OGC Nice : ce que réclame le LOSC pour libérer Christophe Galtier

Les Aiglons restent en pole pour accueillir l'entraîneur champion de France avec le LOSC. Mais ces derniers vont devoir casser leur tirelire pour attirer l'intéressé dans leurs filets.

Christophe Galtier pendant un entraînement
Christophe Galtier pendant un entraînement ©Maxppp

« Aujourd’hui et sauf évolution, notre entraineur sous contrat est Christophe Galtier. J’ai bien reçu son message exprimant son souhait de changer et je le comprends, même si mon souhait est qu’il reste. Oui, il y aura une négociation car Christophe est pour nous, et probablement pour son futur club, un actif essentiel dans les succès à venir. Et il lui reste un an de contrat. Je défendrai les intérêts du LOSC et de toute sa communauté, comme je le ferais dans le cadre du transfert d’un joueur clé ».

La suite après cette publicité

Récemment, le président du LOSC Olivier Létang avait clairement défini la stratégie du champion de France concernant son entraîneur Christophe Galtier. Sous contrat jusqu'en juin 2022 avec les Dogues, le technicien a signifié à sa direction son désir de s'envoler vers d'autres cieux. Après l'échec des négociations avec l'Olympique Lyonnais, l'OGC Nice reste en pole pour accueillir l'ancien coach de l'AS Saint-Etienne. Mais tout ne demeure pas aussi limpide dans ce dossier.

L'OGC Nice devra payer pour Galtier

D'abord parce que les Aiglons n'auraient pas encore contacté Lille pour matérialiser leurs intentions sur le sujet. Et surtout parce que cette année de contrat restante avec le LOSC risque de peser lourd dans la balance. Ce dimanche, Le Parisien révèle ainsi que les hautes sphères nordistes exigeraient pas loin de cinq millions d'euros pour libérer leur entraîneur. Désireux de sauvegarder les intérêts lillois dans cette affaire comme il l'a martelé récemment, Olivier Létang pourrait cependant consentir à un effort pour ne pas bloquer Galtier à tout prix.

En clair, si Nice veut s'attacher les services du principal protagoniste, il faudra payer au minimum entre 2,5 et 3 millions d'euros. Un dénouement pourrait intervenir dans les prochains jours. Un contrat de trois ans attendrait l'entraîneur de l'année en Ligue 1 sur la Côte d'Azur. En privé, les agents des joueurs courtisés par le Gym auraient reçu l'assurance que Christophe Galtier serait présent à la reprise le 25 juin prochain. Ce scénario idéal se produira-t-il réellement ? Réponse dans les prochains jours...

Plus d'infos

Commentaires