Exclu FM : les premiers dossiers chauds mercato de Florian Maurice à Rennes

Bien qu’il manque encore l’officialisation de son arrivée à Rennes, Florian Maurice est déjà au travail pour le mercato du club breton. Voici un tour d’horizon des premières pistes menées par l’ancien homme fort du mercato lyonnais.

Florian Maurice lors d'une conférence de presse
Florian Maurice lors d'une conférence de presse ©Maxppp

L’information a été confirmée elle-même par Jean-Michel Aulas il y a peu, Florian Maurice va quitter l’OL direction Rennes. Une décision que n’a que peu goûté l’omniprésent président du club rhodanien mais qui n’a toujours pas été confirmée par les différentes parties. Reste que le désormais ancien homme fort du mercato lyonnais n’a pas attendu l’officialisation de sa venue en Bretagne pour avancer sur les dossiers mercato de sa nouvelle formation. Et les pistes envisagées par Maurice ont déjà de quoi faire saliver les supporters du club vainqueur de la Coupe de France 2019.

La suite après cette publicité

Après avoir effectué une vaste revue d’effectif, Florian Maurice a déjà fixé quelques priorités sur le prochain mercato. Comme nous vous l’évoquions il y a quelques jours, Maurice a pris contact avec l’entourage de Jeremie Boga, véritable nouveau talent en vogue du championnat italien et qui martyrise les défenses de Serie A avec Sassuolo. Mais le nouvel homme fort du recrutement de Rennes ne s’est bien évidemment pas arrêté là. Autre piste offensive creusée, celle menant à Denis Bouanga. Selon nos informations, l’attaquant gabonais de Saint-Etienne (10 buts en L1 avec Sainté), qui a lui aussi un profil offensif explosif, plaît beaucoup à Florian Maurice.

Rennes veut se débarrasser de Jordan Siebatcheu

Autre piste également suivie par l’ancien buteur de l’OL, de l’OM et du PSG, celle menant à Mohammed Kudus. Contrairement aux pistes nommées plus haut, il s’agirait là plus d’un pari sur l’avenir pour un joueur repéré il y a quelques mois au Danemark. Très polyvalent, ce milieu de terrain capable d’évoluer aussi bien au poste de milieu relayeur que sur les ailes, voire même en attaque, a explosé cette saison au FC Nordsjælland (9 buts en 19 matches de championnat danois). Repéré par la plupart des grands clubs européens dont le PSG, l’OM, Fenerbahce, Tottenham ou l’Inter, Rennes et Florian Maurice vont devoir jouer des coudes pour parvenir à leurs fins.

Enfin, s’il y a un dossier qui va donner du fil à retordre au nouvel homme fort de Rennes, c’est bien celui du numéro 9. Un poste maudit à Rennes et ce n’est pas Diafra Sakho et plus récemment Jordan Siebatcheu qui vont dire le contraire. Arrivé contre 12 M€ en provenance de Reims, « Pefok », comme il est surnommé, n’a rien fait de bon depuis son arrivée sur les bords de la Vilaine. Entre blessures et prestations peu convaincantes, il a été notamment relayé sur le banc de touche par Adrien Hunou. Son nombre de buts famélique (3 buts en 29 matches) le pousse irrémédiablement vers la sortie. Selon nos informations, l’ancien Rémois est proposé un peu partout dans l’espoir de lui trouver rapidement un point de chute.

Une révélation brésilienne pour mener l'attaque de Rennes ?

L’intérêt de Rennes étant de faire de la place pour le recrutement d’un nouveau 9 qui pourrait être Cabral. Le solide attaquant brésilien de 22 ans (1m86, 86kg), qui est prêté cette saison au FC Bâle par Palmeiras, a réalisé des débuts très prometteurs en Suisse, inscrivant 7 buts et 4 passes décisives en 14 matches (11 titularisations). Alors qu’il est prévu qu’il retourne au Brésil au 30 juin à l’issue de son prêt, Cabral pourrait bien être arraché par Rennes qui est prêt à mettre les 4,5M€ nécessaires à sa signature au nez et à la barbe de Bâle, qui peine à pouvoir verser en une fois le montant au club brésilien.

On le voit, Florian Maurice est donc déjà à pied d’œuvre pour renforcer l’équipe rennaise à coup de coups sur des joueurs confirmés et de paris sur des joueurs d’avenir. Un savoir-faire qui a régalé l’Olympique Lyonnais durant de nombreuses saisons et qui peut donner de sacrés motifs d’espoir aux supporters rennais. Reste désormais à transformer l’essai… et surtout à officialiser son arrivée. Réponse dans les prochaines semaines.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires