Affaire des propos racistes lors de Cadiz-Valence : Juan Cala nie les faits

Mouctar Diakhaby et ses coéquipiers quittant la pelouse de Cadiz
Mouctar Diakhaby et ses coéquipiers quittant la pelouse de Cadiz ©Maxppp

À la 36e minute de la rencontre entre Valence et Cadiz, les joueurs de Valence avaient décidé de quitter la pelouse en signe de protestation après que Mouctar Diakhaby leur ait expliqué qu'il avait été victime de paroles racistes. Des insultes prononcées par l’attaquant Juan Torres Ruiz.

La suite après cette publicité

Dans une vidéo publiée sur son compte Twitter, Mouctar Diakhaby a expliqué avoir bien été traité de « n.... de mierda » par l’attaquant espagnol. Après l'entraînement du jour, Juan Torres Ruiz "Cala" a réagi aux accusations. Il nie catégoriquement. «Je n'ai jamais dit que c'était un putain de n....., jamais, jamais. C'est totalement faux. S'il sort et donne mon nom et prénom, j'arrête le football. Il y a quelques jours, j'ai subi un lynchage public. Après avoir vu la vidéo réalisée hier par le président de Valence et ses joueurs, j'espère seulement que le président est allé devant les tribunaux pour me dénoncer. Parce que je vais le faire. Je vais aller le dénoncer», a-t-il expliqué dans des propos relayés par Sport.

Plus d'infos

Commentaires