France, face au PSG ou au Stade Rennais.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité