Wonderkids 2023 : qui sont les 50 meilleurs jeunes U21 de la planète ?

Par Aurélien Macedo
18 min.
Restes (Toulouse), Gvardiol (Manchester City), Bellingham (Real Madrid) et Tel (Bayern Munich) @Maxppp

L’année 2023 touche à sa fin et la rédaction de Foot Mercato vous livre comme chaque année son top 50 des joueurs de 21 ans ou moins, les fameux "Wonderkids". Voici l’occasion de se pencher sur les pépites qui vont marquer la planète football pour les prochaines années.

Nouvelle année exceptionnelle sur le plan de l’émergence de nombreux talents. L’année 2023 a permis au monde de football d’accueillir de nouvelles pépites en son sein. Comme nous le faisons depuis 2018, la rédaction de Foot Mercato procède à chaque fin d’année à ses élections afin d’élire les "Wonderkids", ces jeunes talents qui marqueront sûrement le football de demain. Pour cette sixième édition, nous avons procédé à des votes afin de définir notre onze type des meilleurs joueurs de 21 ans ou moins (nés à partir du 1er janvier 2002) ainsi qu’un top 50. Celui-ci est composé de quatre gardiens, dix défenseurs centraux, huit latéraux, quatorze milieux de terrain et quatorze attaquants.

La suite après cette publicité

Guillaume Restes, la sensation

Après Gianluigi Donnarumma (3 fois), Illan Meslier (2021) et Anatoliy Trubin (2022), on retrouve un nouveau gardien pour occuper les cages de ce onze ultra-prometteur. Comme il y a deux ans, il est international U21 avec les Bleuets puisqu’il s’agit de Guillaume Restes (France/Toulouse/18 ans/27 points). Énorme satisfaction toulousaine depuis le début de la saison où il s’est immédiatement imposé comme numéro un en défiant les pronostics, le joueur de 18 ans a crevé l’écran en Ligue 1, Ligue Europa, mais aussi en équipe de France avec les Espoirs. Des performances de haute volée qui lui permettent de s’affirmer comme l’un des portiers de demain. Sur la deuxième marche du podium, on retrouve James Trafford (Angleterre/Burnley/21 ans/9 points). Le joueur formé à Manchester City et recruté cet été par Burnley pour 17,3M€ fait lui aussi une entrée remarquable dans ce classement. On a eu l’occasion de le voir dégoûter les attaquants l’été dernier lors de l’Euro U21 où il a permis à l’Angleterre de remporter la compétition. Le podium est complété par un autre gardien de Premier League avec Bart Verbruggen (Pays-Bas/Brighton/21 ans/8 points). Recruté par Brighton à Anderlecht moyennant 20 millions d’euros, il compte déjà 11 apparitions avec les Seagulls et a même doucement trouvé sa place comme gardien numéro un des Pays-Bas depuis octobre (4 capes). Une évolution prometteuse comme celle de Maarten Vandevoordt (Belgique/Genk/21 ans/5 points). Quatrième, le joueur de Genk qui rejoindra le RB Leipzig est un régulier du classement depuis 2020 et avait d’ailleurs terminé à cette position lors des deux dernières éditions des Wonderkids (2021 et 2022).

À lire PSG : Luis Enrique adore Bradley Barcola

Rico Lewis, le savoir-faire anglais

Kyle Walker, Trent Alexander-Arnold, Kieran Trippier ou encore Reece James, l’Angleterre est l’école parfaite du latéral droit et Rico Lewis (Angleterre/Manchester City/19 ans/23 points) ne déroge pas à la règle. Grand talent de Manchester City, il compte déjà 15 apparitions (1 but et 3 offrandes) cette saison où il a pris encore plus d’importance dans le système de Pep Guardiola. Certes encore remplaçant dans un effectif de star, sa capacité à s’intégrer au milieu de terrain en fait un joueur atypique. Celui qui succède à Vanderson (AS Monaco) en tête de ce classement est d’ailleurs devenu international anglais en novembre dernier (1 cape). Pas encore en sélection A, Valentino Livramento (Angleterre/Newcastle/21 ans/16 points) arrive tout de même deuxième de ce classement. Intéressant à Southampton et recruté pour un peu moins de 40M€ par les Magpies, il met tout le monde d’accord sur son potentiel et peut d’ailleurs jouer dans les deux couloirs. Ce podium à l’accent Premier League est complété par Malo Gusto (France/Chelsea/20 ans/12 points). Prometteur à l’Olympique Lyonnais, le néo-international tricolore (1 cape) a su trouver sa place avec les Blues. Un gros transfert (30M€) qu’il arrive pour le moment à bien digérer et une adaptation plutôt saine au championnat anglais pour lui. Enfin, Yan Couto (Brésil/Girona/21 ans/9 points) arrive quatrième. Sensation de la Liga avec le leader Girona, l’international brésilien (2 capes) se distingue par un incroyable apport offensif. Appartenant à Manchester City, celui qui a jusque-là multiplié les prêts est en train de sortir son exercice le plus convaincant.

La suite après cette publicité

Une défense 100% Red Bull

Alors que l’an dernier, Josko Gvardiol et William Saliba avaient reçu la faveur des suffrages, le Croate a trouvé un autre compère français. En effet, l’ancien du RB Leipzig, Joško Gvardiol (Croatie/Manchester City/21 ans/33 points) a continué de surfer sur sa saison et est devenu le défenseur central le plus cher de l’histoire en rejoignant les Sky Blues contre 90M€. Si son acclimatation reste compliquée avec un rôle hybride entre le défenseur central et le latéral gauche, le natif de Zagreb a fait l’unanimité sur ses qualités et son potentiel. À ses côtés, on retrouve celui qui l’a remplacé à Leipzig, à savoir Castello Lukeba (France/RB Leipzig/20 ans/24 points). Rare éclaircie lyonnaise la saison dernière, il est devenu incontournable très rapidement en Allemagne. Essentiel avec les Saxons, il a même eu la chance de découvrir l’équipe de France (1 cape) tout en étant un cadre de l’équipe de France U21. Juste derrière, on retrouve Antonio Silva (Portugal/Benfica/20 ans/22 points) qui a lui aussi grappillé quelques places. Patron de la défense de Benfica et international avec le Portugal, celui qui a été sacré champion l’an dernier continue sur une dynamique incroyable. Il devance de peu Leny Yoro (France/Lille/18 ans/21 points) qui fait une entrée fracassante. Excellent en fin de saison avec les Dogues, il a franchi un cap et se montre également à l’aise avec l’équipe de France U21. Les plus grands clubs sont déjà conscients de tout son talent.

Auteur d’une belle saison dernière en prêt à Brighton, Levi Colwill (Angleterre/Chelsea/20 ans/13 points) a lui aussi franchi un cap. Essentiel avec les Blues aussi bien dans l’axe que côté gauche, il a été l’un des patrons de l’Angleterre championne d’Europe U21. Crédité de seulement 1 point l’an dernier, il effectue une belle remontée. Sixième, Piero Hincapié (Équateur/Bayer Leverkusen/21 ans/12 points) perd de son côté trois places. Performant la saison dernière, il paye la bonne dynamique de son équipe qui s’est réalisée sans lui quand il était suspendu. Désormais remplaçant, il reste néanmoins très utilisé par Xabi Alonso et nul doute que cette phase plus compliquée ne devrait pas durer éternellement. Sortant moins de talents sur ces dernières saisons, l’Italie peut se vanter de compter sur un sacré défenseur avec Giorgio Scalvini (Italie/Atalanta/20 ans/10 points) cadre de la Dea et établi avec la Nazionale (7 capes) ce qui lui permet d’être septième. Juste derrière, on retrouve Ousmane Diomandé (Côte d’Ivoire/Sporting CP/20 ans/9 points) à la huitième place. L’année 2023 a été exceptionnelle pour lui qui s’est affirmé au Portugal et sera l’une des pépites à suivre à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations. Une compétition que pourrait aussi disputer Arouna Sangante (Sénégal/Le Havre/21 ans/5 points). Promu avec son club en Ligue 1, il réalise un bon début de saison et Aliou Cissé doit garder un œil avisé sur ses performances. Il arrivé à égalité avec Jorrel Hato (Pays-Bas/Ajax Amsterdam/17 ans/5 points) rare satisfaction des Godenzonen cette saison.

La suite après cette publicité

Nuno Mendes ou Alejandro Baldé ?

Alors que l’année dernière, Nuno Mendes avait terminé en tête du classement devant Alejandro Baldé, la lutte a de nouveau été intense entre les deux hommes et cela s’est joué de très peu. Finalement et malgré un début de saison vierge suite à ses blessures, Nuno Mendes (Portugal/Paris Saint-Germain/21 ans/23 points) arrive en tête. Le joueur du PSG a tout simplement été impressionnant quand il a joué dans son couloir. Si des doutes sur son physique reviennent, ses qualités de latéraux en font la référence pour sa génération. Juste derrière, Alejandro Baldé (Espagne/FC Barcelone/20 ans/22 points) a néanmoins grandement comblé l’écart. Précieux la saison dernière lors du titre glané par le FC Barcelone, il marque un peu plus le pas cette saison, mais reste un talent incroyable à son poste. Le podium est complété par Lewis Hall (Angleterre/Newcastle/19 ans/12 points) qui confirme doucement à Newcastle tout le potentiel entrevu à Chelsea. S’il joue encore peu avec les Magpies chacune de ses entrées ont montré qu’il faudra compter avec lui à l’avenir. Toujours en Premier League, Destiny Udogie (Italie/Tottenham/21 ans/10 points) s’empare de la quatrième place. Arrivé cet été et déjà déterminant dans le système d’Ange Postecoglou, le pendant gauche de Pedro Porro réalise une première saison en Angleterre assez tonitruante.

Un choix cornélien au milieu de terrain

Alors que l’an dernier, la bataille avait été intense pour dégager une hiérarchie au milieu de terrain, cette édition 2023 ne fait pas exception à la règle. Déjà premier la saison dernière, Jude Bellingham (Angleterre/Real Madrid/20 ans/31 points) arrive en tête et toujours avec un faible écart sur son poursuivant. Extraordinaire avec le Real Madrid avec 17 buts et 5 offrandes en 20 matches, il a parfaitement digéré son transfert à 103M€ en provenance du Borussia Dortmund. Après avoir marqué de son empreinte la Bundesliga, l’ancien de Birmingham a fait de la Liga son terrain de jeu. Quelle évolution aussi pour Warren Zaïre-Emery (France/PSG/17 ans/30 points) en quelques mois. Ne recevant que 2 points (22e place ex aequo), il a cette fois atteint carrément la deuxième place des suffrages. Cadre du Paris Saint-Germain, il est l’un des premiers noms que coche Luis Enrique. Lancé comme capitaine avec les Espoirs par Thierry Henry, il est désormais dans le groupe A avec Didier Deschamps. En progrès constant, il peut le dire, 2023 a été son année. Le podium est complété par un autre grand talent qui était d’ailleurs déjà troisième l’an dernier, il s’agit de Jamal Musiala (Allemagne/Bayern Munich/20 ans/26 points). Cadre du club bavarois qu’il a mené l’an dernier vers le titre de champion, celui qu’on surnomme Bambi a lui aussi tenu une nouvelle fois de hauts standards. Il devance d’une courte tête Pedri (Espagne/FC Barcelone/21 ans/23 points) qui a perdu deux places. De plus en plus touché par les blessures, le milieu catalan paye cette situation, mais reste l’un des créateurs les plus talentueux de la planète football.

La suite après cette publicité

Juste derrière, c’est un Merengue avec Eduardo Camavinga (France/Real Madrid/21 ans/21 points). Confirmant en club et en sélection, l’ancien Rennais continue de se rendre incontournable et de doucement s’affirmer parmi les références de son poste. Sa polyvalence lui permet également d’offrir davantage d’options à ses coachs. Sixième, Florian Wirtz (Allemagne/Bayer Leverkusen/20 ans/19 points) était lui aussi capable d’apparaître sur le podium tant ses performances sont impressionnantes. Menant son club à la tête de la Bundesliga, il crève totalement l’écran. Indispensable aussi avec la sélection allemande, il réalise un vrai tour de force. Il y a un an il revenait seulement d’une rupture des ligaments croisés … Justement, cette blessure, Gavi (Espagne/FC Barcelone/19 ans/16 points) vient de la connaître. Septième de ce classement, le milieu espagnol va laisser un grand vide en sélection et avec son club où il est incontournable dans les deux cas. Révélation en Premier League, le néo-international anglais Cole Palmer (Angleterre/Chelsea/21 ans/13 points) fait une entrée fracassante dans ce classement. Vainqueur de la Ligue des Champions avec Manchester City et de l’Euro U21 avec l’Angleterre, il a rejoint Chelsea cet été contre 47M€. Une régression ? Non car avec davantage de temps de jeu et un rôle prépondérant, il a obtenu un statut qu’il n’aurait pas eu tout de suite avec les Sky Blues tout en évoluant dans une équipe ambitieuse.

Bloqué au Bayern Munich où il n’était qu’un joueur d’appoint dans l’effectif, Ryan Gravenberch (Pays-Bas/Liverpool/21 ans/11 points) revit avec les Reds. S’il a perdu quatre places par rapport à la saison dernière, le milieu néerlandais arrive toutefois au neuvième rang. Juste derrière lui, deux joueurs arrivent dixièmes. Il y a tout d’abord Arda Güler (Turquie/Real Madrid/18 ans/9 points) qui a cartonné avec Fenerbahçe au point d’être recruté par la Casa Blanca cet été. Blessé, il attend encore de faire ses grands débuts. Il est à égalité avec Roméo Lavia (Belgique/Chelsea/19 ans/9 points) qui avait été extraordinaire avec Southampton malgré la relégation des Saints. Recruté pour plus de 60M€ par Chelsea, il n’a toujours pas débuté suite à des pépins physiques. Douzième, Pape Matar Sarr (Sénégal/Tottenham/21 ans/8 points) a enfin sa chance avec les Spurs. Pas étranger au bon début de saison du club londonien, l’ancien Messin est en train de franchir un cap en Premier League. Pas titulaire avec Monaco, mais très utilisé par Adolf Hütter, Maghnes Akliouche (France/AS Monaco/21 ans/7 points) suit juste derrière. International U21 avec les Bleuets, il connait une évolution très positive. Suite aux départs de Mykhaylo Mudryk (Chelsea) et Anatoliy Trubin (Benfica), la nouvelle pépite du Shakhtar c’est Georgiy Sudakov (Ukraine/Shakhtar Donetsk/21 ans/6 points). Incroyable en Ligue des Champions cette saison, il aura notamment fait des ravages face au FC Barcelone.

La Bundesliga à l’honneur

Sacrée renouvellement pour le secteur offensif où on ne retrouve aucun des 7 premiers de la dernière édition dans le top 15. Neuvième la saison dernière, Mathys Tel (France/Bayern Munich/18 ans/26 points) parvient à atteindre cette position sans être titulaire en club. Il faut dire que c’est plus compliqué avec Harry Kane comme concurrent direct. Ultra efficace et tranchant sur ses entrées en jeu, l’ancien Rennais est en train de grandir en Bavière et sera l’un des attaquants qui marqueront les prochaines années. Il est suivi par un autre joueur de Bundesliga puisque Xavi Simons (Pays-Bas/RB Leipzig/20 ans/24 points) arrive aussi dans l’équipe type. Après une saison éclatante au PSV Eindhoven qui a convaincu le Paris Saint-Germain de le reprendre, le Néerlandais a été envoyé en prêt au RB Leipzig. Celui qui est international avec les Oranjes est déjà essentiel à la création et forme un duo d’enfer avec Loïs Openda. Enfin, le trio d’attaque est complété par Jeremy Doku (Belgique/Manchester City/21 ans/22 points). S’il a fait preuve d’irrégularité à Rennes, ce n’est pas le cas depuis son arrivée à Manchester City où il crève l’écran. Remuant, provoquant et altruiste, il livre un début de saison 2023/2024 qui se voit joliment récompensé. Toujours du côté de Manchester, mais du rival United, Alejandro Garnacho (Argentine/Manchester United/19 ans/18 points) se voit crédité de la quatrième place. De plus en plus titulaire avec les Red Devils, il est l’un des rares à sortir son épingle du jeu en ce début de saison.

Depuis quelques années, le FC Barcelone nous sort une pépite de son chapeau et en 2023 c’est Lamine Yamal (Espagne/FC Barcelone/16 ans/17 points). S’il a encore un rôle secondaire avec les Blaugranas, il a montré de grosses qualités et l’Espagne n’a pas hésité à le convoquer. Il a d’ailleurs marqué avec la Roja. Cinquième, il fait une entrée en fanfare. Il devance son compatriote Nico Williams (Espagne/Bilbao/21 ans/15 points) qui n’est clairement pas dans l’ombre de son frère Iñaki. International espagnol et cadre de la formation basque, le remuant ailier arrive sixième. Juste derrière lui, on retrouve trois buteurs talentueux et tout d’abord Evan Ferguson (Irlande/Brighton/19 ans/14 points). Joueur important des Seagulls et international irlandais, le jeune buteur est déjà l’un des meilleurs attaquants de Premier League et semble amener à marquer le championnat de son empreinte. Son club monte d’ailleurs les enchères et il faudra largement dépenser plus de 100M€ pour s’attacher ses services. Benjamin Šeško (Slovénie/RB Leipzig/20 ans/14 points) est à égalité et grimpe doucement au classement par rapport à l’an dernier. Parti de Salzbourg à Leipzig, il se fait doucement une place et a également brillé en qualifiant la Slovénie pour l’Euro 2024.

Recruté par les Red Devils pour environ 75M€ après une deuxième partie de saison canon à l’Atalanta, Rasmus Højlund (Danemark/Manchester United/20 ans/14 points) arrive aussi à la septième place. S’il n’a étrangement toujours pas marqué en Premier League, il est le meilleur buteur ex aequo de la phase de poules de la Ligue des Champions malgré l’élimination de son club. Preuve que malgré la dynamique, le Danois n’a rien perdu de son talent. Champion du Brésil avec Palmeiras, nouvel international brésilien et futur joueur du Real Madrid, Endrick (Brésil/Palmeiras/17 ans/12 points) perd deux places, mais reste tout de même dixième. Son arrivée en Europe est sûrement la plus attendue depuis un certain Neymar Jr. Transfert marquant de l’été, Elye Wahi (France/RC Lens/20 ans/11 points) grimpe à la onzième place. Auteur d’une belle saison à Montpellier, l’international U21 tricolore a brillé avec sa nouvelle écurie en Ligue des Champions, mais son adaptation est plus compliquée en championnat. Remuant ailier belge, Johan Bakayoko (Belgique/PSV Eindhoven/20 ans/9 points) arrive à la douzième place et semble avoir passé un nouveau cap depuis l’an dernier. Enfin, la treizième place est partagée par Karim Adeyemi (Allemagne/Borussia Dortmund/21 ans/8 points) et Vitor Roque (Brésil/Athlético Paranaense/18 ans/8 points).

Le palmarès des éditions précédentes

Ils ont obtenu au moins un vote :

Gardiens :

  • Gabriel Slonina (Etats-Unis/Eupen/4 points)
  • Gavin Bazunu (Irlande/Southampton/4 points)
  • Noah Atubolu (Allemagne/Fribourg/3 points)
  • Simon Ngapandouetnbu (Cameroun/Olympique de Marseille(2 points)
  • Filip Jorgensen (Danemark/Villarreal/2 points)
  • Samuel Soares (Portugal/Benfica/2 points)
  • André Gomes (Portugal/Benfica/2 points)
  • Robin Lisewski (Pologne/Borussia Dortmund/1 point)
  • Tom de Graaf (Pays-Bas/Ajax Amsterdam/1 point)
  • Luka Hornicek (Tchéquie/Braga/1 point)
  • Max Schmitt (Allemagne/Bayern Munich/1 point)
  • Filip Stankovic (Serbie/Sampdoria/1 point)
  • Alejandro Iturbe (Espagne/Atlético de Madrid/1 point)
  • Rome-Jayden Owusu-Oduro (Pays-Bas/AZ Alkmaar/1 point)
  • Jonas Urbig (Allemagne/Greuther Fürth/1 point)
  • Alessandro Sorrentino (Italie/Monza/1 point)
  • Sebastiano Desplanches (Italie/Palerme/1 point)
  • Ruslan Neshcheret (Ukraine/Dynamo Kiev/1 point)

Latéraux droits :

  • Saël Kumbedi (France/Olympique Lyonnais/7 points)
  • Ivan Fresneda (Espagne/Sporting CP/5 points)
  • Amar Dedic (RB Salzbourg/Bosnie/4 points)
  • Tiago Santos (Portugal/Lille/4 points)
  • Arnau Martinez (Espagne/Girona/3 points)
  • Devyne Rensch (Pays-Bas/Ajax Amsterdam/2 points)
  • Brandon Soppy (France/Torino/2 points)
  • Aaron Hickey (Ecosse/Brentford/2 points)
  • Paulinho (Brésil/Vasco de Gama/1 point)
  • Antoine Mendy (France/Nice/1 point)
  • Vinicius Tobias (Brésil/Real Madrid/1 point)
  • Kiliann Sildillia (France/Fribourg/1 point)

Défenseurs centraux :

  • El Chadaille Bitshiabu (France/RB Leipzig/3 points)
  • Chrislain Matsima (France/Monaco/3 points)
  • Chadi Riad (Maroc/Real Betis Balompié/2 points)
  • Soungountou Magassa (France/AS Monaco/2 points)
  • Luka Vuskovic (Croatie/Hajduk Split/2 points)
  • Mattia Viti (Italie/Sassuolo/2 points)
  • Koni De Winter (Belgique/Genoa/2 points)
  • Ilya Zabarniy (Ukraine/Bournemouth/2 points)
  • Kike Salas (Espagne/Séville/2 points)
  • Radu Dragusin (Italie/Genoa/2 points)
  • Bashir Humphreys (Angleterre/Swansea/1 point)
  • Marvel (Espagne/Real Madrid/1 point)
  • Abakar Sylla (Côte d’Ivoire/Strasbourg/1 point)
  • Ismaël Doukouré (France/Strasbourg/1 point)
  • Zeno Debast (Belgique/Anderlecht/1 point)
  • Nicolas Romero (Argentine/Tucuman/1 point)
  • Isaak Touré (France/Lorient/1 point)
  • Maxime Estève (France/Montpellier/1 point)
  • Becir Omeragic (Suisse/Montpellier/1 point)
  • Bastien Meupiyou (France/Nantes/1 point)
  • Tanguy Nianzou Kouassi (France/Séville/1 point)
  • Lucas Hey (Danemark/Nordsjaelland/1 point)
  • Jarrad Branthwaite (Angleterre/Everton/1 point)
  • Jeanüel Belocian (France/Rennes/1 point)
  • Mamadou Sarr (France/Olympique Lyonnais/1 point)
  • Amidou Doumbouya (France/Nice/1 point)
  • Rafa Marin (Espagne/Alavés/1 point)
  • Kaiky (Brésil/Alméria/1 point)
  • Yarek Gasiorowski (Espagne/Valence/1 point)
  • Cristian Mosquera (Espagne/Valence/1 point)
  • Lucas Beraldo (Brésil/Sao Paulo/1 point)
  • Lorenzo Pirola (Italie/Salernitana/1 point)
  • Bruno Amione (Argentine/Hellas Vérone/1 point)
  • Georgiy Harutyunyan (Arménie/FK Krasnodar/1 point)
  • Abdukodir Khusanov (Ouzbékistan/RC Lens/1 point)
  • Robert Renan (Brésil/Zenit/1 point)

Latéraux gauches :

  • Quentin Merlin (France/Nantes/4 points)
  • Valentin Barco (Argentine/Boca Juniors/4 points)
  • Kassoum Ouattara (France/AS Monaco/2 points)
  • Ian Maatsen (Pays-Bas/Chelsea/2 points)
  • Riccardo Calafiori (Italie/Bologne/2 points)
  • Milos Kerkez (Hongrie/Bournemouth/2 points)
  • Nicola Zalewski (Pologne/AS Roma/2 points)
  • Franco Carboni (Argentine/Monza/1 point)
  • Tomas Galvez (Finlande/Manchester City/1 point)
  • Victor Kristiansen (Danemark/Bologne/1 point)
  • Josh Doig (Ecosse/Hellas Vérone/1 point)
  • Lucas Netz (Allemagne/Borussia M’Gladbach/1 point)

Milieux :

  • Gabri Veiga (Espagne/Al-Ahli/5 points)
  • Yunus Musah (Etats-Unis/AC Milan/5 points)
  • Fermin Lopez (Espagne/FC Barcelone/5 points)
  • Rayan Cherki (France/Olympique Lyonnais/4 points)
  • Bilal El Khanouss (Maroc/Genk/4 points)
  • Désiré Doué (France/Rennes/4 points)
  • Farès Chaïbi (Algérie/Eintracht Francfort/4 points)
  • Noah Darvich (Allemagne/FC Barcelone/4 points)
  • Joao Neves (Portugal/Benfica/4 points)
  • Habib Diarra (France/Strasbourg/4 points)
  • Claudio Echeverri (Argentine/River Plate/4 points)
  • Arthur Vermeeren (Belgique/Antwerp/4 points)
  • Lesley Ugochukwu (France/Chelsea/4 points)
  • Gabriel Moscardo (Brésil/Corinthians/3 points)
  • Cesare Casadei (Italie/Leicester/3 points)
  • Kenneth Taylor (Pays-Bas/Ajax Amsterdam/3 points)
  • Harvey Elliott (Angleterre/Liverpool/3 points)
  • Oscar Gloukh (Israël/RB Salzbourg/3 points)
  • Kendry Paez (Equateur/Independiente della Valle/2 points)
  • Hannibal Mejbri (Tunisie/Manchester United/2 points)
  • Amir Richardson (Maroc/Reims/2 points)
  • Lucas Gourna-Douath (France/RB Salzbourg/2 points)
  • Andrey Santos (Brésil/Nottingham Forest/2 points)
  • Javi Guerra (Espagne/Valence/2 points)
  • Luka Sucic (Croatie/Salzbourg/2 points)
  • Tomasso Baldanzi (Italie/Empoli/2 points)
  • Fabio Miretti (Italie/Juventus/2 points)
  • Facundo Buonanotte (Argentine/Brighton/2 points)
  • Lazar Samardzic (Serbie/Udinese/2 points)
  • Carlos Baleba (Cameroun/Brighton/2 points)
  • Carney Chukwuemeka (Angleterre/Chelsea/1 point)
  • Théo Le Bris (France/Lorient/1 point)
  • Nico Gonzalez (Espagne/FC Porto/1 point)
  • Chihan Canak (Belgique/Standard de Liège/1 point)
  • Bence Dardai (Allemagne/Hertha Berlin/1 point)
  • Giovanni Reyna (Etats-Unis/Borussia Dortmund/1 point)
  • Cher Ndour (Italie/Paris Saint-Germain/1 point)
  • Victor Hugo (Brésil/Fluminense/1 point)
  • Benjamin Tahirovic (Bosnie-Herzégovine/Ajax Amsterdam/1 point)
  • Benat Turrientes (Espagne/Real Sociedad/1 point)
  • Alberto Moleiro (Espagne/Las Palmas/1 point)
  • Pablo Barrios (Espagne/Atlético de Madrid/1 point)
  • Nico Paz (Argentine/Real Madrid/1 point)
  • Maximo Perrone (Argentine/Las Palmas/1 point)
  • Federico Redondo (Argentine/Argentinos Junior/1 point)
  • Malik Tilmann (Etats-Unis/PSV Eindhoven/1 point)
  • Stefan Bajcetic (Espagne/Liverpool/1 point)
  • Johann Lepenant (France/Olympique Lyonnais/1 point)
  • Florent Sanchez da Silva (France/Molenbeek/1 point)
  • Edoardo Bove (Italie/AS Rome/1 point)
  • Cristian Volpato (Italie/Sassuolo/1 point)
  • Valentin Carboni (Argentine/Monza/1 point)
  • Mateo Prati (Italie/Cagliari/1 point)
  • Arsen Zakharyan (Russie/Real Sociedad/1 point)
  • Hugo Larsson (Suède/Eintracht Francfort/1 point)
  • Sebastian Nanasi (Suède/Malmö/1 point)

Attaquants:

  • Emmanuel Gift Orban (Nigéria/Genk/7 points)
  • Jamie Bynoe-Gittens (Angleterre/Borussia Dortmund/6 points)
  • Amara Diouf (Sénégal/Génération Foot/5 points)
  • Noni Madueke (Angleterre/Chelsea/5 points)
  • Eli Kroupi Junior (France/Lorient/5 points)
  • Yeremy Pino (Espagne/Villarreal/5 points)
  • Ansu Fati (Espagne/Brighton/4 points)
  • Eliesse Ben Seghir (France/AS Monaco/4 points)
  • Karim Konaté (Côte d’Ivoire/RB Salzbourg/4 points)
  • Marc Guiu (Espagne/FC Barcelone/4 points)
  • Matias Soulé (Argentine/Frosinone/4 points)
  • Julio Enciso (Paraguay/Brighton/4 points)
  • Brian Brobbey (Pays-Bas/Ajax Amsterdam/3 points)
  • Fabio Silva (Portugal/Wolverhampton/3 points)
  • Antonio Nusa (Norvège/FC Bruges/3 points)
  • Samuel Iling-Junior (Italie/Juventus/3 points)
  • Roony Bardghji (Suède/FC Copenhague/3 points)
  • Simon Adingra (Côte d’Ivoire/Brighton/3 points)
  • Paris Brunner (Allemagne/Borussia Dortmund/2 points)
  • Ricardo Pepi (Etats-Unis/PSV Eindhoven/2 points)
  • Alvaro Rodriguez (Uruguay/Real Madrid/2 points)
  • Sàvio (Brésil/Girona/2 points)
  • Samu Omorodion (Espagne/Deportivo Alavés/2 points)
  • Andreas Schjelderup (Norvège/Nordsjaelland/2 points)
  • Yusuf Demir (Belgique/FC Bâle/2 points)
  • David Datro Fofana (Côte d’Ivoire/Union Berlin/1 point)
  • Hugo Ekitike (France/Paris Saint-Germain/1 point)
  • Arnaud Kalimuendo (France/Rennes/1 point)
  • Kamaldeen Sulemana (Ghana/Southampton/1 point)
  • Mohamed Ali Cho (France/Real Sociedad/1 point)
  • Amad Diallo (Côte d’Ivoire/Manchester United/1 point)
  • Adam Hlozek (Tchéquie/Bayer Leverkusen/1 point)
  • Matias Arezo (Uruguay/Penarol/1 point)
  • Youssoufa Moukoko (Allemagne/Borussia Dortmund/1 point)
  • Dango Ouattara (Burkina Faso/Bournemouth/1 point)
  • Anthony Elanga (Suède/Nottingham Forest/1 point)
  • Julien Duranville (Belgique/Borussia Dortmund/1 point)
  • Mathis Lambourde (France/Stade Rennais/1 point)
  • Deivid Washington (Brésil/Chelsea/1 point)
  • George Ilenikhena (France/Antwerp/1 point)
  • Wilfried Gnonto (Italie/Leeds United/1 point)
  • Francisco Conçeiçao (Portugal/FC Porto/1 point)
  • Exequiel Zeballos (Argentine/Boca Juniors/1 point)
  • Gianluca Prestianni (Argentine/Velez Sarsfield/1 point)
  • Santiago Simon (Argentine/River Plate/1 point)
  • Agustin Ruberto (Argentine/River Plate/1 point)
  • Issahaku Fatawu (Ghana/Leicester/1 point)
  • Kenan Yildiz (Turquie, Juventus/1 point)
  • Marcos Leonardo (Brésil/Santos/1 point)
  • Matteo Cancellieri (Italie/Empoli/1 point)
  • Abbosbek Fayzullev (Ouzbékistan/CSKA Moscou/1 point)
  • Konstantin Tyukavin (Russie/Dynamo Moscou/1 point)
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité