L'ultimatum mercato musclé de Manchester United à l'Inter

En proie à d'énormes difficultés financières, l'Inter se voit menacé par Manchester United pour une dette concernant le transfert de Romelu Lukaku.

Romelu Lukaku et Lautaro Martinez
Romelu Lukaku et Lautaro Martinez ©Maxppp

L'Inter est à la une en Italie. Les Milanais, leaders de Serie A, sont portés aux nues pour leur style de jeu séduisant et leurs résultats. Mais ce n'est pas tout. Si les Lombards font l'actualité, c'est aussi en raison de leurs difficultés financières. Les actuels propriétaires chinois sont à la recherche de nouveaux investisseurs, avec un intérêt en provenance du Fonds d'Investissements d'Arabie Saoudite révélé ce mercredi.

La suite après cette publicité

Des fonds qui seraient bienvenus au regard de l'information révélée par l'édition du jour du Corriere dello Sport. Selon les informations du quotidien sportif italien, Manchester United a lancé une menace aux Nerazzurri. Les Red Devils doivent encore percevoir une bonne partie du transfert de Romelu Lukaku, effectué lors de l'été 2019 (il restait 50,6 M€ à régler en juin 2020). Et il se trouve que les Transalpins n'ont pas honoré leur dernier versement (à l'image de ce qui leur est déjà arrivé pour le règlement du transfert d'Achraf Hakimi en provenance du Real Madrid).

La menace forte de United

Le Corriere indique que les Mancuniens avaient inclus une clause dans cette opération indiquant qu'en cas de défaillance pour l'une des échéances, les Italiens seraient immédiatement redevables de l'intégralité de la somme restant à régler... Il existe toutefois une marge de négociation entre les deux parties, même si le premier échange a été plutôt froid.

La publication italienne explique purement et simplement que les pensionnaires d'Old Trafford, malgré la crise actuelle, se sont montrés plutôt froids, tenant à peu près ce discours : «si vous avez du mal à nous payer pour Lukaku, donnez-nous Lautaro Martinez ou Milan Skriniar et on s'arrange». Les échanges se poursuivent et, si l'Inter ne trouve pas rapidement la solution économique à ce problème, la pression risque peut-être de les contraindre à un sacrifice inattendu sur le mercato...

Plus d'infos

Commentaires